Natural Seduction

Les 3 leviers de l’attraction (partie 4) : la Connexion Sexuelle

Comment exciter une femme sexuellement, et comment lui donner envie de passer au stade supérieur avec nous ? Cette étape est souvent considérée comme la plus difficile en séduction. Pourtant, il suffit juste de connaître quelques principes pour bien s’y prendre. C’est ce que j’explique dans cet article.

 

LES 3 LEVIERS DE L’ATTRACTION – TOUS NOS ARTICLES EN 5 PARTIES

  1. Généralités (partie 1)
  2. 1er levier : la Confiance (partie 2)
  3. 2ème levier : la Connexion Affective (partie 3)
  4. 3ème levier : la Connexion Sexuelle (partie 4)
  5. Comment séduire une femme en jouant sur ces 3 leviers (partie 5)

 

Comment exciter une femme : la connexion sexuelle

 

Pour donner envie à une femme de passer au stade physique avec nous, il faut pouvoir l’exciter sexuellement. C’est sur ce point que de nombreux séducteurs ont du mal à agir. Si vous avez lu mes 2 précédents articles, vous devriez normalement déjà être à l’aise pour mettre les femmes en Confiance ainsi que pour créer une Connexion Affective entre vous. Le problème, c’est que lorsque vous ne comptez que sur ces 2 points là (qui sont en réalité des principes assez naturels lorsque l’on vit en société), vous risquez à 99% de tomber dans la case de « l’ami sympa », ou plus simplement de retirer l’attraction que vous avez su créer lors de votre première approche.

Vous comprenez donc que pour séduire une femme, la connexion sexuelle est l’outil le plus important. Je dirais même que dans une certaine mesure, vous avez plus de chances de séduire une femme avec seulement de la connexion sexuelle (si elle recherche un type de relation qui serait entièrement basée sur le sexe par exemple) alors que vous en aurez beaucoup moins pour séduire une femme avec les 2 leviers que nous avons vu précédemment, même si vous les maîtrisez à la perfection.

 

A retenir : La Connexion Sexuelle est non seulement le meilleur remède contre la friendzone, mais c’est aussi le seul moyen d’aller jusqu’au bout de notre processus de séduction.

 

Mais alors comment créer cette connexion sexuelle pour donner envie aux femmes d’aller plus loin, et les amener à coucher avec nous ?

En fait, nous pouvons créer de la connexion sexuelle de 2 façons :

1) De façon verbale

2) De façon physique

La première est en général plus facile, dans le sens où elle demande un peu moins d’expérience pour être applicable, et engendrera de manière générale moins de résistances de la part de vos cibles. La seconde est peut être un peu plus difficile à mettre en oeuvre, car nous avons peur de toucher les femmes de manière trop connotée sexuellement et donc de prendre le risque d’être confronté à plus de résistances de leur part. Cependant, elle peut vous permettre de créer une tension sexuelle, et d’exciter une femme qui ne rentrerait pas dans votre jeu dans le cas où vous êtes verbal. Ne vous inquiétez pas, je vais décortiquer ces 2 façons dés maintenant.

 

La sexualisation verbale : le pouvoir des mots

 

En séduction, parler de sexe est très souvent mal perçu. Nous ne voulons pas passer pour des mecs pervers, uniquement focalisés sur la partie sexuelle de notre interaction. Nous avons peur que les femmes le prennent mal et se braquent. Je vous rassure, cette peur est légitime. Mais le fait de verbaliser vos intentions peut également être un moyen très puissant pour exciter sexuellement une femme.

Bien sûr, je ne vous dis pas qu’aborder une femme en lui disant combien vous aimez sa belle paire de seins l’attirera. En effet, il existe à la fois un moment pour verbaliser le sexe, mais aussi une manière de le faire.

Premièrement, vous devez être certain d’avoir déjà mis votre cible en confiance (je vous renvoie à la partie 2 de cette série d’article). Si elle est encore mal à l’aise en votre présence, le fait de parler de sexe risque très fortement de la braquer. Comprenez donc bien la partie dédiée à la Confiance.

Ensuite, prenez le temps d‘analyser le comportement de votre cible : a-t-elle beaucoup d’expérience avec les hommes ? Est-elle introvertie ? Extravertie ? Prenez également en compte son age. Tous ces indices devraient vous donner une bonne approximation de sa facilité à accepter et à rentrer dans votre jeu.

Deuxièmement, vous devez comprendre la manière d’amener des sujets sexuels verbalement. Car il ne s’agit pas de lui dire « Ok, tu m’excites, et j’ai envie de te mordiller les fesses » d’entrée de jeu (quoique, cela pourrait marcher avec certaines). Je vous conseille de jouer sur l’humour pour commencer. C’est très facile, et les sous-entendus sont très nombreux. En fait, vous devez lui faire comprendre que parler de sexe ouvertement est naturel et normal entre vous, puisque vous ne vous prenez pas la tête.

Conseil : Jouez sur le vocabulaire. Au lieu de lui dire que vous ses chaussures sont « assez sympa », dites lui que ses chaussures sont « assez sexy ». C’est un conseil très simple. Mais essayez, je vous garantis que le résultat est là.

Allez-y progressivement. Commencez comme je le disais en jouant sur l’humour et sur les petits mots de vocabulaire, puis lorsque vous sentez que vous avez assez de connexion affective (voir partie 3), commencez par aborder des sujets intimes. Demandez lui par exemple ce qui l’attire le plus chez les hommes, mais cette fois en essayant de rester sérieux et ne pas tout tourner en dérision. L’humour est un excellent moyen de rendre votre conversation dynamique et fun, mais vous n’arriverez pas à l’exciter si vous misez tout là dessus. Parlez de relations hommes-femmes, de ce que vous en pensez, demandez lui comment elle voit une relation de couple / sexfriend. Essayez de la faire parler, dites lui également ce qui vous plait chez les femmes, le plus simplement et le plus naturellement du monde. Si tout va bien, elle voudra vous montrer qu’elle aussi est à l’aise avec le sexe.

En somme, sexualiser verbalement peut l’amener à l’exciter et à lui donner envie d’aller plus loin avec vous. De manière générale, parler de sexe de manière sincère et profonde (sans jeu de mots) vous évitera la friendzone. Cependant, toutes les femmes ne rentrent pas dans le jeu, et éviteront subtilement vos allusions et de parler de sujets intimes. Heureusement, il existe une seconde façon d’amener au sexe.

 

Exciter une femme par une « escalade » physique

 

On appelle escalade physique (ou escalation) le fait de progressivement rentrer dans la zone d’intimité de votre cible, par le toucher. Pourquoi escalade ? Parce que comme pour la manière verbale, elle ne vous laissera pas tout de suite lui toucher les fesses ou la poitrine, et encore moins de coucher avec vous. Vous devez donc y aller progressivement, à la manière d’un escaladeur qui gravit l’Everest, mètre par mètre : vous commencerez par lui toucher rapidement l’épaule lorsque vous riez tous les deux, puis progressivement vous lui prendrez la main, vous lui caresserez, ensuite vous l’embrasserez etc… L’escalade physique est l’ensemble de cette progression.

L’escalade physique est souvent considérée comme plus difficile. Mais le fait est que nous avons peur, exactement comme lorsqu’on veut l’aborder, de sa réaction. Cette peur est d’autant plus grande que vous avez réussi à obtenir votre rendez-vous, contrairement à l’approche où vous pouvez facilement « enchaîner » les rencontres (en tout cas dans les grandes villes). Forcez vous à mettre en pratique l’escalade physique. Vous aurez progressivement de moins en moins peur d’y aller franco et vous serez de plus en plus à l’aise à l’idée de la toucher.

 

A retenir : La peur d’escalader une femme disparaît (ou du moins se réduit très fortement) avec l’expérience. Prenez l’habitude de tenter votre chance lors des premiers rendez vous. Même si cela ne fonctionne pas au début, vous serez de plus en plus à l’aise avec cette idée et donc votre peur s’amenuisera avec le temps. Encore aujourd’hui je ressens du stress lorsque je m’apprête à aller plus loin avec les femmes. C’est tout à fait normal !

 

Escalader physiquement une femme doit se faire dans les mêmes conditions que pour la sexualisation verbale : elle doit déjà vous faire confiance et entretenir une relative connexion affective. Si certaines femmes se laisserons rapidement embrasser, ou prendre la main, d’autres vous mettront plus de bâtons dans les roues. C’est à vous de juger de leur ouverture ou non à une escalade physique plus ou moins rapide.

Essayez TOUJOURS d’aller le plus loin possible. Ne vous arrêtez pas tant qu’elle ne vous résiste pas de manière EXPLICITE, pas lorsque vous vous dites que ce n’est pas encore le bon moment. Il n’y a pas de bon moment. Faites le quand vous en ressentez l’envie. Si elle résiste, alors vous saurez où vous en êtes. Inutile donc d’essayer de l’embrasser si elle refuse même de prendre votre main. Rien ne vous empêche d’essayer une seconde, voire une troisième fois un peu plus tard. Vous seriez surpris du nombre de femmes qui, malgré leur désir de vous sauter dessus, résistent uniquement pour ne pas passer pour des filles faciles. Elles seront d’autant plus impressionnées si vous retentez votre chance un peu plus tard, et que vous leur montrez que vous n’êtes pas affecté.

 

A retenir : Deux pas en avant, un pas en arrière. Cette formule illustre très bien mon propos. Si elle résiste à votre tentative pour aller plus loin, montrez lui que cela ne vous affecte pas. N’essayez pas de lui en parler, ou pire, de la forcer. Faites comme si de rien n’était, et retentez plus tard, en allant encore plus loin. Deux pas en avant, un pas en arrière.

 

Pour finir

 

Quelle que soit votre manière de créer de la connexion sexuelle avec une femme, vous devrez vous lancer. Je vous conseille vivement de vous exercer dans les deux domaines (verbal, et physique) pour être à l’aise dans toutes les situations. L’escalade physique peut vous donner des résultats impressionnants et vous amener à coucher avec des femmes très rapidement (moins d’une heure pour certains séducteurs particulièrement expérimentés que j’ai pu rencontrer), mais vous devrez faire face à bien plus de résistances qu’avec la sexualisation verbale. Cette dernière est plus facile à appliquer, mais certaines femmes n’y seront pas sensibles, et vous devrez être plus percutant au niveau de la conversation.

Maintenant que vous connaissez les 3 leviers de l’attraction, je vais vous résumer dans la partie 5 l’essentiel, et je vous montrerai comment jouer sur ces 3 leviers pour séduire les femmes qui vous plaisent.

 

>> A lire également : comment exciter une femme : la sexualisation

 

N’hésitez pas à réagir dans les commentaires !

A propos de 
Depuis 2013, j'aide les hommes à apprendre à séduire naturellement les femmes qui leur plaisent, en restant eux-mêmes et sans techniques compliquées. Je crois en une séduction naturelle, honnête, et assumée. Je crois en le fait de devenir un meilleur homme pour être plus séduisant.

8 Commentaires

  1. Jude

    24 décembre 2013 - 15 h 00 min
    Reply

    Est-ce que si on est en face-à-face, on peut lui prendre la main au bout de quelques minutes ?

    • Famix

      25 décembre 2013 - 14 h 07 min
      Reply

      Salut Jude !

      Oui, c’est même ce que je recommande. En fait, ce n’est pas vraiment une question de temps, mais une question d’émotion.

      A partir du moment où tu sens qu’il y a un feeling, qu’elle t’apprécie et qu’elle te fait confiance (voir les articles précédents de cette série), tu sais que tu peux lui prendre la main.

      Essaye, et tu verras que c’est très puissant ! Le taux de rejet est très faible, si tu le fais de manière assumée, pendant qu’elle parle, ou pendant que tu lui parles par exemple.

      • Famix

        31 juillet 2014 - 11 h 02 min
        Reply

        Excellent ! C’est exactement ce que je voulais dire. C’est drôle que tu mettes cette vidéo j’ai découvert ce mec assez récemment. Il a un style relaxé et cool.

  2. Irana

    29 décembre 2013 - 19 h 34 min
    Reply

    « Vous comprenez donc que pour séduire une femme, la connexion sexuelle est l’outil le plus important. »

    Tout dépend de l’objectif recherché non ?

    « Je dirais même que dans une certaine mesure, vous avez plus de chances de séduire une femme avec seulement de la connexion sexuelle (si elle recherche un type de relation qui serait entièrement basée sur le sexe par exemple) alors que vous en aurez beaucoup moins pour séduire une femme avec les 2 leviers que nous avons vu précédemment, même si vous les maîtrisez à la perfection. »

    Heu… tout dépend de ce que tu mets derrière le mot « séduire » ? Si séduire = mettre dans son lit, alors oui, mais si séduire = créer une attirance sur le long terme, une connexion émotionnelle (plus qu’affective) donnera plus de chances selon moi.
    Et puis, ce n’est pas parce qu’un homme « réussit » à mettre une fille dans son lit qu’elle est forcément séduite hein…

    « En fait, nous pouvons créer de la connexion sexuelle de 2 façons :
    1) De façon verbale
    2) De façon physique
    La première est en général plus facile, dans le sens où elle demande un peu moins d’expérience pour être applicable, et engendrera de manière générale moins de résistances de la part de vos cibles. La seconde est peut être un peu plus difficile à mettre en oeuvre, car nous avons peur de toucher les femmes de manière trop connotée sexuellement et donc de prendre le risque d’être confronté à plus de résistances de leur part. Cependant, elle peut vous permettre de créer une tension sexuelle, et d’exciter une femme qui ne rentrerait pas dans votre jeu dans le cas où vous êtes verbal.  »

    Oui, ça dépend de la personne que vous avez en face de vous. Certaines femmes sont plus cérébrales et d’autres préfèreront le contact. Et il y a des femmes qui ont besoin des 2.

    – Pour les femmes cérébrales, ça passera par les mots mais surtout par la stimulation de son imagination (en usant des détails, des adjectifs et en insistant sur les sensations ressenties. Ex : j’ai envie de te toucher les fesses -> J’aimerais glisser mes mains délicatement au creux de tes reins et te caresser jusqu’à ce que tu frémisses de plaisir ! Effet garantie !) Donc parler de fantasmes, de ce que vous aimeriez lui faire, de ce qu’elle aime, etc.. et ce, sans jamais la toucher, ça peut être efficace.
    – Et pour celles qui ont besoin d’un contact physique, ben c’est pareil, mais en joignant le geste à la parole :P

    Sinon, les coups de fouets n’ont pas suffit apparemment ! ;)

    • Famix

      31 décembre 2013 - 22 h 04 min
      Reply

      Salut Irana. Beau complément, merci !

      Pour préciser un tout petit peu, dans cette série d’article, je parle des premières étapes qui vont suivre la rencontre.

      La séduction se poursuit bien entendu tout au long de la relation que vous envisagez avec les femmes. C’est même je dirais la partie la plus délicate : rester séduisant après avoir dévoilé déjà beaucoup de choses :D.

      Qui sait, peut être une prochaine série d’articles ? :p

  3. Garosh

    27 juin 2016 - 22 h 40 min
    Reply

    C’est bizarre, j’ai quand même l’impression d’être à contre-courant :/

    Je suis de nature extraverti, donc du coup je dois appliquer à l’inverse la plupart des conseils que je lis.
    Notamment sur l’énergie et le rire, par exemple, j’ai remarqué qu’en m’appliquant à rester plus calme, ça marchait mieux dans mon cas.

    Par rapport à l’article, je suis beaucoup plus à l’aise avec le contact physique. Je ne parle JAMAIS de sexe, même entre amis, c’est devenu une fierté.
    Ce qui m’embête, c’est que je réalise bien qu’il va falloir que je me mette au verbal :/ (mais aucun problème, je suis déter’ ;) )

    HS : est-ce que tu aurais des articles qui aiderait les gens peu timide qui débutent ?
    Parce qu’au fil de mes lectures (peu importe les sites) je vois que c’est souvent orienté timide. Je trouve ça super, mais j’ai remarqué que les conseils pour eux produisent chez moi l’effet inverse.
    Bien sur je ne parle pas des conseils fondamentaux qui concernent tout le monde, je fais la diff’ ;)
    (chouette article !)

    • Famix

      28 juin 2016 - 12 h 30 min
      Reply

      Salut Garosh !

      Les conseils ne sont pas à appliquer à l’inverse, il sont juste à adapter à toi et à ton profil, c’est vrai que tu sois extraverti ou introverti d’ailleurs : les principes de la connexion restent similaires. Seules la forme change, le fond est identique.

      Pourquoi est-ce que tu penses devoir te mettre au verbal plus exactement ?

      Je note ton HS ;). La plupart des extraverti ont en réalité « moins » besoins de conseils spécifiques car ils séduisent généralement plus facilement (d’expérience avec les extravertis que je connais). Mais je prend note !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *