Natural Seduction

Comment faire monter la tension sexuelle : sexualiser la conversation

Faire monter la tension sexuelle, escalader, ou sexualiser la conversation font partie des questions les plus récurrentes auxquelles les séducteurs sont confrontés.

Quand je parle de sexualisation, je parle surtout de comment faire en sorte de passer d’un stade de conversation banale, à un stade de séduction plus avancé et intime lorsque vous êtes avec une femme qui vous plaît.

Car oui, sexualiser est l’une des étapes cruciales lorsque vous voulez séduire et coucher avec une femme.

Et il est possible de le faire de plusieurs manières.

L’un des moyens les plus efficaces à mon sens, est votre capacité à parler sexe.

Ou du moins, de sujets dont elle ne parlera pas avec tous les hommes qu’elle a mis (ou qu’elle mettra) en friendzone.

A sexualiser la conversation.

Quand faut-il sexualiser la conversation

 

En rédigeant ces lignes, j’ai bien entendu en tête ce moment où vous êtes en train de partager un bon moment avec elle, pendant un rencard.

Que ce soit un premier, un second, ou tout autre rendez-vous, il y a toujours un moment où vous vous sentez en confiance et à l’aise avec une femme.

Il se peut que ce moment n’arrive jamais, notamment s’il s’agit de vos tous premiers rencards et que vous n’êtes pas encore habitués à cet exercice.

Ou alors, cela peut se produire si vous vous ennuyez à mourir et que vous n’avez aucunement envie de passer plus de temps avec elle (cela m’arrive très rarement, mais cela m’arrive).

Mais dans la majorité des cas, vous constaterez qu’après les premières minutes de rendez-vous (ou premières dizaines de minutes), vous serez bien plus à l’aise et la femme en face de vous le sera tout autant.

Vous l’avez mise en confiance, et vous êtes en train de partager ensemble un bon moment.

C’est exactement à ce moment-là que vous devrez faire progresser votre interaction vers un autre registre.

Sexualiser la conversation, votre objectif

 

Sexualiser la conversation avec une femme répond selon moi à trois objectifs bien précis :

1) Vous voulez faire en sorte de créer le désir.

2) Vous voulez montrer que vous êtes confiant, et que vous n’êtes pas du genre à esquiver ces sujets. Autrement dit, vous assumez ce désir.

3) Vous montrez que vous êtes détaché, et vous vous démarquez, de fait, de la très grande majorité des hommes qu’elle a l’occasion de côtoyer.

Encore un fois,  si vous voulez prétendre à des résultats concrets avec les femmes qui vous plaisent, vous devrez forcément, à un moment où à un autre, sexualiser la conversation.

Quelques pré-requis avant de vouloir sexualiser la conversation

 

Pour sexualiser efficacement, vous devrez d’abord respecter quelques principes (dont je parle régulièrement sur ce site).

Car oui, la sexualisation doit se faire de façon naturelle.

Vous ne voulez surtout pas sexualiser JUSTE parce que vous savez qu’il faut sexualiser.

Vous voulez sexualiser tout en étant dans la continuité du message que vous faîtes passer à la femme qui vous plaît.

Je pense par exemple au séducteur débutant qui ne pratique pas l’approche directe, ou qui veut sexualiser la conversation avec une amie de longue date (alors qu’il est déjà dans la friendzone) : il aura alors 90% de chances de se planter.

Pourquoi ?

Parce que la sexualisation n’a rien de magique.

Elle fonctionnera d’autant moins bien que si vos intentions ne sont pas claires et assumées avec cette demoiselle. Ou si vous cherchez à cacher votre attirance.

Par conséquent, le premier pré-requis à avoir si vous voulez faire monter la tension sexuelle efficacement avec une femme, c’est assumer vos désirs.

Plus vous êtes détaché du résultat, moins vous appréhendez sa réaction, et plus votre sexualisation sera efficace.

Si par exemple, vous considérez que cette femme est la femme la plus sexy que vous n’ayez jamais vu, et que vous vous considérez chanceux de passer du temps avec elle, vous partez déjà, sur de mauvaises bases…

Ce qui nous amène au second pré-requis indispensable.

 

Vous devez paraître, et être sexué. Et non pas affamé.

 

Si elle voit en vous que vous êtes totalement en manque, qu’elle est votre seule option, et que vous êtes désespéré, croyez-moi, la sexualisation ne fonctionnera pas.

Elle changera de sujet très vite, et refusera de rentrer dans votre jeu.

Parler sexe et sexualiser la conversation doit être quelque chose de naturel pour vous.

Ou au moins, si cela n’est pas encore naturel pour vous, il faut que cela soit le plus assumé possible.

Il faut qu’elle voit en vous un homme confiant, sexué. Pas un homme en manque de sexe.

J’espère que vous saisissez bien la différence de perception ici.

Comment sexualiser votre conversation

 

Si vous respectez les deux pré-requis ci-dessus, alors vous pouvez envisager tranquillement et sereinement de sexualiser votre conversation.

A ce stade, et je me répète ici, vous êtes déjà posé et à l’aise avec elle.

Par exemple, vous vous êtes retrouvés près d’un bar sympa, et vous êtes en train de boire un verre tout en faisant connaissance.

Lorsque vous sentez que vous êtes sur une bonne vibe, qu’elle est en confiance, non nerveuse, et qu’il en est de même pour vous, vous devrez diriger vos sujets de conversations vers des sujets plus intimes.

Pour cela, vous devez comprendre une chose.

 

Les femmes ADORENT la sexualisation.

 

Mettez un groupe d’amies ensemble dans une pièce et écoutez leurs conversations.

Croyez-moi, elles seront très souvent très crues, très directes, et parleront très vite de sujets sexuels, ou au moins, de relations hommes-femmes.

Pendant votre rencard, parlez de ces sujets sans en avoir honte.

N’oubliez pas que vous n’êtes pas là pour devenir son ami ou son confident.

Vous êtes là pour sexualiser et pour la séduire.

J’aime bien par exemple, lui demander si elle a vécu des rencards drôles, ou bizarres récemment.

Demandez lui depuis combien de temps elle n’a pas eu d’histoire avec un homme.

Laissez-là parler. Ne faîtes surtout pas l’erreur de parler de vos histoires à vous ou de votre ex.

Non, parlez plutôt de façon générale.

Parlez un peu de vos préférences. De ce que vous aimez chez une femme, de ce que vous n’aimez pas.

Mais surtout, surtout, laissez-là parler.

Posez-lui des questions, et demandez-lui des précisions.

Croyez-moi, elle sera ravie d’approfondir sur ces sujets là (et si elle le fait d’elle-même, c’est un bon signe pour la suite).

 

Les erreurs à éviter lorsque vous sexualisez la conversation

 

Vous lui montrez que vous assumez vos désirs.

Vous êtes détaché du résultat.

Vous la mettez à l’aise et vous la lancez sur des sujets de conversation qu’elle n’a pas avec la plupart des hommes qui la cotôient.

Parfait.

Ne gâchez pas tout ce travail mené en faisant l’une des erreurs très communes suivante :

  • Ne soyez pas grossier, et restez courtois. Ce n’est pas parce que vous parlez de sexe que vous devez vous lâcher complétement comme si vous étiez avec les copains du bar de la veille.
    Restez gentleman

 

  • Ayez un langage corporel adapté. Soyez relax, parlez calmement, posément. Et restez détendu.
    Évitez de montrer des signes de nervosité en gigotant dans tous les sens.

 

  • Ne passez pas tout votre rendez-vous à parler de sexe. S’il est judicieux de basculer sur des sujets de conversation plus intimes et plus sexués, cela sera plus contre-productif qu’autre chose de faire l’extrême inverse.

 

  • Si vous sentez que cela se passe bien, vous pouvez devenir plus explicite avec elle. Mais si vous sentez après une ou deux questions qu’elle en devient un peu mal à l’aise, ou qu’elle évite le sujet, refaites un pas en arrière. C’est qu’il est probablement trop tôt.

Réussir à parler sexe tout en démontrant des qualités de détachement, sans lui montrer que vous êtes en manque, et en assumant vos désirs est une qualité de séduction puissants que peu d’hommes maîtrisent vraiment.

Sexualiser la conversation est un outil de séduction redoutable, si utilisé avec le bon état d’esprit.

Votre ami,

Famix.

 

Conférence-Séduction-Naturelle-2

Aborder, Séduire, Conclure.

Pour la première fois en 2019, je viens à VOTRE rencontre dans les villes de Paris, Lille et Lyon.

Je prévois de donner une conférence inédite de plus d'1H30, dans laquelle je vais détailler tout mon process de séduction naturelle.

Des entrées Early Access au tarif réduit sont encore disponibles.

Profitez-en !

 >> Cliquez ICI pour obtenir plus de détails et votre place. <<

A propos de 
Depuis 2013, j'aide les hommes à apprendre à séduire naturellement les femmes qui leur plaisent, en restant eux-mêmes et sans techniques compliquées. Je crois en une séduction naturelle, honnête, et assumée. Je crois en le fait de devenir un meilleur homme pour être plus séduisant.

5 Commentaires

  1. olivier

    11 décembre 2018 - 11 h 56 min
    Reply

    salut sujet très intéressant est très délicat. cependant, peux-tu me dire clairement comment être sexué sans passer pour un mec en manque, peut-tu donner un élément claire qui différencie ses deux aspects? Si je dois reformuler ma question, comment être sexué sans passer pour un mec en manque, parce que beaucoup d’hommes ont peur de sexualiser pour cette raison. merci

    • Famix

      11 décembre 2018 - 21 h 11 min
      Reply

      Salut Olivier.
      Excellente question, qui mériterait bien plus qu’un article entier.

      Pour te donner quelques pistes de réflexion :

      Pour être sexué sans passer pour un mec en manque, tu dois avant tout NE PAS être un mec en manque.

      Et pour ne pas être un mec en manque, je vois principalement 4 aspects.

      1) En ayant TOUJOURS plusieurs opportunités. Quand une femme est ta seule option, et que c’est ta seule chance d’obtenir un résultat et de coucher avec elle, tu auras beaucoup de mal à être détaché et relax lorsque tu seras seul face à elle.

      Imagine que si cela ne fonctionnait pas avec elle, tu avais au moins 2 ou 3 autres nanas « sous le coude » avec qui tu échanges et avec qui tu sens qu’il y a un feeling.
      D’office, tu seras moins stressé, et tu auras moins peur de sexualiser la conversation. Tu seras plus à même de le faire de façon détachée du résultat.

      2) Ne pas focaliser toute ton énergie ni tout ton temps à courir après des femmes. La séduction doit accompagner ton épanouissement personnel en tant qu’homme, et non en être l’essence même.

      3) En soignant ton style et ton apparence. Il est beaucoup plus facile de sexualiser lorsque tu prends soin de ton corps et de ton style. Habille toi classe, et n’ait pas l’air négligé lorsque tu vas en rendez-vous.
      Un homme élégant (au dessus de la moyenne) aura d’autant moins de chances de passer pour un mec en manque aux yeux des femmes. Même si cet élément ne fera pas tout, crois-moi, ça aide.

      4) Surement le plus important : en t’essayant à la sexualisation et en te plantant.
      C’est simple, dis comme ça, mais crois-moi, au départ, tu vas certainement te louper. Peut être sexualiser trop vite, ou de façon maladroite, ou en étant un peu gêné. Mais FORCE TOI à le faire, pour que tu prennes l’habitude.
      Tu verras qu’au fur et à mesure de tes rencards et de tes rencontres, ça deviendra de plus en plus naturel pour toi (un peu comme aborder une femme, c’est toujours très stressant les premières fois, mais après, ça devient vraiment beaucoup plus simple).

      Bon courage !

  2. Courgette

    13 décembre 2018 - 22 h 31 min
    Reply

    Salut Famix,
    Je n’avais jamais pensé à sexualiser de cette manière.
    Je suis plutôt dans du non verbal: tactile, proximité, regard etc.

    C’est volontaire pour toi de mettre l’accent Sur la sexualisation verbale plutôt que non verbal?

    • Famix

      15 décembre 2018 - 15 h 35 min
      Reply

      Salut Courgette,

      Les deux fonctionnent très bien.
      En fait, je sexualise à la fois verbalement que via le non verbal, mais je me sens très à l’aise avec la sexualisation verbale, principalement lors des tous premiers rendez-vous.

      Cela permet de transitionner tout en douceur vers une sexualisation un peu plus physique, et j’ai constaté, dans MON style de séduction A MOI, que cela permettait d’avoir moins de résistances par la suite.

      Je vais plutôt utiliser la sexualisation physique quand je suis par exemple en intimité (chez elle ou chez moi, typiquement) et quand je veux vraiment tenter d’aller plus loin.

      Mon conseil serait plutôt de faire de la manière là plus naturelle pour toi, et d’expérimenter les deux.

      • Courgette

        16 décembre 2018 - 23 h 26 min
        Reply

        Merci pour ta réponse Famix.
        En fait en relisant l’article je me rends compte que ta méthode permet de se mettre à l’aise mutuellement pour rentrer dans une sphère plus intime et émotionnelle.
        Je pensais à un autre type de sexualisation verbale que j’utilise peu (par exemple faire des allusions plus ou moins imagées pour exciter la personne)
        Ce qui est intéressant dans ton article c’ est que tu prends la température avant d’escalader physiquement.
        Parfois j’ai le sentiment de sexualiser de manière un peu abrupte, mais dans le fond j’assume car je suis complètement détaché du résultat ce qui permet de réguler un éventuel malaise et de rester à l’écoute de l’autre.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous voulez vraiment apprendre à séduire naturellement les femmes qui vous plaisent ?
De la rencontre au premier rendez-vous, entrez votre adresse mail pour recevoir votre vidéo gratuite exclusive, ainsi que mes meilleurs conseils directement dans votre boîte mail !  
Votre adresse e-mail sera conservée avec la plus grande confidentialité.