Accueil » Le Blog du Séducteur » Comment la méditation peut vous aider à devenir séduisant

Comment la méditation peut vous aider à devenir séduisant

« Être détaché du résultat », « vivre l’instant présent », « être émotionnellement stable »…

Si vous vous intéressez un minimum au domaine de la séduction, vous avez certainement dû voir l’une de ces expressions lors de vos lectures. Pourtant, pour le nouvel arrivant, il n’est pas chose aisée de « déprogrammer » ses réflexes innés et d’appliquer à la lettre ces concepts.

Note : Cet article a été rédigé par Attitude, un excellent ami à moi et un séducteur aguerri. Il s’intéresse à la méditation depuis maintenant plusieurs mois et il en ressent déjà les bienfaits. Je tenais à le remercier pour sa participation sur notre site.

  • « Reste détaché ! »
  • « Sois toi-même ! »
  • « Profite du moment ! »

Plus facile à dire qu’à faire, n’est-ce pas ? Pas de panique, je vais vous révéler un outil simple qui va vous permettre de travailler de manière progressive, efficace et durable votre état d’esprit. Cet outil, vous l’aurez compris, c’est la méditation.

Il existe différents types de méditation, nous nous intéresserons plus particulièrement ici à la méditation de pleine conscience.

Les immenses bienfaits de la méditation

Je dirais qu’il existe deux types de bienfaits : les bienfaits à court-terme, et ceux à long-terme.

Les premiers surviendront lors de vos toutes premières séances ainsi que lors de toutes vos séances suivantes : vous vous sentez relaxé et calme, même si vous pensez n’avoir pas fait une bonne séance (en ayant par exemple eu beaucoup de pensées parasites). C’est par exemple un excellent moyen de vous relaxer avant un entretien professionnel, un rendez-vous avec une jolie demoiselle ou tout autre événement vecteur de stress.

Les bienfaits sur le plus long-terme surviennent généralement à partir de 1 à 2 mois de pratique, et ne vous donnent qu’une infime idée du réel potentiel de la méditation pratiquée sur plusieurs années :

  • Une grosse baisse du stress (ressentie dès le premier mois de pratique)
  • Une stabilité émotionnelle supérieure à la normale
  • Une grosse diminution de l’anxiété et de l’angoisse (quoi de mieux lorsque l’on a peur d’aborder une femme ?)
  • Un bien-être général en nette hausse
  • Une confiance en soi accrue
  • De nombreux bienfaits pour le corps

Application à la séduction

Tous les bienfaits mentionnés ci-dessus seront un gros plus pour votre manière d’interagir avec les femmes. Vous deviendrez bien plus serein dans votre manière de voir le monde, vous parviendrez même, je n’en doute pas, à transmettre votre « bonne vibe » à la gente féminine. Vous êtes soudainement plus détendu, plus calme, vous avez un sentiment de contrôle total sur ce qui se déroule. Vos mouvements sont plus lents et plus contrôlés.

Je ne dis pas que du jour au lendemain vous serez un croisement réussi entre James Bond et Don Juan. Cependant, vous ne sur-interpréterez plus ce qui se déroule devant vos yeux. Vous lâchez prise bien plus facilement, vous êtes comme l’eau qui épouse la forme de la théière (« Be water, my friend ! »), vous voyez le monde tel qu’il est :

Conséquence : Vous vivez l’instant présent. Vous êtes plus séduisant.

Je me dois pourtant de faire une petite parenthèse. La méditation est une pratique qui à la base doit venir d’un besoin à la fois personnel et sincère du pratiquant. En effet, sans ces deux conditions, vous abandonnerez rapidement faute de résultats immédiats et probants.

De plus, la régularité prime sur la quantité : il vaut mieux pratiquer la méditation 10 minutes par jour de façon quotidienne, plutôt que 30 minutes une fois tous les X jours, de manière anarchique et irrégulière. La clé est la pratique alliée à la patience.

Mais alors comment méditer ?

Avant la séance

Les pré-requis :

  • Un environnement propice au calme et à la  tranquillité : votre chambre, votre salon, peu importe tant qu’il vous inspire confiance et que vous vous sentez à l’aise. Ne négligez pas ce point car il est crucial pour apprendre dans de bonnes conditions.
  • Votre posture physique ne doit être ni trop relâchée (sous peine de tomber dans la somnolence), ni trop tendue (sous peine d’être en proie à une agitation physique permanente). La posture idéale est la posture du lotus : on replie la jambe droite sur la gauche, puis la gauche sur la droite (voir ici pour plus de détails). Cependant, si comme moi vous avez la souplesse d’un tronc d’arbre, la posture du demi-lotus (aussi appelée posture du tailleur) sera le choix à privilégier : jambe droite sous la cuisse gauche, jambe gauche sous la cuisse droite. Les mains sont posées à plats, sur les genoux, paumes vers le bas.
  • Le dos est droit, votre menton est légèrement rentré contre la gorge, votre visage bien droit.
  • Les yeux peuvent rester ouverts ou mi-clos, selon ce qui nous arrange. Je préfère personnellement garder les yeux fermés, car je trouve cela plus propice à la concentration.

Pendant la séance

A partir de ces bases, rien de plus simple. Fermez les yeux et commencez à porter votre attention sur votre respiration. Inspirez par le nez, expirez par la bouche. Au fur et à mesure, vous devriez naturellement respirer de plus en plus lentement jusqu’à un certain rythme qui se fixera de lui même.

De nombreuses pensées parasites surgiront pendant votre séance, rien de plus normal. Il ne s’agit pas de les supprimer directement, de les bloquer ou au contraire de les nourrir en continu. Soyez simplement un « témoin » de ces pensées. Elles se dissiperont d’elles-même. Le but est ainsi de constamment se refocaliser sur sa respiration, autrement dit sur la sensation de l’air qui rentre par le nez, et qui sort par la bouche.

On inspire par le nez… On expire par la bouche…

Le rythme

Commencez petit. Vos premières séances doivent idéalement durer 10 minutes. Lors de vos premiers essais, cela vous semblera être parfois interminable, parfois désagréable voire pénible. Pourtant, passé le cap des 2, voire 3 semaines de méditation (à raison d’une séance par jour), vous commencerez réellement à ressentir les bienfaits de vos efforts. A partir de ce moment, vous pourrez commencer à augmenter graduellement la durée de vos séances (passer de 10 à 15 minutes, de 15 à 20 minutes, etc…) et voir les bienfaits augmenter en conséquence.

En conclusion

La pratique de la méditation peut être un énorme catalyseur pour votre progression en séduction, à la seule condition que vous pratiquiez la séduction de manière régulière. Ce n’est pas parce que vous pratiquez la méditation que vous saurez automatiquement séduire n’importe quelle femme dans la rue en moins de 5 minutes (pour qu’il n’y ait pas de quiproquo). Rien ne remplace la pratique et l’expérience.

Voyez la méditation comme un formidable outil qui vous permettra, dans de nombreux domaines de la vie, d’être plus efficace, d’être meilleur, de faire la différence.


★★★★★

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *