Le meilleur moyen de passer les tests féminins

Les femmes nous testent. C’est un fait, que ce soit lors de notre approche, notre premier rendez-vous ou encore lorsque nous sommes en relation, les femmes nous testeront toujours pour savoir si nous sommes du genre à vite laisser tomber, ou au contraire si nous sommes assez confiants pour passer outre ces tests.

Dans notre parcours de séducteur, nous faisons principalement 2 erreurs majeures : la première, c’est que nous avons peur d’aller vers les femmes. Mais lorsque nous sommes enfin débarrassés de cette peur, nous n’arrivons pas à déjouer leurs résistances. On se dit qu’elle n’est pas intéressée et nous laissons tomber à la moindre résistance sans se poser de question.

Dorénavant, je pars du principe suivant : en séduction, les femmes se doivent de nous tester, et notre job est de passer ces tests de manière naturelle et élégante.

Le test féminin : quel intérêt ?

Un test féminin est tout simplement une manière pour la femme de voir si vous êtes un homme confiant en vous ou si vous laissez tombez à la moindre difficulté. Une femme vous testera en permanence, surtout si elle a beaucoup d’expérience avec les hommes. Elle peut même vous tester sans s’en rendre compte. En fait, un test féminin est l’équivalent d’une question déstabilisante à laquelle vous pouvez faire face lors d’un entretien d’embauche : j’imagine que lors d’un entretien, vous ne quitterez pas le bureau du recruteur à la moindre question piège, vous voudrez surement lui montrer que vous savez y répondre et que vous en avez dans le ventre. Pensez à cette métaphore pour passer les tests féminins.

Vous devez bien sûr savoir faire la distinction entre un test féminin ou une vraie résistance légitime. Par exemple, lorsqu’elle vous dit « j’ai un copain », peut être que c’est la réalité et qu’elle lui est fidèle. Peut être est-ce juste un moyen pour elle de voir si vous persévérerez quand même un petit peu, ou encore que vous saurez vous montrer discret si jamais elle vous considérerait comme un amant potentiel.

Je vais vous rassurer tout de suite : le meilleur moyen d’y répondre est de NE PAS se poser la question de savoir si c’est un test ou non ! C’est là l’avantage de ma méthode : peu importe que ce soit juste un test ou une vraie résistance. Vous n’aurez même pas à vous poser la question.

Conseil : En général, un test féminin peut être décelé assez facilement : elle agira d’une manière incohérente entre ce qu’elle vous dit et ce qu’elle fait. Par exemple, si elle vous répond, lorsque vous l’abordez « j’ai un copain » mais qu’elle s’est arrêtée et qu’elle vous fait son plus beau sourire, vous avez très probablement affaire à un test.

Comment réagir ?

La plupart des hommes, lorsqu’ils sont confrontés à un test féminin, ne vont pas se poser de question et tomber dedans à pieds joints. Ils essaieront toujours d’aller dans son sens, dans le but de chercher à bien se faire voir et à plaire. Or vous n’avez pas besoin de chercher à plaire, puisque vous partez du principe que votre cible est déjà intéressée par vous.

Mais alors comment réagir ?

Je vais casser le suspens tout de suite : en ne réagissant PAS ! Oui oui, vous m’avez bien compris. Le meilleur moyen de répondre à un test féminin est de ne pas répondre du tout. De nombreuses personnes conseillent de répondre quelque chose de fun et d’original pour tenter d’inverser les rôles. C’est une erreur, car vous aurez de fortes chances de rentrer dans une sorte de « bataille d’égo » qui n’apportera rien à votre interaction. C’est vous qui décidez où vous souhaitez emmener votre discussion. Le fait de vouloir toujours répondre vous mettra dans une position de confrontation et votre cible aura tendance à réagir en se mettant sur la défensive.

Le fait de ne pas réagir à son test montrera au contraire que vous êtes au dessus de ça : vous ne cherchez pas à entrer dans un rapport de confrontation avec elle.

Mise en situation

Je vais illustrer ceci par 3 mises en situation : Vous abordez une femme, qui s’arrête, vous sourit et vous répond simplement que ça ne sera pas possible car elle a un copain.

    • Situation 1 : Vous vous dites : « Ok, c’est mort » et vous lui dites que vous pourrez peut être rester amis, ou alors vous partez.

La pire situation : cela veut dire que vous êtes tombés dedans. Vous n’assumez plus l’intérêt que vous avez pour elle, et vous ne menez plus votre interaction. Il vous sera très difficile de rattraper le coup.

    • Situtation 2 : Vous lui répondez quelque chose du style : « C’est pas grave, je ne suis pas jaloux ! » ou tout autre réponse un peu marrante et provocatrice.

Cette situation est la plus courante lorsqu’on se lance dans la séduction. Cela peut très bien fonctionner, mais je trouve que c’est trop aléatoire. Certaines femmes ont plus de répondant que ce que pourriez penser, et arriveront facilement à reprendre l’avantage. Vous entrez donc comme je l’ai dit plus haut dans une sorte de bataille d’égo à celui qui arrivera à convaincre l’autre. C’est contre productif et elle peut également prendre cela pour de l’arrogance si vous n’êtes pas calibré. De plus, cette méthode ne vous mènera à rien s’il s’avère que ce n’était pas un test féminin, mais juste une manière de vous faire comprendre qu’elle n’est pas intéressée.

    • Situation 3 : Vous lui souriez, et vous lui tendez la main : « Moi c’est Famix ».

Bingo ! Il s’agit du meilleur moyen de passer son test féminin. Pourquoi ? Parce que vous lui montrez que vous n’en tenez absolument pas compte. Vous passez au dessus de son test, vous enchaînez naturellement votre conversation. Je peux vous garantir que j’ai passé de nombreuses années à essayer de répondre et à me montrer plus malin. En fait, la révélation a été faite lorsque j’ai remarqué que je réussissais bien plus souvent à obtenir des résultats avec les femmes en ignorant purement et simplement leurs tests.

Pourquoi ne pas réagir

L’avantage de cette méthode, c’est que :

  1. Vous ne pourrez pas passer pour quelqu’un d’arrogant
  2. Vous n’avez pas besoin de prendre en compte le fait qu’il s’agisse ou non d’un test. Si elle n’est pas intéressée, elle vous le fera comprendre ensuite et vous ne perdrez pas votre temps. Si c’est un test, vous pourrez continuer à discuter avec elle comme si de rien n’était.

Exercice : La prochaine fois que vous faites face à une résistance ou à un test féminin, ne réagissez pas ! Continuez comme si de rien n’était. Vous serez surpris du résultat, je vous le garantis.

Et vous, comment réagissez-vous face aux tests féminins ? N’hésitez pas à nous le dire dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.