Natural Seduction

Vous n’y arrivez toujours pas ? Lisez-ça.

Il est 1h du matin à l’heure où j’écris ces lignes. J’ai pris l’habitude de me coucher tôt, mais cette nuit je ne peux m’empêcher de penser à ce que ma vie serait si je n’avais pas décidé pour de bon que j’apprendrais à séduire.

Le jour où j’ai choisi la pilule rouge

 

Choisis la pilule bleue et tout s’arrête, après tu pourras faire de beaux rêves et penser ce que tu veux. Choisis la pilule rouge : tu restes au Pays des Merveilles et on descend avec le lapin blanc au fond du gouffre. » – The Matrix (1999)

 

Qui aurait cru qu’un jour je serai assis là à rédiger cet article. Au lycée, j’étais la tête de turc. Jusqu’à la faculté, j’ai été le mec qui passait son temps à jouer aux jeux vidéo et dont la vie sexuelle se résumait au porno.

« Je ne suis pas fait pour séduire les femmes » me répétai-je inconsciemment pendant toutes ces années durant lesquelles j’endurais mes réveils toujours trop matinaux pour passer 10h assis sur une chaise où non seulement les cours ne m’intéressaient pas (sauf les maths, voilà le cliché) et où j’étais au pire celui qui recevait les boulettes de papier sur l’arrière du crâne (au collège/lycée) et au mieux, invisible (à la faculté).

Lorsque les autres partaient en soirée, je me réconfortais devant mes jeux d’ordinateurs.

En tombant un beau jour sur un site de séduction, et en voyant toutes ces méthodes permettant de séduire les femmes, j’ai juste ricané et me suis dit que je ne tomberai jamais dans cet attrape-nigaud.

Les semaines et les mois passant, et mon besoin de sexe et de femmes grandissant par la même occasion, je me suis dit : « Pourquoi ne pas essayer ? Après tout, je suis déjà au plus bas de l’échelle de l’attraction, ça ne peut pas être pire ».

 

Et me voilà, un été, errant dans les rues pavées de Lille, en train d’essayer d’aborder les passantes aux jolies robes fleuries et aux jambes bronzées.

Pendant plusieurs jours, impossible pour moi de faire la moindre approche. Paralysé par la peur, peur de l’échec, peur du rejet, et me sentant ridicule de par ma timidité maladive.

C’est ainsi qu’un beau jour, je réussissais à me lancer. Je me souviens de ce jour, une belle blonde à la poitrine débordante, étonnée qu’un mec dégageant aussi peu de confiance ose l’approcher pour de bon.

Elle m’a souri dans un premier temps, puis rougi parce qu’elle se sentait mal à l’aise lors de mon approche hésitante, et m’a remercié pour ma démarche.

Je n’avais pas obtenu de numéro ce jour-là bien sûr, mais la réaction de cette femme a suffi pour me convaincre qu’il y avait là quelque chose de possible. Et quelque chose de grand.

 

Prendre conscience que vous pouvez devenir séduisant

 

C’est la base. La 1ère étape. La fondation sur laquelle TOUT repose. Si vous êtes convaincu, à 200% que vous pouvez devenir séduisant, alors là, vous êtes inarrêtable.

Depuis le jour où je me suis lancé, j’ai acquis la croyance que c’était possible. Ça pouvait être long, ça pouvait être dur, ça pouvait être déplaisant au possible, j’aurais pu d’abandonner après des centaines d’approches infructueuses, mais j’étais convaincu que c’était possible.

C’est là LA différence entre ceux qui y arrivent et ceux qui n’y arrivent pas. Dites-vous qu’au bout du tunnel, c’est une véritable satisfaction : vous développez vos compétences avec les femmes, vous avez le choix de votre vie sentimentale et sexuelle.

La plupart des séducteurs abandonnent. Ne faites pas partie de ceux-là.

 

Comment devenir un séducteur : patience et constance

 

Nous sommes dans un monde où nous obtenons tout, tout de suite. Grâce à l’avancée technologique, nous sommes capables d’obtenir ce que nous voulons infiniment plus rapidement qu’il y a ne serait-ce que 20 ans !

Imaginez-vous séduire dans les années 70-80. Pas de téléphones portables. Pas de sites de rencontre. Une sexualité beaucoup moins ouverte qu’aujourd’hui… Vous imaginez le tableau.

Nous avons aujourd’hui le potentiel de séduire énormément de femmes, facilement, rapidement, à partir du moment où l’on se donne la peine d’essayer.

Aujourd’hui, n’importe quel mec ayant un minimum de style (comprenez par-là habillé autrement qu’en jogging/casquette/survêtement Lacoste) peut apprendre à séduire s’il ne fait qu’appliquer ces 3 principes de base :

 

 

Ça suffit. Vraiment. Les 90% d’hommes qui se plaignent de ne pas savoir séduire les femmes n’essaient en réalité même pas d’y arriver. Ils n’abordent pas les femmes, et s’attendent à ce qu’un beau jour elles leurs tombent dessus sans prévenir.

Ce sont les mêmes hommes qui vous donneront des conseils bidon du style :

« Oh mais tu sais, tout vient à point à qui sait attendre » ou « Tu as plus de chances de trouver si tu ne cherches pas ».

En fait, ces phrases ne leur servent que d’excuses pour éviter de sortir de leur zone de confort. De ne pas affronter la réalité, pour préserver leur fragile égo.

Alors oui, peut-être qu’ils arriveront à rencontrer des femmes par chance. Et puis, après tout, si elles ne sont pas jolies, ce n’est pas si grave n’est-ce pas ? Tant qu’ils ont la chance d’être avec quelqu’un.

Personnellement, je trouve le tableau trop obscur. Non, je ne veux pas passer mon temps à attendre qu’une femme laide me mette le grappin dessus pendant que je passe mon temps à jouer aux jeux vidéo. Pourquoi ? Parce que j’ai des standards, et je sais que vous aussi, vous en avez.

Rappelez-vous ce que je disais plus haut : la 1ère brique, la fondation, c’est la conviction qu’un jour vous réussirez à devenir séduisant. Partant de ce principe, de nouvelles croyances émergent dans votre esprit. Vous ne vous contentez plus de peu. Vous savez ce que vous voulez, et vous êtes prêts à aller le chercher là où il le faut.

La plupart des hommes n’ont pas LE CHOIX. Ils sont passifs au lieu d’être actifs. Ils sont spectateurs de leur vie sentimentale et sexuelle. Notre objectif est d’en devenir acteurs.

Comment ?

Je le disais plus haut :

1. Patience

 

 

Un débutant de tir à l’arc ne mettra pas la cible à 50m alors qu’il ne sait pas tenir son arc. Il l’a mettra d’abord à 5 mètres, il apprendra la prise, l’armement de l’arc, le point d’ancrage, la visée, le lâcher, et la fin du tir.

Une fois qu’il aura réussi à toucher la cible régulièrement, il la mettra à 10 mètres, à 15, à 50 et ainsi de suite.

Le séducteur doit également posséder la base. A savoir : connaître ses objectifs, définir ses attentes, être conscient de ses qualités pour les exploiter, aborder, gagner en aisance, apprendre à séduire par SMS, réussir les premiers rendez-vous, aller jusqu’au sexe, et maintenir une (ou plusieurs) relation durable(s).

Tout ceci ne se fait pas en 1 jour. Vous aurez besoin de temps. Pas le même temps selon vos compétences et votre personnalité, nous ne sommes pas tous égaux. Pour certains, cela prendra des semaines. D’autres, des mois. Tout dépend de vos objectifs et de vos aspirations :

 

  • Je connais des séducteurs qui cherchent à rencontrer la femme de leur vie
  • Je connais des séducteurs qui cherchent à multiplier les expériences sexuelles
  • Je connais des séducteurs qui veulent simplement coucher avec des top-modèles
  • Je connais des séducteurs qui souhaitent avoir la possibilité de vivre des expériences formidables avec des femmes avec qui ils ressentent une connexion émotionnelle forte.

 

Vous voulez savoir la bonne nouvelle ?

C’est que tous ces objectifs sont atteignables, à partir du moment où ils sont définis et que vous vous donnez la peine d’aller les chercher.

Définissez vos objectifs.

2. Constance

 

Reprenons notre tireur à l’arc. Comment croyez-vous qu’il va progresser si ses efforts sont ponctués de nombreuses périodes où l’arc prend la poussière dans le garage ?

La séduction ne doit bien sûr par être votre seule priorité : elle est une composante de votre style de vie déjà (je l’espère) bien rempli.

Cependant, la régularité FERA que vous progresserez plus vite.

Je vais vous avouer quelque chose : cela va faire 8 ans que je pratique la séduction. Je n’ai de mémoire JAMAIS arrêté pendant plus de 2 semaines d’affilé. Et encore, au bout d’une semaine, je ne pouvais plus tenir en place en imaginant toutes les opportunités que j’ai peut-être ratées.

Il y a eu des périodes où je sortais régulièrement, où j’abordais de nombreuses femmes et avait du mal à caser tous mes rendez-vous.

Il y en a eu d’autres où je n’abordais que de temps en temps car j’ai toujours mis une priorité sur mes études lorsque cela était nécessaire, mais de tout ce temps, je n’ai jamais arrêté et remis en doute ma conviction qu’un jour, je deviendrai séduisant.

Patience et constance sont comme les 2 composants de votre arc : le corps et la corde. La flèche représente alors vos compétences de séduction (ou « techniques »). Et enfin, votre force et vos bras ce qui vous concerne vous. Ce qui vous rend attirant (votre personnalité, votre style, votre confiance… Vous).

Vous me voyez venir n’est-ce pas ?

La plupart des gens se concentrent sur la flèche (c’est-à-dire les techniques). Sauf qu’ils ne savent pas la projeter avec force, c’est-à-dire les adapter à leur personnalité en faisant rayonner leurs meilleures qualités.

Plus globalement, retirez un seul de ces composants, et vous vous retrouverez bloqué dans votre progression.

 

Quelle pilule choisirez-vous ?

 

Si vous êtes encore en train de lire ces lignes, c’est que vous avez décidé un beau jour de passer au niveau supérieur, et de gagner la possibilité de choisir à quoi ressemblera votre vie sexuelle et sentimentale. Vous avez déjà fait plus que 90% des mecs.

Faites-moi plaisir, ne vous arrêtez pas en si bon chemin.

En bonus :

Votre serviteur,

Famix.

Conférence-Séduction-Naturelle-2

Aborder, Séduire, Conclure.

Pour la première fois en 2019, je viens à VOTRE rencontre dans les villes de Paris, Lille et Lyon.

Je prévois de donner une conférence inédite de plus d'1H30, dans laquelle je vais détailler tout mon process de séduction naturelle.

Des entrées Early Access au tarif réduit sont encore disponibles.

Profitez-en !

 >> Cliquez ICI pour obtenir plus de détails et votre place. <<

A propos de 
Depuis 2013, j'aide les hommes à apprendre à séduire naturellement les femmes qui leur plaisent, en restant eux-mêmes et sans techniques compliquées. Je crois en une séduction naturelle, honnête, et assumée. Je crois en le fait de devenir un meilleur homme pour être plus séduisant.

4 Commentaires

  1. e

    6 janvier 2015 - 18 h 26 min
    Reply

    Merci pour cet article.
    Voici ma situation personnelle: J’ arrive à aborder : Bonjour mademoiselle je vous trouve très élégante j’ aimerai bien vous revoir… Et après je bloque. Je donne mon numéro de téléphone et advienne que pourra mais en gros je n’ai pas la main.
    Je ne sais pas comment procéder pour lui demander son numéro de téléphone.
    Des conseils svp :-)

    • Famix

      6 janvier 2015 - 21 h 33 min
      Reply

      Hello.

      Bravo pour t’être lancé.

      2 choses.

      La première, tu devrais faire ton approche de manière plus légère :

      – Évite le « mademoiselle », il a trop de consonance « dragueur un peu lourd »

      – N’enchaîne pas tout de suite avec le fait que tu veux la revoir : tu ne la connais pas encore à ce stade.

      « Bonjour ! Je t’ai trouvée très élégante, donc me voilà ! Moi c’est Famix ». Beaucoup plus simple. Tu peux même tutoyer de manière générale. Ça relâche la pression immédiatement. N’oublie pas le sourire qui va avec.

      La seconde : il veut MIEUX prendre son numéro que lui donner le tien. Il y en a très très peu qui te rappelleront d’elles-mêmes.

      Pour plus de détails, je t’invite à jeter un coup d’oeil à cet article :
      http://www.naturalseduction.fr/comment-prendre-un-numero-efficacement/

      Bon courage.

  2. Pierrick

    7 janvier 2015 - 14 h 54 min
    Reply

    Un article qui mérite d’être trôné parmi les meilleurs.
    En plus j’adore particulièrement l’allégorie de la pilule de Matrix, un concept qu’on peut utilisé dans toute prise de conscience y compris dans la séduction. Après la digestion de la pilule rouge peut être long et douloureux (j’en sais quelque chose, j’en ai avalé plusieurs).

    • Famix

      10 janvier 2015 - 21 h 48 min
      Reply

      Content que l’article de plaise Pierrick.

      On réussit rarement du premier coup : l’essentiel ce n’est pas le nombre de fois où l’on tombe, mais la capacité qu’on à de se relever !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous voulez vraiment apprendre à séduire naturellement les femmes qui vous plaisent ?
De la rencontre au premier rendez-vous, entrez votre adresse mail pour recevoir votre vidéo gratuite exclusive, ainsi que mes meilleurs conseils directement dans votre boîte mail !  
Votre adresse e-mail sera conservée avec la plus grande confidentialité.