Natural Seduction

Femme dominatrice : comment ne pas se faire castrer

Vous connaissez certainement, dans votre entourage, un ou plusieurs hommes qui sont totalement soumis dans leur relation, par une femme dominatrice.

Des hommes qui, dès lors qu’ils se trouvent dans une relation avec une femme, vont peu à peu perdre pied et se retrouver dans une relation à l’opposé de celle que je préconise (sans prise de tête).

Des hommes, pour qui relations rime avec des crises, des disputes, et du drama presque quotidien.

Certains se retrouvent dans des relations qu’ils n’apprécient plus, et qui les détournent de leurs objectifs à long terme.

D’autres encore, finissent par perdre confiance en eux et restent cloitrés dans leur zone de confort.

Je vais vous révéler deux scoops ici.

Premier scoop : la plupart des femmes ne sont pas dominatrices, mais la plupart peuvent être dominatrices ou le devenir temporairement.

Ce que je veux dire par là, c’est qu’à partir du moment où vous êtes avec une femme depuis un certain temps, vous aurez une tendance naturelle à accepter certaines choses que vous n’auriez pas accepté plus tôt.

C’est tout simplement dû au fait qu’elle s’habitue à votre présence, qu’elle apprend à vous connaître, et que vous entrez, vous, dans une certaine zone de confort.

Et c’est en prenant en compte cette pente glissante, naturelle, que vous pourriez en arriver à vous faire castrer.

Deuxième scoop : si vous êtes dans cette situation, ce n’est pas de la faute de la femme en question, mais de votre responsabilité à vous.

Je ne connais aucune femme qui vous « castre » consciemment.

Ou alors, c’est une tarée, et vous savez ce qu’il vous reste à faire : passer à autre chose.

Mais je connais beaucoup d’hommes qui se mettent sans le savoir eux-mêmes dans des situations qu’ils ne souhaitent pas.

C’est, pour la plupart, entièrement de leur responsabilité.

Aujourd’hui, je souhaite vous expliquer comment ne pas vous faire castrer, en évitant les pièges les plus communs.

Comment identifier une femme dominatrice


Une femme dominatrice est une femme qui aura tendance à prendre l’ascendant sur vous, naturellement.

Elle peut être hautaine et « bitchy » mais elle peut également tout à fait être, à l’inverse, réservée et humble.

Une femme dominatrice pourra donc vous castrer de façon très subtile, pas forcément de manière directe et franche.

Mais dans tous les cas, vous le remarquerez surtout à partir du moment où elle commencera à vouloir imposer sa volonté très rapidement, alors que vous vous connaissez à peine (parfois même dès le premier rendez-vous).

Et si vous vous imposez vous, vous verrez qu’elle se sentira mal à l’aise et cherchera toujours à prendre l’ascendant sur vous.

J’aurais tendance à vous conseiller d’éviter ce genre de femmes, à moins que vous ne sachiez exactement ce que vous faîtes, et réussissez à la recadrer d’une manière élégante et toujours façon gentleman.

D’ailleurs, de ma propre expérience, c’est plutôt les femmes de plus de 27-28 ans qui auront tendance, généralement, à être dominatrices naturellement, du fait de leur expérience vécue avec les hommes.

Mais je le disais plus haut, la plupart des femmes peuvent avoir tendance à être dominatrices tout naturellement à partir d’un certain stade de relation, et c’est à vous de faire en sorte de ne pas vous faire castrer.

Comment ne pas se faire castrer par une femme dominatrice


Il y a 3 pièges que j’ai identifié, maintes et maintes fois, dans lesquels tombent la plupart des séducteurs à un moment où à un autre de leur parcours.

En les ayant à l’esprit, vous verrez que vous aurez beaucoup moins tendance à vous faire castrer ou dominer à votre insu.

Que ce soit parce que vous êtes profondément enfoui dans une zone de confort, ou parce que vous faîtes face à une femme dominatrice.

Le premier piège, et le piège le plus commun, c’est l’euphorie de vos premiers résultats.


Car oui, les débutants font cette erreur de se mettre en couple avec la première femme qu’ils arrivent à séduire, et avec qui ils se sentent bien.

L’euphorie aidant, ils disparaissent alors de la circulation, et oublient très rapidement tout ce qu’ils ont appris dans la séduction.

Ce sont généralement les premiers à se retrouver totalement castrés, et démunis à la fin de cette relation (plus ou moins longue d’ailleurs).

Ils reprennent donc difficilement la séduction après leur rupture, et rebelote…

Les premiers résultats sont fragiles.

Vous n’avez pas encore assez d’expérience pour considérer que « ça y est, vous savez tout ».

Continuez de vous informer et de pratiquer la séduction de manière régulière reste le meilleur moyen de vous prémunir face à une castration rapide.

Vous voilà prévenus.

Le deuxième piège, c’est celui de mal gérer votre début de relation.


Beaucoup de séducteurs considèrent qu’une femme est séduite à partir du moment où ils ont couché avec elle, et entamé un début de relation (peu importe le type de relation).

Or, comprenez bien que la séduction se poursuit même APRÈS le sexe.

C’est d’ailleurs d’autant plus vrai, car c’est JUSTEMENT pendant ce début de relation que vous allez commencer à poser un cadre.

Et c’est à vous de poser ce cadre :

  • En sachant quel type de relation vous souhaitez avec elle.
  • En assumant vos désirs et en ne lui faisant pas de promesses que vous ne sauriez tenir.
  • En fonction de la fréquence de vos discussions.
  • En fonction de la fréquence de vos rendez-vous.
  • En fonction de la posture que vous adoptez avec elle.

Bref.

C’est bel et bien VOUS qui conditionnez la suite de la relation en fonction de comment vous interagissez avec elle.

Car oui, l’équilibre se construit au fur et à mesure, en fonction des attentes de chacun.

Ne faîtes jamais cette erreur de croire qu’elle vous est acquise : ce n’est jamais le cas.

Enfin, le troisième piège, c’est celui de ne pas avoir une vision long terme de votre objectif.


Trop d’hommes se mettent en couple par défaut, parce que c’est ce que la société leur a dit de faire.

Trop d’hommes le font pour être acceptés socialement, et avoir des histoires à raconter devant les collègues ou les amis.

Mais trop peu d’hommes ont vraiment réfléchi à leurs buts et à leurs objectifs à long terme.

Si j’insiste tant là dessus, c’est que trop d’hommes ont cette tendance à oublier leurs objectifs, leurs aspirations, et leur vision de là où ils veulent être dans 1 mois, 1 ans, 5 ans et 10 ans, dès lors qu’ils se mettent en couple.

Si la séduction doit vous accompagner dans votre épanouissement et développement personnel, il en va de même pour les relations.

Si vous évitez ne serait-ce que ces trois pièges, et que vous les avez en tête en amont, croyez–moi, vous éviterez bien des déconvenues dans votre parcours de séducteur.

Votre ami,

Famix.

A propos de 
Depuis 2013, j'aide les hommes à apprendre à séduire naturellement les femmes qui leur plaisent, en restant eux-mêmes et sans techniques compliquées. Je crois en une séduction naturelle, honnête, et assumée. Je crois en le fait de devenir un meilleur homme pour être plus séduisant.

0 Commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous voulez vraiment apprendre à séduire naturellement les femmes qui vous plaisent ?
De la rencontre au premier rendez-vous, entrez votre adresse mail pour recevoir votre vidéo gratuite exclusive, ainsi que mes meilleurs conseils directement dans votre boîte mail !  
Votre adresse e-mail sera conservée avec la plus grande confidentialité.