/ / Qui consulter lorsqu’on souffre de manque de confiance en soi ?

Qui consulter lorsqu’on souffre de manque de confiance en soi ?

Avoir confiance en soi, c’est avoir un équilibre sain, une relation lucide avec soi-même en quelque sortes, on s’assume et on s’aime avec nos forces, nos failles, notre personnalité qui est faite de multiples influences et expériences, c’est se sentir capable de relever des défis.

La confiance en soi est particulièrement importante durant les premières années de l’enfant, donc, le rôle des parents et même de la famille s’avère être très important. Le manque de confiance en soi, en revanche, s’exprime à travers une multitude de sentiments : manque d’assurance, timidité, etc.

Comment reconnaître le manque de confiance en soi ?

Que ce soit dans notre entourage familial, amical ou même dans notre lieu de travail, pouvoir identifier les signes de manque de confiance en soi pourrait être la première étape pour commencer à les résoudre, alors, comment reconnaître ces signes ?

Peur de la critique et du regard des autres

C’est quelque chose qui paralyse la plupart des gens qui possèdent des talents et du potentiel, mais la critique et le regard des autres les bloquent et ils ne font pas ce qu’ils ont à faire.

La difficulté de s’affirmer

C’est être incapable de dire non, de ne pas oser s’affirmer et imposer son avis, c’est aussi la difficulté à demander des choses et ne pas exprimer ses besoins, d’ailleurs, on trouve bien souvent ces gens-là en train d’accuser autrui de ne pas avoir pensé à eux.

L’être humain est égoïste par nature, donc, si vous ne demandez pas ce que vous voulez auprès de votre entourage, il vous sera difficile de l’obtenir. On trouve aussi, chez beaucoup de cas, la difficulté d’exprimer les sentiments.

Éprouver de la timidité

Il y a des situations où vous perdez vos repères, vous êtes paralysé, c’est la crise de panique. Il faut, de préférence, commencer à travailler sa confiance en soi au moment où vous vous en rendez compte, que ce soit pour vous ou pour votre enfant, car plutôt vous le faites, mieux c’est.

Le sentiment d’être inférieur aux autres

Là, il est question d’une comparaison constante avec les personnes de votre entourage, cela est généralement dû aux parents, qui, pendant l’enfance, vous comparaient souvent avec :

  • Vos frères et sœurs ;
  • vos voisins ;
  • vos camarades de classe ;
  • les membres de la famille.

Être en quête de perfectionnisme

Avoir des difficultés à avancer tant que ce n’est pas « parfait ».

Les étapes de développement de sa confiance en soi

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, la confiance en soi s’apprend, c’est comme un muscle que l’on développe petit à petit, voici les 5 étapes à suivre pour développer sa confiance en soi :

Comprendre d’où vient la confiance en soi

Elle vient principalement de l’expérience et de l’absence de peur, et il est vrai que quand vous avez peur de quelque chose, cela montre votre manque de confiance en ce que vous êtes apte à supporter.

Définir le domaine cible

La confiance en soi est souvent un terme général, il est donc important de définir le domaine dans le quel vous voulez avoir plus confiance en vous.

Voir le domaine cible comme un entrainement

À partir du moment où vous définissez le domaine dans lequel vous n’avez pas confiance en vous, à chaque fois que vous vous trouvez dans la situation en question, voyez cela comme une pratique, un challenge.

Se fixer des objectifs mesurables

Il faut vous fixer des objectifs auxquels vous pourrez vous mesurer, et surtout, pratiquer sans cesse pour pouvoir vous améliorer.

Pratiquer

Il faut vous lancer dans la pratique malgré la peur, ce n’est qu’en pratiquant que la peur disparaîtra.

★★★★★

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *