Natural Seduction

Complimenter une femme : Tout un art

Complimenter une femme tout un art

Il existe plusieurs sortes de compliments. En allant du compliment flatteur qui nous mal à l’aise, jusqu’à celui que l’on a tellement l’habitude de recevoir qu’il passe à force presque inaperçu. Les compliments en séduction ont très souvent fait l’objet de débats contradictoires : peut-on complimenter sans paraître needy ? Quand complimenter ? Comment ?

 

Le compliment et la séduction

 

Compliments et séduction ont toujours marché main dans la main. Les plupart des hommes vous diront que pour séduire une femme il faut lui donner des « compliments ». La croyance populaire nous incitant en effet à penser que c’est en flattant l’ego des femmes que nous arriverons à créer chez elles le désir. Comme toujours, ce n’est pas si simple et n’importe qui avec un minimum d’expérience vous confirmera qu’inonder une femme de compliments ne la fera pas vous sauter au cou (ou dans votre lit). Sinon, n’importe quel dragueur de rue un peu lourd interpellant de loin une femme avec un « Hey mademoiselle, vous êtes charmante ! » aurait un succès fou, et vous savez bien que ce n’est pas le cas.

Inversement, il est faux de croire que faire un compliment vous rend needy. Encore faut-il savoir faire un bon compliment : celui-ci ne doit pas montrer à votre cible que vous vous sentez en insécurité. Si votre compliment est sincère et authentique, sachez que vous ne paraîtrez nullement needy. Tant que vous ne cherchez pas la validation, vous lui sous-communiquerez même que vous êtes à l’aise et assez bien dans vos baskets pour la complimenter parce que vous en avez envie. Vous assumez, et c’est une des qualités les plus attirantes qui soit.

Je disais plus haut que je distinguais plusieurs types de compliments. Commençons par celui qui ne vous apportera rien dans votre séduction : le compliment conventionnel.

 

Erreur #1 : Le compliment conventionnel

 

Soyons clair, c’est le pire de tous (et assez paradoxalement, le plus courant). Ce compliment là n’apporte absolument rien à votre interaction. Pour le reconnaître, c’est assez simple en réalité. Ce compliment est dicté par les conventions. Vous ne le dites pas parce que vous le pensez réellement, mais vous le dites parce que vous pensez que ce compliment doit être fait pour faire évoluer l’interaction dans votre sens. Vous le faites alors car les conventions sociales vous font croire que c’est comme ça qu’on fait pour séduire une femme.

Si vous avez de la chance, peut être que celui-ci aura un petit effet. Mais croyez moi, avec une femme ayant un tant soit peu d’expérience avec les hommes, elle verra tout de suite que ce compliment ne vise qu’à la flatter pour obtenir quelque chose en retour.

Pour repérer un compliment « conventionnel », posez vous la question de savoir si vous pourriez le dire à toutes les femmes que vous voulez séduire, de manière indifférenciée. Vous pouvez alors être sûr que l’impact qu’il aura sur votre cible sera minimal, car elle pensera que vous devez faire ce compliment à toutes les filles. Dans son esprit, elle perd alors le facteur différenciant qui la rend « unique » à votre égard : c’est à dire, le petit quelque chose qui vous donne envie de la séduire elle et pas une autre.

 

Erreur #2 : Complimenter pour être approuvé

 

C’est la seconde erreur que les apprenti-séducteurs ont tendance à commettre : ils arrivent à faire un bon compliment, mais ils le font lorsqu’ils se sentent en insécurité. Je m’explique : lorsque nous nous sentons un peu mal à l’aise, ou que dans l’interaction nous faisons face à un moment imprévu (par exemple, un blanc dans la conversation qui nous met mal à l’aise, ou lorsque tout simplement on ne sait plus quoi dire) on a parfois tendance à réagir à chaud en donnant un compliment en espérant inverser la tendance.

Le problème avec cette approche, c’est que vous pourriez faire votre compliment en étant stressé et gêné : votre cible le ressentira par effet miroir. Vous risquez alors d’amplifier ce malaise au lieu de le contenir.

De plus, votre compliment risque là aussi d’avoir un impact minimal. Parce que si vous complimentez une femme en cherchant à lui plaire, c’est que déjà vous considérez inconsciemment que vous ne lui plaisez pas assez. Vous ressentez le besoin de vous faire valider par elle, et vous recherchez donc son approbation. Bref, vous ne jouez plus d’égal à égal, mais vous considérez que vous avez à lui prouver quelque chose : en l’occurrence, lui flatter l’ego. Or vous savez que la séduction se joue à deux d’égal à égal.

 

A retenir : N’utilisez pas les compliments pour essayer de reprendre le contrôle d’une interaction.

 

Mais alors, c’est quoi un bon compliment ?

 

Le bon compliment : unique et authentique

 

Pour réussir un compliment, il faut d’abord réfléchir à son véritable objectif : en réalité, l’objectif du compliment ne doit pas être de chercher la validation de votre cible, mais bel et bien de créer un impact émotionnel chez elle.

En fait, sachez que l’impact émotionnel est ce qui caractérisera le compliment : plus l’impact laissé sera fort, plus le compliment aura eu un effet positif dans votre interaction. Un compliment avec un fort impact émotionnel en vaudra 1000 autres donnés par défaut et sans conviction.

3 conditions doivent être réunies pour faire un compliment réussi :

 

    • Le compliment doit être vrai : Vous devez en être persuadé. Ne complimentez pas une femme sur ces yeux parce que vous avez lu que c’est ce qui fonctionne. Je vous rappelle de ne pas vous fier aux règles. Si vous la complimentez, c’est que c’est sur quelque chose qui vous plait véritablement chez elle. Ça peut être n’importe quoi : sa voix, ses yeux, son regard, sa robe et même ses fesses (si vous êtes déjà à l’aise tous les deux bien entendu). Sachez ce qui vous plait chez les femmes.
    • Le compliment doit être unique : nous l’avons vu précédemment. Plus votre compliment est adapté à la femme en face de vous, et plus l’impact sera fort. Par exemple, au lieu de lui dire que vous aimez son style, vous pouvez par exemple détailler un peu plus ce que vous aimez particulièrement dans son style. Le fait qu’il soit original, ou coloré, élégant… que sais-je encore. L’objectif étant de personnaliser un maximum votre compliment : ayez le sens du détail.
    • Le compliment doit rester occasionnel : N’inondez jamais une femme de compliments. Bien sûr, si vous voulez la complimenter, allez-y, tant que vous êtes congruent et authentique avec vous-même. Mais gardez cependant à l’esprit que plus vous complimenterez une femme, et plus vous perdrez le côté rare et précieux de ce compliment. Autrement dit si vous lui avouez que vous la trouvez belle toutes les 10 minutes, l’impact qu’aura ce compliment finira par perdre de sa superbe. Alors qu’un compliment peut être un peu plus rare, mais bien placé, pourra vraiment décupler son effet. Gardez les compliments de préférence pour les moments de grands pics émotionnels, et utilisez les comme catalyseurs de ces émotions.

 

Enfin, pour conclure, je dirais qu’il n’y a aucun moment idéal pour complimenter une femme. Souvenez vous simplement que vous voulez jouer sur l’impact émotionnel du compliment : ce que votre cible ressentira. Exit donc les faux compliments ou la recherche de validation. Restez sincères et authentiques, et vos compliments seront sublimés de la meilleure des manières.

A propos de 
Depuis 2013, j'aide les hommes à apprendre à séduire naturellement les femmes qui leur plaisent, en restant eux-mêmes et sans techniques compliquées. Je crois en une séduction naturelle, honnête, et assumée. Je crois en le fait de devenir un meilleur homme pour être plus séduisant.

0 Commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous voulez vraiment apprendre à séduire naturellement les femmes qui vous plaisent ?
De la rencontre au premier rendez-vous, entrez votre adresse mail pour recevoir votre vidéo gratuite exclusive, ainsi que mes meilleurs conseils directement dans votre boîte mail !  
Votre adresse e-mail sera conservée avec la plus grande confidentialité.