Natural Seduction

Ne vous fiez pas aux régles de séduction

Ne-vous-fiez-pas-aux-règles

 

« Attendre 3 jours avant de la rappeler pour paraître détaché », « Laissez la être la dernière à répondre aux textos », ou encore « Il faut 7 heures d’interaction pour coucher avec une femme ». Je suis certain que vous avez déjà lu ce type de conseils sur certains sites dédiés à la communauté de la séduction. Ce sont exactement le type de règles qui existent pour être enfreintes.

 

Commençons par une histoire

 

Dans leur volonté de vouloir ériger la séduction au rang de science exacte, certains membres de la communauté de la séduction, ou  « pick up artists » ont dicté un certain nombre de règles que tout jeune séducteur en devenir serait censé respecter pour avoir du succès avec la femme qu’il tente de séduire. Le jeune apprenti essaye alors tant bien que mal d’imbriquer ces règles les unes aux autres, selon telle ou telle méthode de séduction, à la manière d’une recette de cuisine.

Après tout, pour réaliser une recette, il nous suffit d’avoir les ingrédients, de respecter la recette, et les temps de cuisson, et tout fonctionne à merveille : on se retrouve avec notre magnifique plat fini que l’on ne tardera pas à déguster.

Oui, sauf que les femmes ne sont pas des plats de cuisine, ni des robots. De même que nous n’en sommes pas non plus. Et heureusement ! Nous ne sommes pas condamnés à répéter encore et encore le même schéma de séduction, pour que celui-ci finisse miraculeusement par fonctionner à tous les coups. La séduction n’est pas une recette de cuisine, parce que la séduction est sans cesse différente et nouvelle. D’une femme à l’autre, vous n’aurez JAMAIS exactement la même réaction à l’histoire que vous racontez, ou encore à votre manière de faire.

Chaque situation de séduction est différente, et chaque fois que vous rencontrerez une femme, vous devrez vous calibrer d’une manière ou d’une autre. Je dirais même qu’au fur et à mesure, vous aussi vous évoluez. Vos goûts et vos passions changent. Vous ne serez certainement pas la même personne aujourd’hui que dans 6 mois, et encore moins dans 6 ans.

Pourquoi alors s’obstiner à garder le même schéma, ou la même recette ?

Quand je suis arrivé dans le monde de la séduction, je me souviens avoir lu précisément cette règle : « Lorsque vous prenez le numéro d’une femme, attendez au moins 3 jours avant de la rappeler. De cette manière, vous resterez détaché ».

Soit. En tant que bon gentil garçon qui n’y connaissait rien, je n’allais pas remettre en question cette sacro-sainte règle des 3 jours. Sauf que… Je n’avais pas de réponses à mes appels, ou très peu. Certaines femmes ne se souvenaient pas spécialement de moi, et je trouvais toujours assez désagréable de devoir réexpliquer le contexte de notre rencontre.

Je me suis alors dit tient, et si je faisais mon rebelle, et que j’envoyais un SMS le soir même, et que je décidais de faire « à ma manière » ?

Eh bien bingo ! Sachez que j’ai multiplié mes résultats de cette manière. Pourquoi ? Parce que j’aime beaucoup mettre beaucoup d’émotion dans mes interactions. Du coup, le fait d’envoyer un SMS alors que notre rencontre est encore toute fraîche dans son esprit, cela peut vous donner une meilleure chance de la revoir par la suite. Pour plus de détails, je vous invite à revoir notre article dédié à la séduction par SMS.

 

 Certaines règles existent pour être enfreintes

 

Parfois, les règles sont faites pour être enfreintes. D’ailleurs, je dirais même qu’il n’y a pas de règles en ce qui concerne la séduction. Si ce n’est peut être les conventions sociales adoptées par la grande majorité des individus en société : le fait de serrer la main lors de la rencontre par exemple. Et encore, rien ne vous y oblige.

Pour revenir à mon exemple de la règle des 3 jours : je ne dis pas que cela ne fonctionne pas. J’insiste bien sur ce point d’ailleurs, je ne voudrais pas remettre en question certaines analyses à priori correctes, et peut être même que vous avez l’habitude d’attendre un peu plus longtemps pour recontacter une femme que vous venez juste de rencontrer.

Si cela fonctionne très bien pour vous, alors ne suivez pas mon conseil donné quelques lignes plus haut, même si cela me flatterais que vous me donniez raison ! Prenez du recul face à ce que vous lisez (même sur notre site). Essayez par vous-même et fixez votre propre cheminement.

 

 

Pas de séduction sans remise en question

 

 

Je fréquente pas mal de séducteurs dans mon entourage, de tous niveaux. Ce que j’ai pu remarquer de vraiment notable lors de mon parcours, c’est que les personnes ayant acquis la plus grande aisance avec les femmes sont ceux qui ont su sans cesse se remettre en question. Changer quelques petits détails, quelques unes de leurs croyances bien ancrées voire même d’envisager les choses sous un angle totalement différent.

En réalité, cette remise en question est l’aspect le plus difficile en séduction. Cela a l’air simple lorsque je l’écrit, mais je vous assure que dans une démarche de progression, c’est très difficile de prendre du recul par rapport à nous-même et à nos croyances.

Vous vous intéressez à la séduction, puisque vous lisez ces lignes. C’est que déjà vous avez réussi quelque chose que la grande majorité des hommes ne réussissent pas : entreprendre une démarche de remise en question profonde des rapports sociaux, et plus précisément des rapports de séduction qu’entretiennent les hommes et les femmes de nos jours.

Prenez un homme timide, et avec une fausse idée des relations hommes-femmes. A cet homme, essayez de lui faire comprendre certains concepts de séduction : malheureusement, il y aura très peu de chance qu’il en comprenne réellement la portée. Pour la simple et bonne raison que cet homme n’a pas fait la démarche de sa propre remise en question. Au mieux peut être sera-t-il intrigué et au fur et à mesure des lectures et qu’il entreprendra une remise en question inconsciente.

 

A retenir : La séduction, et la progression sont principalement liées par une remise en question permanente.

 

Se remettre en question oui, mais pas n’importe comment

 

Je vais pour cela encore une fois prendre le parcours typique d’un séducteur.

Dans la plupart des cas, on a à nos débuts une idée biaisée de la séduction. D’abord, on a tendance à vouloir mettre les femmes sur un piédestal, à les considérer comme des princesses et on veut être le « gentil garçon » en espérant qu’elle nous donne l’affection que l’on souhaite en retour. On a encore en tête le fameux prince qui sauve la princesse dans les contes de fées, et de l’histoire qui finit toujours bien dans les comédies romantiques américaines grand public.

Tout ceci, ce sont de fausses croyances. C’est négliger les fondements de la véritable séduction et du flirt.

Alors, lorsque notre jeune pousse se rend compte que cela ne fonctionne absolument pas, il se remet en question. Il se dit que peut être, il faut voir les choses autrement. Il commence à croire que ce sont les salauds qui attirent les femmes (ce qui est faux), qu’il doit devenir riche, avoir des muscles et être bien habillé pour séduire (encore une fois faux, même si ces facteurs peuvent effectivement être facilitants, mais ce n’est pas le sujet de cet article).

Cette remise en question aura-t-elle été bénéfique pour lui ? Non. Parce que finalement, les mauvaises croyances qu’il avait auparavant ont juste été remplacées par d’autres mauvaises croyances. C’est du pareil au même.

Alors, il finit par s’intéresser à la séduction. Il lit les méthodes, et les concepts nouveaux. Il s’en imprègne, les apprend, et finit par encore une fois remettre à plat ses idées… Pour en suivre d’autres, même si celles-ci ne sont absolument pas adaptées à lui et à ce qui le caractérise en tant qu’individu : sa personnalité.

Encore une fois, ce n’est pas la bonne manière de se remettre en question.

 

Mais alors, comment se remettre en question ?

Par la pratique. Rien ne peut remplacer l’expérience sur le terrain. Vous lisez quelque chose qui vous intrigue ? On vous donne un conseil séduction ?

La seule bonne chose à faire, c’est de l’essayer. Par vous même. De voir si ça fonctionne, de peut être changer ce conseil, l’adapter pour en faire le vôtre. Peut être que la fameuse règle des 3 jours deviendra la règle des 3 heures pour vous. Peut être aussi que vous vous rendrez compte que vous n’avez besoin que d’une ou deux heures pour coucher avec une femme, et que 7 ne font que vous faire perdre du temps, ou inversement. Comme moi, vous aimez prendre votre temps et faire monter la température… Que sais-je ?

En séduction, rien, absolument rien n’est indispensable. Vous n’êtes obligés à rien pour séduire. Vous pouvez adopter un jeu de séduction totalement opposé aux plus grands séducteurs de l’univers et toucher vous aussi, à votre succès avec les femmes.

A propos de 
Depuis 2013, j'aide les hommes à apprendre à séduire naturellement les femmes qui leur plaisent, en restant eux-mêmes et sans techniques compliquées. Je crois en une séduction naturelle, honnête, et assumée. Je crois en le fait de devenir un meilleur homme pour être plus séduisant.

4 Commentaires

  1. Irana

    9 janvier 2014 - 23 h 39 min
    Reply

    Franchement merci pour cet article. Je le range dans le top 3 des articles lus ici.

    La surprise, la nouveauté, l’étonnement, et même l’échec font partis du jeu. Sans quoi ça ne devient plus drôle de jouer… Adopter un schéma c’est nier la singularité de chaque personne et finalement passer un peu à côté de la rencontre je trouve. Alors oui calibrer, toujours. Même si le schéma est rassurant, il est bon d’en sortir, pour s’amuser un peu. La séduction reste un jeu.

    Je te félicite pour ton travail assidu, vraiment. Tes articles sont de plus en plus approfondis, matures et proposent un véritable un regard sur la séduction et les rapports hommes/femmes.

    • Famix

      10 janvier 2014 - 20 h 38 min
      Reply

      Merci pour les compliments ! Heureux que l’article te plaise.

  2. Nasser Ayadi

    3 février 2014 - 20 h 04 min
    Reply

    Salut Famix

    C’est un très bel article que je vois la. Il est vrai qu’au départ en tant qu’apprenti séducteur on fait souvent l’erreur de chercher des techniques et puis la maturité aidant (au moins pour certains) on se rend compte que le principal est l’authenticité. En tout cas belle mentalité.

    • Famix

      3 février 2014 - 22 h 37 min
      Reply

      Merci Nasser !

      Je pense que le côté authentique et naturel finit toujours par booster les résultats des séducteurs qui prennent le temps d’aller VRAIMENT voir la réalité du terrain et développer leur propre style.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous voulez vraiment apprendre à séduire naturellement les femmes qui vous plaisent ?
De la rencontre au premier rendez-vous, entrez votre adresse mail pour recevoir votre vidéo gratuite exclusive, ainsi que mes meilleurs conseils directement dans votre boîte mail !  
Votre adresse e-mail sera conservée avec la plus grande confidentialité.