Natural Seduction

Les quatre stades du séducteur naturel

Après maintenant presque 10 ans de pratique régulière de la séduction, et après avoir rencontré de nombreux séducteurs de tous niveaux, et d’horizons, j’ai pu distinguer 4 stades par lesquels tous les séducteurs naturels seront amenés à franchir durant leur parcours.

Pour chacune de ces phases, le séducteur devra adapter à la fois :

 

  • Sa manière de séduire.
  • Ses objectifs en séduction.
  • Le type de femmes qu’il souhaite rencontrer et séduire.
  • Son rythme de pratique de la séduction.

 

Ces différents éléments seront bien entendus uniques à chaque séducteur. En fonction de ses préférences, de sa personnalité et aspirations profondes, mais également de manière plus pratique à son lieu et mode de vie, ainsi que du temps qu’il aura de disponible à consacrer à la séduction.

Enfin, n’est pas parce que j’explicite ici 4 stades que vous devez absolument vous situer dans l’un de ces derniers de façon exacte.

Vous devriez néanmoins pouvoir, à minima, vous situer soit dans l’un, soit entre deux de ces stades, en fonction de votre parcours propre, et de votre expérience en séduction.

Cet article vous donnera alors une idée de là où vous vous situez, et vous récupérerez au passage des clés de compréhension qui vous permettront je l’espère, de vous accomplir en tant que séducteur naturel.

 

Premier stade : la genèse

 

Le premier palier de la séduction, qui est le palier le plus difficile à franchir pour la très grande majorité des séducteurs en devenir, peut être considéré comme une prise de conscience.

Lors de sa genèse, le séducteur naturel comprend que la plupart des choses qui lui ont été inculquées précédemment sont au pire totalement fausses, au mieux mal comprises ou simplifiées à outrance.

Lors de sa genèse, il apprend qu’en réalité, les femmes raffolent de la séduction, et surtout si elles sont séduites par des hommes élégants et qui savent ce qu’ils veulent.

Lors de sa genèse, il se convainc qu’aborder une parfaite inconnue dans la rue (ou dans n’importe quel contexte) est non seulement possible, mais aussi à ce jour LE meilleur moyen de faire de belles rencontres.

En passant, il supprimera Tinder et les autres applications de rencontre de son smartphone.

Cette prise de conscience, progressivement, se transforme en motivation, puis en passage à l’action.

 

C’est lorsque le séducteur franchit l’étape de sa première approche directe, qu’il acte son entrée définitive dans ce cercle vertueux de la séduction.

 

Pendant sa genèse, le séducteur naturel en devenir a la mauvaise habitude à lire énormément de théorie sur la séduction, mais à trop peu passer à l’action. Et c’est tout à fait normal et légitime à ce stade.

Il réadapte progressivement ses croyances, qu’il combat activement ses barrières limitantes et qu’il sait quelles sont celles qu’il doit encore franchir.

Il consacre une très grande partie de son temps libre à la séduction, et l’envisage en tant que loisir à temps plein.

Comme vous le savez, la séduction est une compétence qui s’acquiert avant tout sur le terrain, et c’est sur ce ratio temps passé à lire / pratiquer que l’on déterminera sur le séducteur en genèse est apte à passer au deuxième palier du séducteur naturel.

 

Voici quelques signes qui vous permettront de savoir si vous êtes dans votre genèse :

 

  • 80% ou plus de votre temps consacré à la séduction est dédié à lire de la théorie (livre, articles, vidéos).
  • Vous n’avez pas encore eu l’occasion de beaucoup aborder, et ressentez beaucoup d’appréhension à l’idée d’aller à la rencontre d’une parfaite inconnue.
  • Vous avez une envie folle de séduire, mais pas, ou peu de résultats concrets.
  • Vous commencez à prendre conscience que la plupart des choses qui vous empêchent d’avoir des résultats sont simplement du fait de croyances limitantes d’une part, et d’un manque de pratique d’autre part.

 

Voici une mauvaise nouvelle : la plupart des séducteurs abandonnent quelque part entre ce stade précédemment décrit, et le suivant.

Cependant, si vous lisez ces lignes, c’est que vous ferez probablement partie de la petite minorité de ceux qui iront au delà, à condition que vous mettiez en oeuvre à partir d’aujourd’hui ces quelques conseils simples :

 

  • Vous devrez désormais passer beaucoup moins de temps à lire et beaucoup plus de temps à pratiquer et à faire des rencontres.
  • C’est pendant votre genèse, que vous devrez aborder le plus grand nombre de femmes, pour définitivement détruire vos barrières limitantes, et adopter ce réflexe d’aborder les femmes qui vous plaisent.
  • Ecrivez vos objectifs séduction sur papier, et donnez-vous un nombre d’approches mensuelles conséquent, en fonction bien entendu de votre emploi du temps (idéalement, je conseille pendant mes coaching de se fixer une trentaine d’approches par mois pour un débutant, soit une approche par jour).
  • Enfin, ne laissez pas la frustration vous empêcher d’atteindre vos objectifs. Résistez, et utilisez-là comme moteur de succès.

Deuxième stade: la consolidation

 

Le deuxième stade du séducteur est un stade clé : si le séducteur naturel en devenir arrive à ce deuxième stade, alors il aura franchi la marche la plus haute et la plus importante.

Cela voudra dire qu’il a acquis les fondamentaux : il aura une vision claire ce qu’il lui reste à faire pour continuer à progresser et à obtenir des résultats.

Si vous vous reconnaissez dans la suite de ces lignes, je tiens à vous féliciter, car vous avez dépassé le point de non retour : vous êtes entré dans le cercle vertueux de la séduction.

Lorsqu’il se trouve dans son stade de consolidation, le séducteur naturel a réussi à surmonter 80% de ses barrières mentales, et a définitivement saisi l’état d’esprit nécessaire pour avoir des résultats concrets.

 

Il aborde régulièrement les femmes qui lui plaisent.

Il a certes encore un peu d’appréhension, notamment lorsqu’il se retrouve dans des environnements où il n’a pas l’habitude d’exercer son art, ou quand il fait face à des femmes qui lui semblent encore hors d’atteinte (autre barrière mentale à franchir).

Il a également tendance à penser qu’il ne peut pas encore obtenir les résultats qu’il souhaite. Il a cette tendance à ce dire que cette femme reste « inaccessible » ou « trop difficile à séduire ».

Il a encore besoin d’aborder de nombreuses femmes avant d’obtenir ses rendez-vous, mais est confiant quant au fait que sa persévérance finit par payer.

Le séducteur a saisi les principaux concepts de la séduction, et passe moins de temps à lire des articles. Il préfère d’ailleurs les articles de fond, qui entrent dans l’analyse , plutôt que les articles creux du type « 56 phrases pour demander son numéro de téléphone ».

 

Le séducteur en stade de consolidation est autonome. Il arrive à puiser seul dans sa source de motivation pour aller pratiquer, il n’a pas besoin qu’on lui mette un coup de pied aux fesses, ou d’être pris par la main.

Il a atteint un niveau qui lui permet d’aborder réguliérement, mais n’a pas encore vraiment les résultats qu’il souhaite, même s’il se rend compte qu’il atteint des résultats qu’il n’aurait pas pu espérer auparavant.

Le séducteur a encore tendance à cloisonner séduction, et à la considérer comme un simple loisir.

Voici une idée, pour vous qui vous reconnaissez peut-être : que diriez-vous si c’est votre style de vie qui agissait en tant qu’élément séducteur, naturellement, sans même que vous n’ayez à y penser ?

Là où je veux en venir, c’est que le séducteur a tendance à adapter son mode de vie autour de la séduction. Au lieu d’intégrer la séduction en tant que partie intégrante de son mode de vie.

 

Un exemple pour être plus clair :

 

Vous avez rendez-vous avec une femme, mais cette dernière vous propose une date qui ne vous convient pas, car vous deviez à ce moment-là rendre visite à un vieil ami.

Après tout, vous vous dites que vous pourrez voir votre ami la semaine suivante ? Il ne disparaîtra probablement pas dans la nature, tandis que la femme qui vous plait, elle, ne sera peut-être plus disponible pour vous accorder ce fameux verre.

Vous décalez donc votre rendez-vous pour être certain de ne jamais rater cette rare opportunité qui se présente à vous.

C’est ce qu’un séducteur dans son deuxième stade aura tendance à se dire. Et encore une fois, c’est parfaitement normal : la séduction est aussi affaire de nombre d’opportunités, qu’à ce stade il n’a pas encore vraiment acquis.

Par la suite, (stades 3 et 4), dans la même situation, le séducteur naturel repoussera la date de rendez-vous avec cette femme, car il sait qu’il pourra soit :

 

  • La revoir un autre jour
  • Ne pas la revoir, mais il a assez d’opportunités et rencontre régulièrement de nouvelles femmes, donc ce rendez-vous manqué ne lui posera aucun problème au final.

 

En fait, vous pouvez vous considérer en phase de consolidation lorsque :

 

  • Vous arrivez à aborder de nouvelles femmes réguliérement, même si vous avez encore de l’appréhension lors de l’approche.
  • Vous arrivez à obtenir des rendez-vous, mais encore de façon sporadique et relativement rare. Ce qui ne vous permet pas encore d’être détaché du résultat.
  • Vous commencez à remarquer les femmes qui sont attirées par vous, là où auparavant vous aviez l’impression d’être invisible à leurs yeux.
  • Vous commencez à considérer la séduction comme quelque chose d’indispensable à votre épanouissement personnel.

 

La phase de consolidation est la phase la plus longue : vous êtes en train, comme son nom l’indique, de consolider vos acquis et d’ancrer de nouvelles habitudes.

La bonne nouvelle, c’est que vous en êtes à un palier suffisamment avancé qu’il devient plus difficile de revenir en arrière et renoncer que de poursuivre votre parcours de séducteur.

 

Troisième stade : la maturation et l’épanouissement

 

Le troisième stade du cercle vertueux de la séduction est celui dans lequel la plupart des séducteurs naturels qui arrivent à obtenir des résultats vont se retrouver.

Vous pouvez vous considérer en phase de maturation, ou d’épanouissement, à partir du moment où vous êtes certains d’atteindre vos objectifs en séduction de manière constante.

  • Si votre objectif est d’avoir une relation épanouie, alors vous savez que soit vous êtes actuellement en couple, soit que vous pouvez l’être dans un laps de temps relativement court si vous abordez réguliérement de nouvelles femmes.
  • Vous avez réguliérement des résultats, des rendez-vous, et pouvez coucher avec des femmes si vous le souhaitez et si vous prenez le temps de faire un certain nombre d’approches.
  • Vous êtes confiants dans votre capacité de séduction, et vos exigences tendant à évoluer rapidement et à beaucoup changer, par rapport à vos débuts.
  • Vous privilégiez la qualité de votre relation (ou de vos relations), à la quantité d’approches que vous pouvez faire.
  • Vous ressentez moins le besoin d’aborder de nombreuses femmes, mais vous ressentez un manque si vous arrêtez de pratiquer pendant un long moment.
  • Votre priorité n’est plus forcément liée à la séduction, mais est plutôt liée à l’épanouissement personnel et à l’amélioration de votre style de vie, qui lui-même influe sur votre habileté à séduire les femmes qui vous plaisent.

La phase de maturation est une phase particulièrement belle à mes yeux, et aux yeux des séducteurs naturels.

C’est lorsque vous atteignez ce stade, que vous prenez réellement conscience de ce que vous avez accompli.

Vous comprenez que la séduction est une composante clé de l’épanouissement de l’homme, et essayez de transposer ce succès aux autres domaines de votre vie (professionnelle, familiale, personnelle…).

Le séducteur en maturation met un point d’honneur à intégrer la séduction à son style de vie.

Ses résultats ne se mesurent pas en nombre de conquêtes : il sait qu’il peut obtenir les résultats qu’il souhaite, en un minimum de temps passé. 

Il sait que la séduction est une composante essentielle et nécessaire à son épanouissement personnel, en tant qu’homme.

 

Quatrième palier : la réalisation

 

Ne considérez pas ce palier comme étant un plafond de verre que vous ne pourrez pas dépasser, mais plutôt comme un idéal vers lequel tendre.

Le séducteur naturel qui s’est réalisé dans son parcours a réussi à intégrer totalement la séduction à son style de vie.

Il a une maîtrise totale de sa vie sentimentale et affective, et gère sa (ou ses) relations comme il l’entend, en assumant à 100% ses désirs.

Ce séducteur naturel s’est non seulement accompli en séduction (troisième stade), mais il ne s’est réalisé qu’à partir du moment où l’épanouissement qu’il retire de sa vie sentimentale l’aide à s’accomplir dans les autres domaines de sa vie.

Il utilise la séduction comme un effet levier, qui lui permet de s’accomplir en tant qu’homme moderne du 21ème siècle, avec ses valeurs, et ses croyances.

Il vît et agit selon ses convictions profondes. Il refuse catégoriquement toute relation toxique, et, au contraire, les femmes qu’il fréquente font tout pour le tirer vers le haut, et l’aident à surmonter les moments de doute.

Inversement, il est le guide des femmes qu’il choisit de côtoyer.

 

Le séducteur naturel permet aux femmes qu’il côtoie de se révéler et de s’épanouir en tant que femmes.

 

Ce dernier stade est différent des autres stades : il s’agit d’un travail sur soi qui se poursuit pendant des années, voire de plusieurs dizaines d’années pour les plus jeunes d’entre-nous, et c’est vous seul qui pourrez juger de votre marge de progression.

D’un point de vue personnel, je sais que cet idéal me demandera encore à minima une petite dizaine d’années.

Gardez en tête que la séduction n’est vraiment naturelle qu’à partir du moment où celle-ci est d’une part intégrée de façon permanente à votre style de vie, mais aussi qu’elle agit comme un effet de levier qui vous aidera dans tous les autres domaines de votre vie.

 

On ne prétend pas être un séducteur naturel, c’est notre mode de vie qui révèle si nous le sommes vraiment ou non.

 

En vous souhaitant gloire et succès.

Votre ami,

Famix.

A propos de 
Depuis 2013, j'aide les hommes à apprendre à séduire naturellement les femmes qui leur plaisent, en restant eux-mêmes et sans techniques compliquées. Je crois en une séduction naturelle, honnête, et assumée. Je crois en le fait de devenir un meilleur homme pour être plus séduisant.

2 Commentaires

  1. Sisi

    15 mai 2017 - 1 h 22 min
    Reply

    Merci.
    Ton article répond parfaitement aux questions que je me posais sur la poursuite de mon « apprentissage « : Oú vais-je ? Quelles seront les prochaines étapes de ma progression ? Quelles leçons vais-je tirer de mes échecs ? Suis-je sur la bonne voie ?
    Avant ton article, il m’a été difficile de trouver des points de vues extérieurs et conseils aussi intéressant que les tients, qui puissent convenir à ma situation.
    En effet, j’ai l’impression qu’il existe peus de contenus pour rassurer (:p) « les séducteurs naturelles  » qui ont dépassé le stade de l’approche régulière, mais qui font encore certaines erreures post-approches.
    Dans mon cas, c’est un bloquage et un manque de réussite étonnant après les 1er rdv qui se passent pourtant très bien. (En gros pb pour revoir des filles que j’embrasse et avec lesquelles je suis connecté pendant le rendez vous (étrange))
    En bref il me fallait exactement cette lecture ; l’expérience d’un mec qui a pu passer par les mêmes phases que moi.
    et difficile d’en trouver dans nôtre entourage lorsqu’on est le seul…

    • Famix

      26 mai 2017 - 8 h 54 min
      Reply

      Bonjour Sisi, merci pour ton commentaire.
      Courage ! Ce sentiment est lui-même « naturel », surtout lorsqu’on pratique en solo !
      Heureux que cet article ait pu t’aider à te situer.
      Concernant les RDV, peut-être qu’ils sont trop longs ? Embrasser une femme au premier rendez-vous est loin d’être indispensable.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous voulez vraiment apprendre à séduire naturellement les femmes qui vous plaisent ?
De la rencontre au premier rendez-vous, entrez votre adresse mail pour recevoir votre vidéo gratuite exclusive, ainsi que mes meilleurs conseils directement dans votre boîte mail !  
Votre adresse e-mail sera conservée avec la plus grande confidentialité.