Natural Seduction

5 raisons de choisir l’approche directe

5_raisons_de_choisir_le_direct

Lors de nos débuts, nous sommes tous tentés par aborder les femmes de manière indirecte, sans dévoiler notre intérêt de prime abord. C’est rassurant parce que ça nous donne confiance, parce qu’on a moins peur ou encore parce qu’on pense qu’elle sera plus réceptive. Par expérience, je peux vous assurer que c’est une perte de temps. Voici 5 raisons qui m’ont poussé à m’orienter vers l’approche directe.

 

1. Vous êtes plus naturel

 

C’est le point le plus significatif. Le fait d’aborder de manière directe vous dévoile en tant que personne sincère et honnête. Vous avez croisé cette jolie femme au coin de la rue, quoi de plus naturel que d’aller lui dire ce qui vous plait chez elle ? Vous n’utilisez pas une phrase toute faite qu’elle aurait pu entendre déjà 20 fois. Vous laissez votre naturel s’exprimer, c’est beaucoup plus sincère  et sans aucune prise de tête, puisque vous n’avez même pas à réfléchir à ce que vous aurez à lui dire. N’oubliez pas que la sincérité et le naturel sont des éléments infiniment plus puissants que n’importe quelle phrase pré-mâchée et récitée par cœur. La plupart des hommes les plus à l’aise avec les femmes que j’ai eu l’occasion de rencontrer, l’étaient naturellement.

Restez sincère. Restez en cohérence avec vous-même.

 

2. Vous êtes plus attirant

 

En abordant de manière directe, vous apparaissez d’emblée comme étant attirant aux yeux des femmes. En effet, vous leur montrez que vous avez confiance en vous et que vous savez ce que vous voulez. Vous vous démarquez de la très grande majorité des autres hommes, et donc vous suscitez de l’intérêt : bien plus qu’en leur posant une question n’ayant rien à voir. Si vous vous embourbez dans l’indirect, vous prenez le risque d’avoir une discussion platonique et peu intéressante. En direct, vous savez déjà quoi lui dire, donc c’est beaucoup plus facile d’enchaîner en faisant connaissance, et naturellement en plus !

 

3. Vous développez votre estime de vous

 

J’ai déjà eu l’occasion de le dire dans mon article lorsque j’évoquais le fait de vaincre sa timidité, en utilisant l’approche directe, vous apprenez à ne plus avoir peur d’aller aborder. Beaucoup plus vite qu’en indirect. De plus, vous serez plus à l’aise avec vous même à terme, car vous savez que vous êtes honnête et authentique. Vous développez donc votre confiance en vous sans vous en rendre compte, et au delà même de vos relations avec les femmes : vous apprenez à vous aimer.

 

4. Vous gagnez du temps

 

Je ne compte plus les fois où, essayant des approches indirectes, je me suis retrouvé à discuter 45 minutes avec une femme, pour à la fin comprendre qu’elle a un copain et qu’elle lui ait fidèle : 45 minutes, c’est peut être 5 ou 6 autres approches directes que j’aurai pu réaliser. Si elle n’est pas intéressée  elle vous le dira tout de suite. Vous le saurez, vous lui faites la bise et hop, vous partez : vous aurez de fortes chances d’avoir contribué au bonheur de la demoiselle si vous l’avez complimenté élégamment.

Lorsque vous approchez de manière directe, elle sait exactement pourquoi vous êtes venu. Elle peut alors vous faire comprendre tout de suite si ce n’est pas possible (si elle a un copain, si elle est mariée, si elle est lesbienne…). Vous n’avez pas à discuter avec elle pendant 30 minutes sur un sujet qui ne vous intéresse pas à priori, pour finalement constater que cela ne donnera rien. Le temps est précieux, et irrécupérable. Évitez donc de le perdre ! Peut être que la fin du monde annoncée arrivera l’année suivante. Profitez donc du moment présent pour être productif et vous faire plaisir.

 

5. Vous multipliez vos chances

 

Vous êtes venu avec votre idée déjà en tête. Vous avez plus de chances d’obtenir ce que vous voulez et au plus vite. En abordant de manière directe, et avec un peu d’expérience, vous serez capable de prendre en moyenne 1 numéro sur 3 ou 4. Le tout en quelques minutes. De plus, elle vous l’a donné en sachant pertinemment pourquoi  : vous ne voulez pas devenir son pote, puisque vous lui avez sous-entendu cela dés le début. Elle sait à quoi s’attendre, vous ciblez donc naturellement les femmes qui sont intéressées par vous d’emblée ! Avouez qu’avoir un répertoire rempli de numéros de femmes à qui vous savez déjà que vous plaisez  est une idée plutôt alléchante ?

Vous rencontrerez donc prioritairement des femmes qui ont été d’une manière ou d’une autre assez attirée par vous pour accepter votre approche. Cela ne garantit par forcément le succès, mais à partir du moment où elle dit oui, sachez que c’est bien parti.

A propos de 
Depuis 2013, j'aide les hommes à apprendre à séduire naturellement les femmes qui leur plaisent, en restant eux-mêmes et sans techniques compliquées. Je crois en une séduction naturelle, honnête, et assumée. Je crois en le fait de devenir un meilleur homme pour être plus séduisant.

13 Commentaires

  1. jean michel

    12 juillet 2013 - 12 h 24 min
    Reply

    c’est tres vrai ce que tu dit. je suis entierement daccord. merci pour ton intervention sur le site.

  2. jean michel

    12 juillet 2013 - 12 h 29 min
    Reply

    cela m’inspire d’ailleurs un petit proverbe que je donne qui est le suivant: passe ta vie a tourner au tour du pot de crème glacée, et quelqu’un d’autre te le prendra et le mangera naturellement a ta place.

  3. Donatien

    24 février 2014 - 21 h 58 min
    Reply

    très instructif!

  4. Bob

    11 octobre 2015 - 21 h 18 min
    Reply

    La question que je me pose c’est, dans la mesure où la fille en question (que l’on vient de rencontrer à la fac) est en couple, est-ce bien raisonnable d’enfoncer la porte avec un « Je vais être franc avec toi, tu me plais » ? Dans une situation telle que celle-ci n’est-il pas plus judicieux d’adopter une attitude plus indirecte sans pour autant finir dans la fameuse F-Z ?

    • Famix

      12 octobre 2015 - 17 h 25 min
      Reply

      Salut Bob !

      Le cadre de la FAC est un cadre un peu particulier car il s’agit d’un milieu fermé ou tu seras potentiellement amené à revoir la fille en question. En plus de cela elle est en couple.

      Une petite précision néanmoins : quand je dis être direct, c’est surtout dans ton attitude vis-à-vis d’elle. En effet, je ne te conseille pas de foncer et de verbaliser ton intérêt de but en blanc dans ce contexte particulier.

      Cependant, tu peux rester direct dans ta façon d’interagir avec elle (pour justement rester en dehors de cette FZ) : tu peux garder une attitude de « flirt » sans forcément le verbaliser directement comme tu le ferais dans un contexte plus léger.

      En gros, l’idée, c’est de lui faire comprendre que tu l’as remarquée, en lui faisant occasionnellement quelques remarques sur son style ou que sais-je encore.

      Pour moi ce n’est pas vraiment de l’indirect, mais du direct simplement un peu plus subtil. :-)

      Encore une fois, quand je dis être direct, c’est plutôt dans l’attitude : pour elle, elle ne doit pas penser que tu es juste là pour être son pote (et donc par conséquent, ne pas agir comme si tu étais simplement un de ses potes).

      J’espère que ça t’a donné quelques pistes de réflexion !

      • Pierrick

        13 octobre 2015 - 16 h 40 min
        Reply

        Récemment j’ai fais cette erreur là, j’avais verbalisé mon intérêts à une fille sans peser les mots. J’ai peut-être du ne pas être confiant dans mon attitude. Être direct en étant plus subtil ça commence à être très compliqué pour moi. Car je ne sais pas comment ni même comment apprendre à le faire. Je ne comprend toujours pas la connexion sexuelle ou la sexualisation et comment je pourrais l’appliquer Et comme si ça ne suffisait pas, je n’arrive à entretenir une confiance en soi sur de long terme. Bref, je désespère un peu, j’arrive pas à avoir des résultats. Je n’arrive pas à me lancer. Je pense pas à le faire tout seul.

        • Famix

          15 octobre 2015 - 19 h 02 min
          Reply

          Hello Pierrick !

          Chaque chose en son temps !

          C’est inutile de vouloir faire en sorte de sexualiser si tu n’as pas déjà acquis une certaine confiance en toi dans un premier temps, puis une aisance claire avec les femmes.

          Deux pistes à ce niveau là:

          – Travailler encore et toujours la confiance en soi (mon ami Sam de Guerrier Pacifique a d’ailleurs écrit un excellent article à ce sujet récemment : //www.guerrierpacifique.fr/6-facons-daugmenter-sa-confiance-en-soi-simplement/ ).

          – Gagner une aisance avec les femmes et pour ça, ça passe par… tu l’auras deviné, l’expérience ! Plus tu te confrontes aux réalités du terrains (approches, rendez-vous etc), plus tu en apprendras sur toi et sur comment appliquer la sexualisation.

          Rome ne s’est pas construite en un jour : il m’a fallu prés de 5 ans pour commencer à bien intégrer la notion de sexualisation. Le tout c’est de ne pas lâcher en route :)

          Courage mon ami !

      • Bob

        16 octobre 2015 - 20 h 06 min
        Reply

        C’est encore moi.
        La situation a évolué, j’ai appris de la fille en question qu’elle était en fait célibataire depuis environ 15 jours.
        De ce fait je reprends un peu espoir mais j’hésite toujours quant au comportement à employer.
        On discute un petit peu en cours (on se voit peu dans la semaine) mais rien d’extravagant.
        J’ai constaté que je la faisais souvent rire, qu’elle soutenait mon regard et me rendait mes sourires. Malgré ça rien n’indique qu’elle pense comme moi quant à notre relation…
        Son body-langage ne me donne pas vraiment d’indice et le fait qu’elle sorte d’une relation m’oblige à prendre des pincettes.
        La question que je me pose actuellement c’est de savoir s’il me faut attendre encore ou si l’idéal serait de lui avouer que je la trouve attirante afin de me défaire de l’étiquette de la friendzone. Je n’ai pas du tout envie de brûler les étapes au contraire j’ai envie de prendre suffisamment le temps sans précipiter les choses ni avancer trop doucement.
        Merci pour ta réponse, tu es de bon conseil et ton expérience m’est profitable :)

        • Famix

          18 octobre 2015 - 11 h 52 min
          Reply

          Dans ce cas le mieux que tu puisses faire c’est de lui proposer d’aller boire un verre en ville, sans en dire plus, elle comprendra sans doute par elle-même ;).

          Quand tu lui proposes, fait en sorte de faire ça quand vous discutez seuls tous les deux, et fais ça de manière naturelle au milieu de la conversation : il ne faut pas que tu sois mal à l’aise en lui proposant :

          « Hey t’es dispo demain ? Si tu veux on peut aller boire un verre je connais un coin sympa ! »

          Un truc de ce style ;)

          Bon courage !

  5. Thomas

    27 décembre 2015 - 15 h 50 min
    Reply

    Salut Famix,

    Je trouve dommage que, tout comme beaucoup de coach en séduction, tu ne mettes pas en avant l’importance du physique en séduction, comme si que ça ne comptait pas.

    Pour ma part, je pense que le physique a un poids très important, que ce soit chez les femmes ou chez les hommes. J’ai tellement d’exemples à te donner où les filles ont préféré le physique de l’homme avant de s’intéresser à ses autres qualités (confiance, humour, etc.).
    Ce point est d’autant plus important lors de l’approche car la fille ne juge essentiellement que sur ça au début.

    Plus globalement, je voulais avoir ton avis sur cette question, en toute sincérité.
    A parcourir les sites de séduction, beaucoup d’experts disent que ça ne compte pas, ce qui est une aberration totale pour moi et pour toutes les personnes que je côtoie quand je demande leur avis. Tout le monde me dit que c’est un critère nécessaire, bien que non suffisant.

    Pour ma part, je n’ai pas de succès avec les filles malgré mes différentes approches, ce qui me démoralise et me frustre énormément. Je me sens nul, moche et pas à la hauteur malgré mes efforts.

    Je n’essaie pas de me trouver une excuse pour expliquer tous mes échecs avec les filles. J’essaie juste de trouver les raisons de ce manque de réussite. Et je pense que mon physique y joue beaucoup dans ces échecs (en plus d’autres choses que je fais sûrement pas très bien).

    Pour en revenir à ce que disais plus haut, je voulais avoir ton opinion sur ce point, vu que tu n’en parles pas dans tes articles.

    Merci

    • Famix

      27 décembre 2015 - 18 h 27 min
      Reply

      Salut Thomas ! Merci pour ton commentaire.

      J’ai justement dans ma longue liste d’articles en préparation, un consacré au physique, mais je vais t’apporter quelques pistes de réflexion ici tout de même ;).

      D’abord, je te rejoins sur 2 points :

      Premièrement, OUI le physique A et AURA TOUJOURS un impact relativement important. Je ne suis pas de ceux qui disent que le physique est secondaire, tout simplement parce que je l’ai expérimenté : mes résultats se sont bel et bien améliorés quand j’ai pris le temps de prendre soin de mon physique avec plus d’attention.
      Négliger le physique (ou du moins, botter le sujet en touche) constitue à mon sens, une erreur.

      Deuxièmement, le facteur physique aura effectivement, et je te rejoins aussi là-dessus, une importance fondamentale lors de la première approche, surtout lors des premières minutes (pendant que tu n’as pas encore eu l’opportunité d’installer le confort et la connexion sexuelle pour aller plus loin).

      Cependant, et c’est là où je suis un peu plus nuancé, c’est que LE FACTEUR PHYSIQUE SEUL ne peut pas constituer la cause d’échec principal, sauf dans des cas extrêmes (handicap physique ou autres).
      Autrement dit, tu peux effectivement dire qu’en améliorant ton physique, tu amélioreras tes résultats MAIS (sauf si tu es dans les cas extrêmes cités précédemment) ton physique ne sera pas la première cause d’échec.

      Je connais pas mal de séducteurs qui s’en sortent bien avec un physique très moyen, parce qu’ils ont le charisme et la confiance en eux qui leur permet de créer l’attirance autrement.

      Avoir un bon physique, c’est mettre toutes les chances de son côté. Quelqu’un de physiquement attirant pourra peut être se permettre plus « d’erreurs » que son pote un peu moins beau, et ça rend la séduction un peu plus facile pour lui : les nanas seront plus facilement excitées, et accepteront peut être plus facilement l’escalade dû à une meilleure connexion sexuelle.

      Après, ça s’arrête là. Un homme beau mais sans aucune confiance en lui et qui ne crée pas de connexion sexuelle aura moins de résultats qu’un homme « moyen » mais qui saura escalader et créer une forte connexion avec sa cible.

      Enfin, pour moi, le physique ne se limite pas qu’à nos attributs : tu peux toujours faire quelque chose pour améliorer ton physique. Personnellement quand j’ai commencé, j’ai surtout bossé sur mon style vestimentaire : crois-moi ça change vraiment tout. De belles chaussures, des vêtements à ta taille, des accessoires (bracelets, colliers), une coupe soignée, et t’as déjà fait les 3/4 du boulot.

      Le langage corporel joue un rôle majeur aussi : le fait de dégager de la confiance de part ses gestes (se tenir droit, regarder la nana dans les yeux, maîtriser ses gestes etc.). Je te conseille de t’attaquer à ça en parallèle.

      Bref, j’espère que ça t’a un peu plus éclaircit sur la place que prend le physique en séduction : il a une place importante, oui, mais absolument pas rédhibitoire. Je vois plutôt ça comme un gros bonus.

      Courage.

      Famix.

      • Thomas

        30 décembre 2015 - 3 h 04 min
        Reply

        Merci Famix pour ta réponse.

        Le truc c’est que je me fais souvent rejeté à cause du fait que les filles ne me trouvent pas beau bien que je fasse des efforts autrement pour corriger le tir (niveau vestimentaire, coupe de cheveux, etc.).

        En général, j’arrive à avoir de bonnes interactions avec les filles que je rencontre dans un cadre amical ou professionnel. Je parle de tout et de rien, je les fais rire et je sens que le courant passe assez bien.

        Le problème c’est quand je montre clairement mon intérêt pour les filles (drague dans la rue ou en boîte par ex).
        Elles me regardent assez froidement, bien que je sois souriant, poli et direct.
        En général, je leur dis ça : « Je t’ai trouvée toute mignonne et je me suis dit que j’allais venir te parler pour faire ta connaissance »
        Ensuite, soit elles me disent qu’elles ont un copain, soit qu’elles n’ont pas envie de parler ou une autre excuse similaire.
        Certaines sont souriantes et me disent gentiment que je ne suis pas leur style de garçon.
        idem avec des potes qui m’ont présenté des filles. Lorsque j’ai tenté d’aller plus loin elles ne m’ont pas répondu et j’ai su après par mes potes qu’elles ne me trouvaient pas à leur goût (qu’elle me trouvait laid en gros mais si elles ne l’ont pas formulé comme ça).

        Tu parles dans certains de tes articles de persévérance mais comment faire pour tenir quand on se fait beaucoup rejeter ?
        Tu dis que le rejet n’existe pas mais quand on récolte principalement que ça c’est assez épuisant psychologiquement. C’est assez dur moralement de ne pas y arriver.

        Dans un de tes articles tu dis qu’il faut persévérer mais quand les résultats ne viennent pas, la seule solution (qui n’en est pas une je sais) est de laisser tomber et de faire parti des 5% qui abandonnent.

        Que me conseilles-tu de faire ? De continuer encore et encore jusqu’à y arriver et augmenter mon ratio ?
        Si oui, comment accepter moralement tous les « échecs » quand il y a très très peu de réussite ?

        Merci

        • Famix

          7 janvier 2016 - 16 h 23 min
          Reply

          Salut Thomas !

          Je te conseille de continuer oui évidemment. Quitte à peut être prendre un peu de recul ou à faire une pause pour te consacrer à d’autres choses le temps que la motivation revienne : il vaut mieux parfois faire un pas en arrière pour mieux rebondir que d’abandonner complètement.

          Pour le reste, il faudrait que je vois comment tu abordes en live pour pouvoir te dire, là comme ça c’est moins évident.

          Enfin, pour le rejet, je persiste : il n’existe pas vraiment. Ce sont peut être des refus, mais le vrai échec, c’est justement induit par ta propre croyance (comme quoi ce n’est pas possible), ce qui est j’en conviens moralement difficile.

          Dis-toi que j’ai mis un peu plus d’un an avant d’avoir un résultat concret à mes débuts, et je suis aujourd’hui heureux d’avoir persévéré.

          Mon conseil : prend un peu de recul, regarde si tu es VRAIMENT certain de ne pas pouvoir améliorer ton physique (si c’est bien le problème) ou ton approche. Il est absolument impossible que tu ne rencontres pas une femme à qui tu plaises, c’est pas vraiment concevable. Peut être que ça prendra du temps, mais l’effort paye, crois-moi !

          Courage à toi.

          Famix.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous voulez vraiment apprendre à séduire naturellement les femmes qui vous plaisent ?
De la rencontre au premier rendez-vous, entrez votre adresse mail pour recevoir votre vidéo gratuite exclusive, ainsi que mes meilleurs conseils directement dans votre boîte mail !  
Votre adresse e-mail sera conservée avec la plus grande confidentialité.