3 astuces simples pour devenir plus spontané avec les femmes

Devenir plus spontané avec les femmes constitue l’un des piliers de la séduction naturelle. On ne peut se prétendre séducteur naturel si on n’acquiert pas un minimum de spontanéité. Car oui, la spontanéité, comme la séduction, est quelque chose que l’on acquiert avec de l’expérience (et je vais vous aider à y arriver).

Devenir spontané, c’est devenir plus naturel

En tant que séducteur naturel, vos résultats avec les femmes dépendent à 80% de trois facteurs liés :

  • Vos croyances positives.
  • Votre habilité à saisir les opportunités qui se présentent à vous.
  • Votre capacité à dégager une aura attractive naturellement.

La spontanéité fait partie intégrante de ce dernier facteur.

Vous ne pouvez pas devenir plus spontané avec les femmes en suivant des méthodes de séduction (ou du moins, des méthodes qui vous demandent de les suivre à la lettre).

Eh oui, la spontanéité fait partie de ces choses qui ne s’apprennent que grâce à la séduction naturelle, le cas échéant n’étant qu’une « façade » de spontanéité, impossible à exercer continuellement sur le long terme (puisque vous êtes dans un rôle).

La spontanéité et le naturel marchent en symbiose. Au plus vous êtes naturel, au plus vous êtes spontané, et au plus vous êtes spontané, au plus vous êtes naturel.

Devenir plus spontané, c’est devenir plus séduisant

Nous avions déjà vu que la première impression est la fondation essentielle lorsqu’on cherche à rencontrer et à séduire des femmes : ce sont les premières briques représentant votre attirance.

La spontanéité, quant à elle, constitue le ciment, venant renforcer les premières briques.

Votre spontanéité est le meilleur axe de progression qui vous permettra de renforcer la bonne première impression que vous laissez à une femme que vous rencontrez.

Pourquoi ?

Parce que vous pouvez avoir la meilleur phrase d’approche du monde, avoir un style vestimentaire et un physique hors normes, mais si vous dégagez une impression de « faux », les femmes ne seront pas dupes et ne vous laisseront pas l’opportunité de les séduire aussi facilement, encore plus si elles sont expérimentées.

Prenez l’exemple d’un vendeur un peu trop vendeur justement

Je suis sûr que vous avez déjà eu affaire à quelqu’un qui, en voulant vous vendre quelque chose, en faisait trop et semblait suivre un discours ficelé parfaitement, tellement qu’il vous semble creux, et artificiel.

Naturellement, vous vous méfiez, et vous auriez raison.

Vous auriez raison, car vous n’avez à priori pas besoin de forcer pour vous rendre attirant, votre naturel peut et va le faire pour vous, comme je vais vous l’expliquer juste après.

Séduire naturellement, c’est séduire spontanément.

Voici mes 3 astuces simples qui vous permettront de devenir instantanément plus à l’aise et spontané avec les femmes.

Première astuce : multipliez vos expériences

Nous avions vu dans un précédent article la pertinence de la théorie du nombre en séduction, et même si cela semble être une astuce « simpliste » au premier coup d’œil, c’est certainement celle qui paradoxalement vous apportera le plus de résultats.

Vous ne pouvez pas devenir plus spontané avec les femmes, et toujours savoir comment réagir, quoi leur dire, si vous n’avez pas expérimenté un nombre conséquent de fois une situation de séduction.

Autrement dit, plus vous aurez de premiers rendez-vous avec des femmes, plus vous serez spontané lors de ceux qui vont suivre.

De même, plus vous abordez de femmes grâce à l’approche directe, plus vous gagnerez en spontanéité et en aisance dans ces situations de séduction, c’est aussi simple que cela.

Pour ma part, j’étais tétanisé à la moindre idée de parler à une femme avant de me lancer dans la séduction. Après quelques mois et années de pratique régulière, aborder une femme et entretenir une discussion spontanée est devenu un automatisme : un processus parfaitement naturel et spontané.

Ma première astuce, et si vous deviez n’en garder qu’une seule, serait celle-ci : pratiquez la séduction avec autant de femmes qu’il faudra pour que le processus devienne automatique, et donc spontané.

Deuxième astuce : ne refoulez plus vos émotions

Voici, dans l’ordre de la pire à la moins pire, les situations dans lesquelles la plupart des hommes se mettent et qui rend leur séduction beaucoup moins spontanée (et donc beaucoup moins naturelle) :

  1. Prétendre la spontanéité ou la confiance en soi.
  2. Être confiant, mais vouloir en faire trop.
  3. Être mal à l’aise, et peu confiant avec les femmes.

Autrement dit, et si vous avez lu entre les lignes, vous devinez qu’en réalité, il vaut mieux être peu confiant mais assumé que de prétendre une fausse spontanéité.

Pourquoi ?

Parce que, croyez-le ou non, une femme vous pardonnera le fait de manquer de confiance en vous mais de l’assumer.

Cependant, une femme ne vous pardonnera pas le fait de prétendre être confiant et spontané, et croyez-moi, elle le verra.

Les émotions ne se cachent pas aussi facilement à une femme qu’à vos adversaires de poker, avec de simples lunettes de soleil.

Voici mon astuce : la prochaine fois que vous vous sentez intimidé par une femme qui vous plaît pendant une conversation, ou après votre approche, et que vous vous sentez stressé, au lieu de chercher à cacher et à prétendre une fausse confiance, faîtes la chose suivante :

Regardez-là, et dites-lui la chose suivante, avec un sourire sincère : « Excuse-moi si j’ai l’air un peu mal à l’aise, c’est juste que je n’ai pas vraiment l’habitude ! ». Puis passez à autre chose.

Encore une fois, une femme sera bien plus attirée par une vraie personnalité spontanée et une attitude humble (mais séduisante), que par une fausse sur-compensation de spontanéité.

Cessez donc de prétendre, et assumez.

Troisième astuce : ajoutez du contexte

Cette troisième et dernière astuce constitue un excellent moyen de faire d’une pierre deux coups :

  • Vous rendre instantanément plus spontané auprès d’une femme qui vous plaît.
  • Rendre la suite de la séduction plus fluide et naturelle.

Nous sommes toujours plus rassurés lorsque nous évoluons dans un contexte donné, et connu.

Je vais expliquer ce point par un exemple qui vous parlera sans doute mieux que mille paroles :

La prochaine fois que vous abordez une parfaite inconnue, que ce soit dans la rue, au supermarché, ou autre, donnez-lui un contexte.

Au lieu d’une approche directe du type : « Bonjour, juste une seconde, en fait je t’ai trouvée élégante », essayez la chose suivante :

« Bonjour, juste une seconde, je rentrais du travail / j’allais vers chez moi / j’allais en direction de la gare pour prendre mon train, et je me suis dit que j’allais faire un détour car je t’ai trouvée élégante. »

Rien qu’à la lecture de cette phrase, vous devriez ressentir qu’elle est plus spontanée. Vous légitimez votre présence, vous la rassurez, vous êtes plus spontané, et la suite de votre conversation sera de surcroît plus fluide.

Si vous n’êtes pas convaincu, je vous invite, si vous ne le faîtes pas, à ajouter ce type de contexte lors de vos prochaines approches, et à admirer le résultat.

D’emblée, vous vous donnez une occasion supplémentaire de désamorcer des résistances du type « vous êtes un dragueur de rue », ou « vous faites ça à longueur de journée », tout en rajoutant ce côté spontané que les femmes aiment tant.

Les plus fins analystes d’entre-vous me demanderont alors :

Y’a-t-il une cohérence ? En quoi le fait de lui dire que vous rentriez chez vous influencera le résultat ?

Ce à quoi je répondrai : depuis quand la séduction est une science exacte basée sur la logique ? Souvenez-vous en.

Avec ces trois astuces, vous devriez être capable de devenir spontané dès l’instant où vous les appliquerez.

A la prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.