Natural Seduction

Séduire après 40 ans : le vrai-faux problème de l’âge en séduction

Séduire après 40 ans. Voilà un sujet croustillant.

Je m’adresse aujourd’hui aux plus âgés de mes lecteurs.

Ou du moins, ceux qui se considèrent comme trop âgés pour avoir des résultats vraiment intéressants en séduction.

Je sais que vous êtes plusieurs à me suivre, et à me lire très régulièrement.

Je reçois aussi souvent des messages d’hommes qui m’expliquent que le fait qu’ils soient âgés rend la séduction beaucoup plus difficile, voire impossible.

Démêlons tout cela ensemble.

Le curseur de l’âge dépend d’abord et avant tout de vos croyances.


La première chose que je remarque lorsque des hommes m’écrivent, c’est qu’ils semblent placer le curseur du « trop âgé » de façon très différente les uns des autres.

Certains considèrent que passé 30 ans, ils sont trop âgés.

Certains considèrent que c’est plutôt passé 40 ans.

Et d’autres encore considèrent que c’est après 50 ans que cela devient trop difficile.

Comment expliquer cette différence de perception ?

En fait, le phénomène inverse est exactement identique.

J’ai, pour ma part, eu la chance de découvrir la communauté de séduction très jeune, autour de mes 17 ans.

En lisant divers témoignages et d’innombrables articles et livres dédiés à la séduction, j’ai longtemps pensé que j’étais trop jeune pour obtenir des résultats…

Je n’attendais qu’une chose, c’était d’être plus âgé, partir de chez mes parents, et enfin gagner ma vie pour pouvoir prendre mon indépendance et prendre en main mes relations avec les femmes.

Tout ça pour vous dire que ce ce sont nos propres croyances qui nous font mettre une limite d’âge plus ou moins artificielle en fonction de nos expériences et de nos convictions.

La réalité, c’est que peu importe votre âge, vous aurez toujours des avantages et des inconvénients.

Certaines tranches d’âges sont plus adaptées à certaines façons de séduire.


J’en parlais ici, il n’y a en réalité que 4 façons de faire des rencontres.

En fonction de votre personnalité, mais aussi de votre âge, certaines de ces façons vous conviendront plus ou moins.

Dans l’article cité, je parlais notamment du fait de séduire en boîte de nuit, notamment en étant jeune étudiant pouvant se permettre de rater sa matinée de cours le lendemain.

Ce qu’un cadre supérieur de 42 ans ne pourra par exemple pas se permettre.

En cela, OUI, il y effectivement des différences en terme de stratégie, d’organisation, et de gestion du temps.

Vous ne serez pas au même stade dans votre vie, que vous soyez dans la vingtaine, la trentaine, la quarantaine, voire la cinquantaine (du moins, je l’espère fortement pour vous…).

Mais alors, y-a-t-il un âge à partir duquel il devient impossible de séduire ?

Comment les hommes prennent de l’âge (et comment rester séduisant).


Vous avez peut-être déjà vu ce graphique :

//www.hookingupsmart.com/wp-content/uploads/2013/10/smv_curve1-1024x502.jpg

Ce graphique décrit la moyenne de « l’attractivité sexuelle » des hommes, en bleu, et des femmes, en rose, en fonction de l’âge.

Si vous souhaitez approfondir, je vous invite à lire l’article original (en anglais) sur The Rational Male.

Je vais directement ici vous expliciter comment cela se traduit pour nous.

En moyenne (et je dis bien, en moyenne), une femme atteindra son pic d’attractivité aux yeux des hommes aux alentours de 23 ans, tandis qu’un homme l’atteindra aux alentours de 38, aux yeux des femmes.

Ce que je veux dire par là, c’est qu’à partir du moment où un homme prend en main sa vie sexuelle, sentimentale, mais aussi son statut social, son style, son physique, et sa vie professionnelle, il atteindra son pic, un peu avant ses 40 ans.

Et pour atteindre ce pic, et rester en haut de la courbe le plus longtemps possible, vous devrez avoir pour objectifs :

  • Avoir un physique supérieur à la moyenne des autres hommes de votre âge.
  • Avoir un statut social supérieur à la moyenne des autres hommes de votre âge.
  • Avoir conscience de votre capacité à séduire les femmes qui vous plaisent.

Il y a énormément, et je dis bien énormément (genre 80%) de femmes qui trouvent extrêmement attirant les hommes ayant entre 35 et 50 ans.

D’ailleurs, presque toutes les femmes que j’ai rencontré m’ont dit déjà avoir connu un homme bien plus âgé qu’elle, qui se trouvaient dans cette tranche d’âge là.

Après 50 ans, le ratio diminue, même si je connais personnellement plusieurs hommes de plus de 50 ans, qui ont des aventures avec des trentenaires, ou quarantenaires…

Ce que ces hommes ont su faire, c’est se focaliser sur les trois objectifs ci-dessus.

La première brique : votre physique


Si vous voulez prétendre avoir des résultats sérieux et supérieurs à la moyenne des hommes, vous devrez faire en sorte de prendre soin de vous, de votre corps, et de votre peau, et ce plus vous prenez de l’âge.

La bonne nouvelle ? C’est que ce n’est pas très difficile d’être au dessus de la moyenne des autres hommes, si vous vous en donnez un minimum les moyens.

Voici un programme de musculation simple, par mon ami Sam, qui suffira amplement si vous ne vous y êtes pas encore mis.

La deuxième brique : votre statut social


A partir d’un certain âge, vous ne pouvez plus vous permettre d’être dépendant financièrement, ou que ce soit vraiment difficile de joindre les deux bouts.

Vous n’avez pas besoin d’être millionnaire, ou de gagner plusieurs milliers d’euros par mois, mais vous devriez être au moins capables de subvenir à vos besoins, sans vous restreindre pour que les femmes voient en vous quelqu’un qui a réussi à se construire

Je SAIS que ce n’est pas donné à tout le monde, et que pour certains qui me lisent, cela peut être compliqué.

Mais nous sommes aujourd’hui dans un monde où il n’a jamais été aussi facile de se lancer, de créer son business, ou d’apprendre une compétence très recherchée dans le monde du travail.

Il n’est donc jamais trop tard.

La troisième brique : votre capacité à séduire


Cette troisième brique est celle que j’essaie de vous transmettre jour après jour au travers de ce site.

Vous devez comprendre une chose :

Rien n’est plus attirant aux yeux d’une femme qu’un homme qui est conscient de ses qualités, et de sa propre valeur aux yeux des femmes. Peu importe son âge.

Cette prise de conscience de votre valeur, c’est l’application de la séduction naturelle au quotidien.

Est-il encore possible de séduire à partir d’un certain âge ?


Cette (longue) introduction et démonstration faite, j’aimerais conclure en vous répondant à la question initiale.

Est-il encore possible de séduire après 30-40-50 ans ?

La réponse est bien évidemment OUI.

MAIS.

Plus vous serez âgé, plus vous aurez besoin d’avoir travaillé sur les trois objectifs que je décrivais au dessus pour être crédible.

Plus vous avez commencé jeune, plus vous serez avantagé, et c’est exact.

Néanmoins, est-ce une raison de vraiment considérer que vous n’avez aucune chance ?

Est-ce que vous avez VRAIMENT raté le train ?

Je ne le crois pas.

Pour la bonne et simple raison que comparé à un homme très jeune, vous avez FORCEMENT vécu des choses et eu des expériences qu’un homme de 18 ou 20 ans n’a jamais eu.

Vous connaissez la réalité mieux que quiconque, et certainement mieux que moi, qui me rapproche de la trentaine au moment où j’écris ces lignes.

Si je vous dit cela, c’est parce que j’ai rencontré des séducteurs de tous les âges, et que cela ne doit pas être une raison de ne pas passer à l’action.

Comment séduire une femme plus jeune

L’une des erreurs les plus communes que font les hommes plus âgés pour séduire une femme plus jeune (au delà de 10 ans de moins), c’est qu’ils essaient de paraître plus jeune.

Ils font cette erreur de vouloir s’adapter à elle.

En fait, si une femme plus jeune est attirée par vous, c’est très probablement PARCE QUE vous êtes bien plus âgé.

Si une femme de 25 ans cherchait à être séduite par un homme de son âge, elle en aurait pléthore à sa disposition.

Encore une fois, assumez votre âge, soyez vrai, et ne prétendez pas être plus jeune simplement parce que vous voulez vous adapter.

Appliquez les principes de séduction naturelle, et travaillez sur les trois briques que j’explicitais plus haut.

Encore une fois, il n’est jamais trop tard.

Force à vous.

Votre ami,

Famix.


A propos de 
Depuis 2013, j'aide les hommes à apprendre à séduire naturellement les femmes qui leur plaisent, en restant eux-mêmes et sans techniques compliquées. Je crois en une séduction naturelle, honnête, et assumée. Je crois en le fait de devenir un meilleur homme pour être plus séduisant.

8 Commentaires

  1. Seb

    21 avril 2019 - 22 h 27 min
    Reply

    Attention toutefois aux trop grands écarts d’âge. Si c’est pour fréquenter une gamine qui a besoin d’un papa… euh… bof… Par contre, c’est le moment idéal pour jouer sur les leviers de l’hypergamie :))

    • Famix

      22 avril 2019 - 10 h 21 min
      Reply

      Tout dépend de la gamine ! ;)

      Blague à part, c’est clair, j’ai beaucoup de mal avec les femmes de moins de 22-23 ans, au delà du physique.

      La tranche 25-35 est un excellent compromis à mes yeux.

      • Seb

        24 avril 2019 - 6 h 20 min
        Reply

        Salut Famix,

        Le problème des femmes de moins de 23 ans, actuellement, ce sont leurs croyances limitantes et un manque d’audace (ce qui fait de beaucoup d’entre elles des allumeuses, qui passent peu à l’acte).

        Quand je parle de « chercher un papa », je fais référence au deuxième niveau d’attirance dans les relations interpersonnelles des gens « normaux » (= qui n’étudient pas la séduction et donc ne multiplient pas les opportunités), à savoir celles qui sont basées sur les empreintes mentales inconscientes laissées dans l’enfance par les parents et qui conditionnent bien des histoires de couples (et des chemins de vie). Quand on étudie la psychologie, c’est quelque chose qui devient assez vite flagrant. Après, on peut en tirer partie, mais perso, je ne trouve pas ça reluisant (et limite malsain), pour moi, d’être choisi par une fille parce qu’inconsciemment, quelque chose chez moi lui rappelle son papa chéri…

  2. Courgette

    22 avril 2019 - 11 h 12 min
    Reply

    Bonjour,

    Quadragénaire depuis peu, j’ai commencé la drague de rue à 39 ans.
    J’aurais adoré commencé plus jeune, car cela m’aurait permis d’acquérir plus rapidement de la maturité dans mes relations personnelles.
    A l’époque, je ne savais même pas que c’était possible de faire des approches dans la rue.

    Tout ça pour dire que je n’ai pas eu de points de comparaison avec mes 20 ou 30 ans.
    Cependant les approches de rue marchent bien pour moi, tant sur le plan plaisir à l’approche, qualité de rencontres, prise de numéros …avec des femmes de tout âge.
    C’est tout à fait possible à 40 ans ou plus à partir du moment où on a l’état d’esprit et une apparence correcte.

    Merci pour cet article Famix

  3. Chrys

    22 avril 2019 - 12 h 54 min
    Reply

    Atteignant bientôt 33 ans et ayant suivi des hommes de tout âge dans mes coachings, j’en suis venu à la conclusion que la réussite n’était pas tant une affaire d’âge mais d’attractivité (physique et non-physique).

    Oui, pour un homme de 40 ans qui s’est laissé aller pendant les 10-15 dernières années : qui a 10 kilos en trop, un look de vieillard, une peau et une dentition dégueulasse… ce sera plus difficile d’intéresser les femmes que pour un jeune de 20-25 ans, qui sera général en bonne forme physique et gardera une attractivité au moins correcte sans rien avoir à faire de particulier.

    On peut ajouter à cela que rester dans certains environnements professionnels sur plusieurs années peut détruire l’estime de soi et provoquer stress, vieillissement prématuré et maladie (tandis que jusqu’à 25 ans environ, on a globalement la vie cool…)

    Toutefois si un homme prend soin de lui après ses 25-30 ans, évite les sources de stress, etc., pour rester « bien conserver », il aura tendance en effet à devenir plus attirant à ses 40, voire 50 ans, qu’à ses 20 ans. En partie parce qu’il dégagera bien plus de virilité, de maturité et de charisme d’un homme plus jeune et moins accompli. Mais aussi parce que, la plupart des hommes de cet âge étant casés et/ou s’étant négligés depuis trop d’années, ils représenteront une « option sexuelle » plus rare aux femmes – ce qui peut rendre l’opportunité de rencontre plus précieuse auprès des femmes qui aiment plus âgés qu’elles.

    Après 40 ans, sa principale clé de la réussite avec les femmes reste l’attractivité. Ce qui nécessite toutefois un effort quotidien plus important, car avec l’âge le niveau testostérone baisse (donc on prise de poids plus rapide & prise de muscle plus lente/masse plus difficile à maintenir), la peau vieillie, les cheveux se perdent et les poils poussent aux mauvais endroits, etc. Donc l’entretien est plus important.

    Quant au lieu de rencontre, je trouve le « daygame » idoine si l’on cherche à séduire des filles de moins de 30-35 ans. (Internet peut aussi l’être, mais c’est beaucoup moins fun ^^).

    J’en ai entendu quelques-uns dire qu’après 30 ans la drague de rue était un truc de « loser », parce qu’ils ont entendu Soral le dire dans une interview… Mais en réalité, ça dépend de la manière dont on la pratique – si ça veut dire traîner dehors tous les jours, en effet. Mais s’il s’agit de saisir les occas en sortant du boulot, en allant faire ses courses ou en se rendant à la salle de sport, c’est autre chose…

    Plus je vieillis et plus je me rends compte à quel point la drague de rue est une compétence qui sert à long terme. Très utile pour rencontrer de nouvelles femmes à tout âge, et pour équilibrer le rapport de force dans ses relations (car quand on sait qu’il suffit de sortir dehors pour retrouver une copine rapidement, on dégage une « aura » plus détachée et les filles le ressentent).

    Chrys

    • Seb

      24 avril 2019 - 6 h 28 min
      Reply

      Hello Chrys,

      « 10 kg en trop » ? T’es gentil ! Les mecs de 40 ans qui se sont laissés aller ont plutôt 20 voire 30 kg en trop. Ce qui prend beaucoup plus de temps à corriger et demande davantage d’efforts.

      Au passage, merci pour tes articles et contributions (ici et sur ton site – où il m’arrive aussi parfois de commenter). Famix et toi m’avez été d’une aide précieuse ces dernières années. Si j’avais juste une remarque à faire, tu devrais passer plus de temps à relire tes textes, car il subsiste quelques coquilles et des absences de mots assez fréquemment. Et c’est un peu dommage, surtout au regard de la qualité du contenu.

      • Chrys

        25 avril 2019 - 11 h 36 min
        Reply

        Salut Seb,

        Merci pour ton feedback.

        Pour répondre à ta critique : pourtant je passe BEAUCOUP de temps à me relire (beaucoup plus qu’à écrire en fait). Un article de 3000 mots me demande environ 2 heures à écrire, ce qui est très correct. Mais il me faut au moins le double, voire le triple pour relire et peaufiner mon texte.

        1. Quand j’écris la première monture, je « pense » sur le papier. J’écris mes idées telles qu’elles viennent dans mon esprit, donc je fais beaucoup de coquilles, de phrases bancales, trop longues ou avec une cascade de compléments, des tas de répétitions, d’adverbes en trop, etc.

        2. Lors de la relecture, je corrige toutes ces choses-là + j’apporte des compléments (généralement des infos ou idées auxquelles je n’avais pas pensé lors de la première écriture).

        En revanche, quand je lis je suis tellement concentré sur le fond (les idées que je véhicule) et la manière de les expliquer les plus clairement possible que je n’arrive pas à avoir le recul suffisant pour repérer bon nombre de mes propres fautes (et même certains oublis de mots). Pourtant je n’ai aucun problème pour repérer les coquilles des autres (quand le texte n’est pas de soi, c’est toujours plus simple).

        Je sais que je ne suis pas le seul écrivain avec ce défaut : beaucoup faut appel à un tierce personne pour corriger.

        Il existe aussi une technique qui consiste à lire à l’envers (commencer par la dernières phases), mais sur un article de 2000/3000 mots, ça demanderait un temps considérable que ne peut consacrer.

  4. Famix

    23 avril 2019 - 18 h 34 min
    Reply

    Merci Courgette et Chrys pour vos retours d’expérience.
    Toujours un plaisir de vous lire.

    Famix.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous voulez vraiment apprendre à séduire naturellement les femmes qui vous plaisent ?
De la rencontre au premier rendez-vous, entrez votre adresse mail pour recevoir votre vidéo gratuite exclusive, ainsi que mes meilleurs conseils directement dans votre boîte mail !  
Votre adresse e-mail sera conservée avec la plus grande confidentialité.