Natural Seduction

Comment charmer une femme : rendez votre séduction mutuelle

rendez-votre-seduction-mutuelle

Si je devais vous donner mon meilleur conseil de séduction, ou encore si je devais résumer toute la philosophie de notre ligne éditoriale, je commencerais par vous parler de la nécessité de développer une séduction non seulement honnête et naturelle, mais aussi assumée et mutuelle.

Beaucoup de débutants font l’erreur de ne pas montrer leur intérêt pour une femme. Par peur, par appréhension, ou encore par vision erronée de nos rapports sociaux.

 

La grande erreur des débutants

 

Quand je parle de séduction mutuelle, je parle avant tout de vision globale.

Assumez-vous votre séduction ?

Dans la très grande majorité des cas, les apprentis-séducteurs se conforment à la vision que les autres ont d’eux dans un cadre de séduction. Parce qu’ils ont peur de mal paraître, ou de « choquer ».

J’entends par là qu’ils resteront dans leur zone de confort, à palabrer inutilement pendant des semaines et des mois attendant je ne sais quel miracle divin qui amènera la fille à faire le premier pas.

Ces hommes comptent sur leur chance, en très grande partie.

Au mieux, ils espèrent qu’un jour ils arriveront à lui avouer qu’ils sont intéressés par elle.

>> A lire également : La bonne vision de la séduction

 

Mais quelle est la raison qui les pousse à penser comme ça ?

 

Peut être que cela les rassure.

Peut être que l’intérêt qu’ils portent pour ces demoiselles s’est mué en mise en place d’une habitude, du fait de discuter avec elles, de passer des moments ensemble et de partager des moments de vie en commun, et comme on le sait tous, il est très difficile de se débarrasser de nos petites habitudes.

Ne vous méprenez pas ! Je suis le premier à apprécier passer du temps avec des femmes qui me plaisent.

Mais à la base, ne voulaient-ils pas la séduire ?

Ne la voulaient-ils un jour dans leur lit ?

Peut être même qu’ils la voyaient déjà comme une potentielle petite amie avec qui ils pourraient avoir une relation sérieuse ?

Dans cette situation, comment espèrent-ils un jour ne serait-ce qu’approcher de cet objectif ?

Ce n’est pas en restant dans leur zone de confort qu’ils y arriveront.

La séduction implique de prendre des risques, de sortir des situations où vous avez l’habitude d’être, bref, d’aller au-delà des sentiers battus.

Si vous vous retrouvez un peu dans ce cas là, je vous invite à continuer à lire cet article, je peux vous assurer que la séduction passera dans une tout autre registre lorsque vous aurez bien saisi la dimension de ce dont je vais vous parler.

 

Assumez votre séduction

 

Dans un premier temps, vous devez absolument vous débarrasser de cette vision idyllique de la séduction. Celle que vous voyez dans les films, celle que les médias vous transmettent, et celle que la culture populaire vous balance au visage comme si c’était une évidence.

La séduction est un processus NATUREL entre deux personnes.

Cette idée doit être non seulement intégrée, mais vous devez en être persuadés. Il est NORMAL pour un homme de séduire. Tout comme il est normal pour une femme de séduire.

Elle ne doit pas être cachée, ou prétextée par divers moyens de manipulation comme on peut parfois le lire sur le web.

NON, la séduction doit être pleinement assumée dés le départ.

Vous devez montrer à votre cible que vous êtes intéressé. Oubliez tout ce qui concerne le fait d’être le prix, ou un challenge. Ne mettez pas la charrue avant les bœufs. D’abord, MONTREZ-LUI votre intérêt, ENSUITE vous penserez « optimisation ».

D’ailleurs, non seulement vous lui montrerez votre intérêt, mais aussi que vous l’assumez à 200%. Elle doit être sûre et certaine que vous n’êtes pas là pour devenir son énième nouveau meilleur ami. Ne laissez aucune place au doute.

 

La séduction est un processus NATUREL entre un homme et une femme. La dissimuler va d’emblée à l’encontre de notre vision de séduction naturelle et authentique.

 

Plus vous assumerez votre intérêt rapidement, au mieux la suite de votre processus se portera. Nous privilégions d’ailleurs l’approche directe en grande partie pour cela.

En assumant votre séduction, vous ne vous prenez plus la tête. Vous savez qu’elle sait. Et par conséquent, vous vous libérez d’un des plus gros poids que les débutants rencontrent : celui de devoir un jour lui avouer. Vous avez alors toute votre énergie restante pour valoriser vos véritables qualités.

Celles qui feront les 80% de différence.

 

Et rendez-la mutuelle

 

Si vous arrivez déjà à assumer votre séduction sans appréhension, vous devriez avoir remarqué en quoi vous donnez une toute autre vision de vous-même : bien plus authentique et sincère.

De plus, vous constaterez au fur et à mesure de vos expériences avec les femmes, que le processus de séduction vous semblera non seulement plus honnête (car vous ne cachez plus votre intérêt et n’utilisez plus de prétextes), mais aussi de plus en plus facile ET rapide.

L’étape suivante est de rendre cette séduction mutuelle.

Cela nécessite au préalable que votre cible soit un minimum intéressée par vous. En effet, vous dépenserez beaucoup plus de temps et d’énergie à tenter (souvent en vain) de séduire une femme qui n’est pas intéressée par vous que celles qui seront moyennement, voire très intéressées par vous.

Ces dernières seront bien plus réceptives à votre séduction assumée.

Pour vous en convaincre, essayez d’imaginer les choses dans l’autre sens : une femme que vous appréciez particulièrement vous témoigne ouvertement de l’intérêt : vous vous sentirez surement bien plus à l’aise à lui communiquer votre propre intérêt pour elle n’est-ce pas ?

C’est exactement le contraire avec une femme qui ne vous intéresse absolument pas. S

i cette dernière vous témoigne ouvertement de son intérêt, cela aura peu d’impact et vous aurez également peu de chances de céder à ses avances (même si bien entendu ce n’est jamais impossible, juste beaucoup plus long et laborieux).

Pour rendre l’intérêt mutuel, vous devez faire preuve d’élégance.

Que ce soit dans vos mots, ou dans vos gestes. TOUT doit être articulé autour de la séduction.

De votre regard de séducteur jusqu’à vos sujets de discussions, en passant par votre présence et votre langage corporel. Abrégez vite les conversations plates et superficielles.

Apprenez à entrer dans des sujets plus profonds, et ce de manière élégante. Faites la parler, et surtout écoutez-là !

Mettez le doigt sur ce qui vous intéresse VRAIMENT chez elle, en dehors de son fessier.

Bref, il ne s’agit pas de juste lui montrer que vous êtes intéressé, mais de la faire d’elle-même activement participer à votre jeu de séduction, c’est un des atouts les plus puissants que je puisse vous donner.

 

La séduction ne consiste pas à user de techniques miracles ou de phrases magiques, mais à rendre l’intérêt mutuel.

 

Si vous sentez qu’elle rentre dans un échange orienté séduction avec vous, vous saurez que vous êtes sur une pente ascendante. Il ne vous reste plus qu’à faire progresser l’interaction le plus loin possible.

 

A propos de 
Depuis 2013, j'aide les hommes à apprendre à séduire naturellement les femmes qui leur plaisent, en restant eux-mêmes et sans techniques compliquées. Je crois en une séduction naturelle, honnête, et assumée. Je crois en le fait de devenir un meilleur homme pour être plus séduisant.

3 Commentaires

  1. Sylvain

    19 avril 2014 - 15 h 46 min
    Reply

    Salut,

    Super article. Ca fait surtout écho à un truc que je vis en ce moment : une fille que je connais bien et que je vois 1 fois par semaine est, je crois, intéressée par moi. Et moi je ne suis pas du tout intéressé. C’est à chaque fois des compliments, des regards et des sourires, des propositions de me ramener chez moi, des tentatives de me faire marrer, etc. Tout ça est forçé, il n’y a rien de naturel. C’est un truc que je ressens mais qui n’est pas clair. Du coup, je suis très mal à l’aise. J’ai envie de lui dire « vas-y crache le morceau, dis-moi que tu aimerais qu’on sorte ensemble, comme ça je pourrais te dire que je ne suis pas intéressé et basta ». C’est même dégoutant. Elle me dégoute par le fait qu’elle n’assume pas.

    Et je me dis que ça doit être pareil quand moi-même je tourne autour du pot pendant des plombes avec une fille qui me plait. Celles que je drague doivent ressentir le même malaise que je ressens avec cette fille. C’est terrible de m’imaginer infliger ce suplice à une fille. Il faut vraiment le vivre dans ce sens pour se rendre compte que ça crée une relation de merde. Et je pense que c’est irrattrapable. Elle pourrait un jour prendre son courage à 2 mains et me dire franchement et directement « tu me plais, etc. », le mal est fait. C’est pour moi une fille qui a peur de s’assumer et ce n’est pas du tout sexy.

    C’est une AFC.

    Par respect pour les filles qu’on drague, on devrait faire ce choix à chaque fois qu’on veut aborder/draguer :
    – Je suis un homme, j’ai des burnes et je drague cette fille en annoncant clairement ce que je pense et ce que je veux
    – J’ai la trouille, je suis une petite bite, je ferme ma gueule et je ne vais pas parler à cette meuf

    L’entre-deux ne devrais pas exister.

    Sylvain

    • Famix

      20 avril 2014 - 17 h 51 min
      Reply

      Bonjour Sylvain ! Merci pour ton commentaire.

      Je suis d’accord avec toi, c’est quand on vit la situation et que l’on prend le recul nécessaire que l’on se rend compte de la pression que l’on se met inutilement.

      Ta manière de le dire résume parfaitement l’article en fait. Soit on y va, on fonce, et jusqu’au bout on assume, soit on décide de passer l’occasion.

      En fait, le plus important c’est de prendre conscience de cet état de fait. Si cet article t’a aidé, alors je suis content !

      Beaucoup de mecs que je connais restent dans leurs croyances limitantes et sont persuadés qu’il faut attendre X mois pour un jour se lancer. Sauf qu’en fait, ils s’enferment dans un cercle vicieux duquel il ne sortiront jamais, et ils ne s’en rendent même plus compte.

  2. Seb

    13 janvier 2015 - 19 h 50 min
    Reply

    Bonjour,

    Je ne suis pas d’accord avec toi, Sylvain. Je trouve ça trop facile de laisser la personne en face de soi galérer quand on voit qu’elle est intéressée, mais qu’elle n’y arrive pas. (Et en prime de la traiter d’AFC. Être un AFC, ce n’est jamais un choix, c’est toujours la conséquence d’un vécu compliqué voire difficile. C’est donc une double peine. Et il faut vraiment l’avoir vécu pour comprendre à quel point c’est dur à porter.) Si on part du principe que se taire est lâche, alors celui qui a remarqué la séduction non assumée et qui attend une phrase pour « remballer et basta » est tout aussi lâche. J’irais même jusqu’à dire carrément méprisant. Tu ne connais pas cette fille, tu ne sais pas pourquoi elle bloque, pourquoi elle hésite. D’ailleurs, qui te dit que le problème vient d’elle et pas de toi ? Peut-être que si tu savais la mettre plus à l’aise, que tu la considérais davantage, que tu pensais un peu plus à ses sentiments à elle et pas qu’à ton désintérêt à toi, les choses se passeraient mieux. En outre, tant que tu acceptes son petit jeu sans rien dire, tu laisses planer le doute dans son esprit et la laisse espérer que peut-être elle a sa chance, mais que ce sera difficile. C’est ça aussi le signal que TOI tu lui envoies.

    Savoir éconduire avec classe et élégance, c’est aussi ça, être un gentleman.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous voulez vraiment apprendre à séduire naturellement les femmes qui vous plaisent ?
De la rencontre au premier rendez-vous, entrez votre adresse mail pour recevoir votre vidéo gratuite exclusive, ainsi que mes meilleurs conseils directement dans votre boîte mail !  
Votre adresse e-mail sera conservée avec la plus grande confidentialité.