Natural Seduction

La place de l’âge en séduction (partie 1)

Parmi les questions que je reçois le plus régulièrement par e-mail, ou lors de mes sessions de coachings, est la question de l’âge en séduction.

Régulièrement, on me demande comment séduire des femmes plus jeunes, plus âgées, en ayant déjà un certain âge ou en étant encore jeune.

Dans cette série d’articles, je vais vous révéler tout ce qu’il faut savoir sur comment adapter votre séduction aux types de femmes que vous recherchez.

Pour être plus concis et spécifique,  j’ai décidé de séparer cet article en 3 parties. Cet article est le premier des trois, et je vous invite fortement à le lire en premier car il pose les bases nécessaires sans lesquelles vous ne pourrez pas appliquer efficacement les conseils des suivants.

->> Partie 2 : comment séduire une femme plus âgée.

->> Partie 3 : comment séduire une femme plus jeune.

La question de l’âge en séduction

 

La question de l’âge est une question complexe et vaste. De nombreux paramètres sont à prendre en compte et vous vous en doutez, je ne pourrai pas vous donner de réponse exhaustive correspondant à tous les profils de femmes et à tous les profils de séducteurs.

Cependant, au cours mon expérience en séduction, j’ai eu l’occasion de séduire des femmes plus jeunes que moi, mais aussi des femmes beaucoup plus âgées (parfois plus de 10 ans d’écart).

Pour des questions de préférences personnelles, j’ai toujours apprécié séduire des femmes plus âgées : cela est partiellement du au fait que j’ai commencé à m’intéresser à la séduction dès mes 17 ans.

En plus de cela, j’ai aidé des hommes de toutes catégories d’âges, et de nombreux profils différents.

Grâce à cette expérience, j’ai réussi à dresser un panorama relativement complet qui vous aidera à y voir plus clair.

Dans ce premier article, je vais m’attarder sur les croyances, les mythes, et le fond de la question de l’âge. Dans les suivants, je vous donnerai des conseils plus spécifiques sur comment séduire une femme plus âgée, puis beaucoup plus jeune que vous.

Le mythe du « trop » ou du « pas assez »

 

Lorsque je dois répondre à des questions concernant les différences d’âges, je suis frappé par un phénomène récurent.

Les e-mails, ou les questions que je reçois partent souvent d’un constat :

« Bonjour Famix, penses-tu que tes conseils sont applicables pour moi, qui ai *INSÉRER UN AGE* ans. Je pense que je suis trop vieux/jeune pour séduire. »

Je n’ai même pas besoin de lire la suite pour comprendre le fond du problème.

Ne trouvez-vous pas drôle que certains se trouvent trop vieux pour être efficaces en séduction, alors que d’autres, au contraires plus jeunes, m’indiquent exactement le contraire ?

Le problème, c’est votre perception. Autrement dit, vos croyances ne sont pas calibrées pour séduire des femmes d’un âge différent.

Est-il possible de séduire les femmes de n’importe quel âge ?

Bien sûr que non.

Mais il s’agit là d’un phénomène qui n’est pas inhérent à l’âge, mais à la séduction en tant que discipline en soi.

J’espère que vous avez déjà bien saisi que vous ne pourrez de toute façon pas séduire toutes les femmes. Qu’elles soient plus âgées, plus jeunes, blondes, brunes, africaines, chinoises… Bref.

Toutes les femmes ne sont pas « séduisables », quel que soit votre niveau.

Maintenant, existe-t-il des différences dans la séduction en elle-même, qu’elle soit dédiée à la séduction de femmes plus âgées ou de femmes plus jeunes ?

Oui, et je vais les détailler pour vous dans les parties 2 et 3 de cette série d’articles.

En attendant, analysons la racine du problème, et intéressons-nous aux différents paramètres qui influencent notre capacité de séduire une femme d’un âge différent.

Il n’y en a en réalité que deux.

  • Nos croyances.
  • Ses croyances.

Séduire une femme plus jeune / plus âgée ? Une question de croyances

 

Nous avions déjà vu que nos croyances agissent comme des catalyseurs, ou au contraire comme des barrières, à notre capacité à séduire les femmes qui nous plaisent.

Si vous pensez que séduire dans la rue est impossible, alors vous ne réussirez probablement jamais à aborder une inconnue grâce à l’approche directe, et à prendre son numéro.

Inversement, si vous avez déjà pratiqué ce genre d’approches, alors vous savez que c’est non seulement possible, mais très simple et naturel une fois qu’on maîtrise quelques bases.

Pour l’âge, c’est exactement la même chose.

Si vous pensez que vous êtes trop/pas assez : jeune/vieux pour séduire une femme plus jeune/âgée que vous, c’est que vous avez une autre croyance limitante dont vous devez vous débarrasser.

Vous ne me croyez pas ?

Lorsque j’ai commencé à séduire, à 17-18 ans, la très très grande majorité des femmes que je voyais en rendez-vous en avaient 20 à 25.

J’avais une croyance limitante : je pensais que je ne pouvais pas séduire de femme plus âgée, parce que je n’avais « que » 18 ans.

Et vous savez quoi ? La plupart des femmes que je rencontrais à mes débuts me disaient que j’étais trop jeune pour elles.

Comme tout jeune de cet âge, j’avais faim.

J’avais une envie folle de réussite, et d’avoir mes premières expériences avec les femmes. Je ne comptais pas laisser la question de l’âge me « coincer » jusqu’à mes 25 ans.

Un jour, j’ai abordé une femme plus âgée : j’avais 18 ans, et elle en avait 23. Lorsque je suis allé à mon premier rendez-vous, je ne pensais qu’à une seule chose : « Cette fois, je ne serai PAS trop jeune pour elle ».

Lorsque je lui ai dit que j’avais 18 ans, elle m’a elle aussi comme toutes les autres, avoué que j’étais trop jeune. Mais vous savez quoi ? J’ai couché avec elle dans les heures qui ont suivi.

Dans mon esprit, je n’étais ni trop ni pas assez. Simplement séduisant.

Plus tard, à mes 21 ans, je rencontrai une très belle femme de 34, avec qui j’ai vécu une relation saine et positive.

Ce jour-là, j’ai compris que la question de l’âge était principalement une question de perception, et donc de croyance limitante.

Je vais même vous avouer quelque chose : mes meilleures expériences en séduction ont été celles où j’étais avec des femmes bien plus âgées que moi.

Si j’avais 40 ans, et que je rencontrais une femme de 20, sachez que je vous dirais exactement la même chose : la question de l’âge est également une question de perception que l’on a de sa capacité à séduire.

C’est tout.

Vous n’êtes ni « trop » ni « pas assez ». Elle est juste non intéressée.

 

Si vous séduisez dans la rue, vous savez que certaines femmes ne vous donneront pas leur numéro, « par principe ».

Le « par principe » chez une femme, est tout simplement (encore une fois) une question de croyances.

Si elle a intégré profondément le fait que donner son numéro dans la rue à un inconnu n’est pas quelque chose qu’elle peut envisager, alors vous pourriez utiliser toutes les techniques miracles de PNL hypnotique et super-pouvoirs, vous ne la séduirez jamais.

Est-ce que vous ne la séduirez pas parce que vous ne savez pas comment aborder une inconnue dans la rue ?

Non, vous n’y arriverez pas parce qu’elle n’est tout simplement pas intéressée. Votre seul remède est de passer à la suivante.

Pour l’âge, cela suit exactement le même principe.

Si pour elle il est parfaitement inenvisageable d’avoir une quelconque relation avec quelqu’un de beaucoup plus jeune / plus âgé, alors vous n’y arriverez pas.

Est-ce que vous n’y arrivez pas parce que vous êtes trop âgé ? Ou trop jeune ?

Non.

Tout comme pour celle qui a refusé de vous donner son numéro dans la rue, vous n’y arriverez pas parce que cette femme ne sera tout simplement pas intéressée par vous.

Ce qui tombe bien, c’est que pour chaque femme non intéressée, il y en aura probablement des centaines d’autres qui le seront bien plus.

La séduction est une question d’opportunités. Une femme non intéressée ne fait pas partie de ces opportunités.

Maintenant que nous avons établi les bases de notre réflexion, posons-nous vraiment la question qu’il est légitime de se poser.

Celle-ci n’est pas de savoir si vous êtes trop jeune/vieux pour séduire, mais plutôt :

Est-ce que votre âge actuel vous donne plus ou moins d’opportunités ?

Cette question est, une fois la logique posée, BEAUCOUP plus intéressante et légitime.

L’influence de l’âge sur nos opportunités de séduction

 

Vous avez donc compris que les paramètres jouant sur notre capacité à séduire des femmes plus âgées ou plus jeunes sont principalement des questions de croyances, et que vous devez plutôt réfléchir en « nombre d’opportunités ».

Autrement dit, un homme de 25 ans aura-t-il forcément plus d’opportunités qu’une homme de 18 ou de 45 ?

Tout dépend de son environnement, de sa manière de séduire, de son profil, de ses préférences.

Evidemment, un homme de 18 ans qui souhaite rencontrer des femmes de 45, devra se concentrer sur des femmes qui recherchent spécifiquement à rencontrer des jeunes garçons (nos chères couguars, si vous me lisez).

De même, ce jeune homme vit peut être encore chez ses parents, et a des contraintes financières que quelqu’un de plus âgé n’aura pas (ou moins).

Ce qui, très logiquement, et très simplement, jouera sur le nombre d’opportunités de séduction qu’il aura.

A partir de là, il devra adapter sa séduction pour augmenter le nombre d’opportunités qu’il peut obtenir avec des femmes plus âgées.

De même, un homme de 45 ans, devra passer des barrières sociales pour séduire des femmes beaucoup plus jeunes. Mais il aura théoriquement plus d’aisance et projettera logiquement plus de confiance de part son expérience de vie et sa maturité.

Il devra lui aussi adapter sa séduction.

Un homme de 25 à 30 ans aura probablement plus d’opportunités, car il pourra joindre le meilleur des deux mondes.

Mais ne prenez pas l’âge comme un paramètre de séduction absolu. Tout dépend de vous, et de votre objectif en séduction.

La séduction est une question d’opportunités, mais également d’attirance.

Si une femme est intéressée, quel que soit son âge, le séducteur devra de toute façon jouer sur les leviers de l’attraction pour aller jusqu’au bout, indépendamment de son âge et de l’âge de la demoiselle.

Cela tombe bien, il y a à ce jour plus d’une centaines d’articles qui vous aideront dans ce sens sur ce site.

Dans les deux prochains articles de cette série, je vous donnerai mes conseils pour séduire des femmes plus âgés, ainsi que des femmes plus jeunes.

A votre succès.

Famix.

A propos de 
Depuis 2013, j'aide les hommes à apprendre à séduire naturellement les femmes qui leur plaisent, en restant eux-mêmes et sans techniques compliquées. Je crois en une séduction naturelle, honnête, et assumée. Je crois en le fait de devenir un meilleur homme pour être plus séduisant.

5 Commentaires

  1. Philippe-georges

    29 juillet 2018 - 23 h 18 min
    Reply

    Bonsoir Famix! une question qui me taraude sur les femmes senior: j’ai nettement l’impression qu’elles sont souvent intéressées et regardent d’abord le niveau financier d’un « candidat » avant de regarder l’homme lui même!!
    cela me bloque n’étant pas riche!!!
    et ai tiré une équation: friqué = amour / pauvre= pas d’amour!!

  2. Philippe-Georges

    30 juillet 2018 - 23 h 46 min
    Reply

    Certes!! bon il y en a quand même qui cherchent « un mec aisé » mais je penses que tu as raison! alors je te remercie Famix! Sincèrement! car grâce à tes « cours appliqués » j’ai pu enfin reprendre confiance en moi, après un deuil il y a 3 ans, ça commence a aller mieux! je n’hésite plus à aborder « sans en avoir l’air » une personne, et en plus je me suis inscrit sur  » Amiez.org » et commence a être organisateur de sorties!! et je ne ressens aucune peur des autres maintenant! je suis dans mon élément!! ( sorties type randonnées a but historique) mais j’ai 60 ans et pour le moment n’i pas grand succès!! elles sont méfiantes en diable les femmes seniors!!
    Mais un grand merci a toi, tu m’a rendu service!!

    • Famix

      4 août 2018 - 16 h 08 min
      Reply

      Heureux de lire ça Philippe-Georges !

      Bon courage à toi.

  3. Philippe-Georges

    8 août 2018 - 23 h 05 min
    Reply

    Bonsoir Famix! j’abordes un point délicat, et je souhaites être « éclairé » alors je te dis la vérité sur moi:
    je suis HANDICAPE! depuis 10 ans, accident du travail et ne travailles plus depuis. En apparence cela ne se voit -presque – pas! je marches normalement….fait même du cyclisme! mais touches une pension inférieure au SMIC!
    et celà me gênes beaucoup vis a vis des femmes! en effet la conjonction des 2 faits me donne l’impression de ne rien valoir à leur yeux! du coupe je le caches…..Celà me désespère car je sais que les handicapés ça fait fuir!!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *