Natural Seduction

6 qualités indispensables que j’ai acquises grâce à la séduction

Lorsque j’ai commencé à me documenter sur la séduction à mes débuts, il y avait déjà beaucoup d’informations disponibles sur le net. C’était en 2008, et je me souviens encore des premiers forums de séduction que je fréquentais.

On pouvait y trouver du bon et du moins bon (surtout du moins bon à l’époque).

Ma volonté initiale, c’était de me détacher de mon état de frustration. Frustration cumulée à la fois du fait d’un très gros manque de confiance en moi et d’une incompréhension totale des dynamiques sociales, que ce soit avec les personnes de mon cercle social ou avec les femmes.

Je voulais à l’époque où mes quelques amis et connaissances avaient leurs premières expériences, suivre la tendance.

Je pensais à ce stade que je partais de trop bas pour avoir des résultats intéressants, que c’était certainement désespéré. C’est pour cela que quand j’ai commencé à me renseigner sur internet, j’ai pris toutes ces informations comme étant une grande arnaque.

Malgré tout, ces forums que je fréquentais me prouvaient que je n’étais pas le seul dans ce cas, et que bien d’autres hommes étaient passés par là avant moi. Après tout, puisque je pensais ne pas pouvoir descendre plus bas, « pourquoi ne pas essayer ? »

Cette décision reste à ce jour la meilleure décision que j’ai réalisée à ce jour. Et je vais vous expliquer pourquoi.

La séduction : l’un des meilleurs investissements à long-terme

 

Mon objectif (si nous pouvions appeler ça un objectif) était de réussir à me trouver une copine. Ni plus ni moins. Ce que je ne savais pas à l’époque, c’est la façon avec laquelle ce simple objectif a contribué à faire de moi un meilleur homme.

Se lancer dans la séduction demande une prise de recul radicale. Par rapport à ses croyances, à ses limites, à son expérience et à ses aspirations. Une remise en question qui s’avère bien souvent délicate.

La plupart des séducteurs abandonnent, parce que ce changement est probablement bien trop difficile à encaisser pour eux. Soit parce qu’ils pensaient qu’il suffirait d’apprendre 2-3 routines ou de suivre une méthode, soit parce qu’ils manquent de discipline ou de persévérance.

Les résultats mettant nécessairement un temps plus ou moins long à se manifester, on constate que mois après mois, on commence à comprendre que le chemin qui reste à parcourir s’avère de plus en plus colossal  à mesure que l’on s’y aventure.

Aujourd’hui, j’assimile la séduction à un premier pas radical (et efficace) vers l’amélioration de soi.

On se rend compte très vite qu’on ne cherche plus seulement à avoir une copine, mais que la séduction nous apporte bien plus que cette simple finalité?

Au travers de cet article, j’aimerais vous apporter un témoignage. Celui de quelqu’un, qui comme vous a compris que la séduction, comme tout autre domaine, est quelque chose qui s’apprend et s’entretient.

La séduction, de par l’importance qu’elle relève dans la vie d’un homme (testostérone et autres hormones masculines aidant), déborde très vite sur les autres aspects qui dictent la vie de cet homme.

Voici les 6 qualités indispensables que j’ai acquises grâce à la séduction.

1. La mort de mes croyances limitantes

Avant la séduction, je ne savais pas vraiment ce que je voulais. Les jours se suivaient et s’enchaînaient péniblement au fur et à mesure des mois. Avec la frustration de ne pas savoir nouer de relations sociales intéressantes.

La séduction m’a appris à ne plus devenir un spectateur, mais un acteur de ma vie. J’ai compris, via la séduction, que nous sommes gouvernés par des croyances limitantes.

Nos comportements, nos relations sociales, nos relations amoureuses et notre capacité à saisir l’instant présent dépendent à 80% de nos croyances.

Voici une petite partie de mes anciennes croyances limitantes, ancrées en moi depuis ma petite jeunesse.

  • Je n’aborde pas de femmes parce que de toute façon je ne leur plais pas.
  • Je ne suis pas capable d’avoir une copine, parce que… « c’est pas pour moi »…
  • Je ne peux pas faire de rencontres agréables qui aboutissent sur quelque chose dans la rue ou au supermarché.
  • Je suis bien trop timide.
  • Je suis bien trop moyen physiquement.

Et la liste est encore longue.

La séduction m’a permis de littéralement faire disparaître ces croyances. J’ai découvert quelles étaient mes qualités, celles qui plaisent vraiment aux femmes, au-delà des phrases et des routines.

J’ai eu des moments où l’impulsion du moment m’a permis de faire des choses que jamais je n’aurais crues possible. Et j’en suis aujourd’hui là à m’occuper d’un site de séduction… C’est aussi ça, le pouvoir magique des croyances.

J’ai compris que nous sommes des êtres de croyances, gouvernés et guidés aveuglément en fonction de celles-ci. Et pas seulement en séduction.

 

2. La discipline

Ah la discipline. Peut-être devrais-je y inclure la notion d’efforts et de sacrifices.

Apprendre la séduction m’a appris à être plus discipliné, à me dire que si je désirais quelque chose (vraiment), je pouvais finir par l’obtenir (au prix de temps, de courage et d’efforts).

Je me surprend encore parfois à être étonné d’avoir des rendez-vous avec des demoiselles magnifiques, rencontrées en allant au travail : tout ça, c’est la discipline qui m’a permis d’y arriver.

Pourquoi la discipline ?

C’est la discipline qui nous permet de sortir de notre zone de confort et accomplir des choses qui nous semblent initialement inaccessibles.

C’est la discipline qui nous force à agir malgré nos peurs : notre premier baiser, notre première main sur la cuisse, notre premier rendez-vous.

La discipline nous fait progresser, et c’est par la séduction que je m’en suis rendu compte. Cette discipline n’est plus juste valable pour séduire des femmes bien sûr, mais c’est une qualité qui se transpose partout ailleurs : j’ai appris à me fixer des objectifs à long-terme, et à m’y tenir.

 

3. La persévérance

Ce que je considère comme étant la chose la plus difficile en séduction, c’est d’avoir la force mentale pour rester focalisé sur notre désir le plus puissant pendant longtemps. Et de façon continue.

J’ai mis un peu plus d’un an avant de coucher avec une femme pour la première fois. Un an après la découverte de l’art de la séduction. Je m’y prenais mal à mes débuts certes, et il y a beaucoup de choses que je ne savais pas à l’époque. L’un de mes objectifs en vous rédigeant ces articles est par ailleurs de vous permettre de prendre certains raccourcis que je n’ai pas saisis à ce moment-là.

La persévérance, c’est aborder sans succès des dizaines, des centaines, des milliers de femmes. D’accepter de subir des rendez-vous catastrophiques, des retournements de situations, et de faire des erreurs flagrantes.

Oui les amis, je ne suis pas là pour vous vendre une séduction qui marche à tous les coups. Je préfère vous prévenir : vous allez en baver.

C’est en ayant la force mentale et psychologique de traverser ces « échecs » (qui n’en sont pas, parce que l’échec n’existe pas, sauf quand on abandonne) que la persévérance s’intériorise profondément en nous.

 

4. La maîtrise du langage corporel

Vous le savez, le langage corporel représente une part essentielle de notre capacité à créer de la connexion avec les femmes.

Apprendre à maîtriser le langage corporel, grâce à la séduction, m’a permis de dégager beaucoup plus d’aisance et de confiance dans mes interactions sociales.

Il n’y a aucune comparaison possible à propos de la manière dont les gens interagissent avec moi, entre avant et après la séduction.

Si vous imposez votre présence grâce à votre langage corporel, non seulement vous attirerez naturellement les femmes (et les regards) que vous méritez, mais on vous traitera également avec le respect que vous méritez.

Faites l’expérience suivante : la prochaine fois que vous serez en lieu public, tenez-vous droit, sortez la poitrine, regardez en face de vous d’un air confiant et maintenez les regards.

Cela vous paraîtra peut-être bizarre au début, mais après quelques dizaines de minutes, vous ressentirez une confiance en vous que vous n’aviez jamais peut être jamais ressentie auparavant.

 

5. Des compétences sociales inégalées

Mes compétences sociales, acquises au fur et à mesure de mes expériences avec les femmes, me permettent aujourd’hui de confortablement aborder n’importe quelle situation sociale en face à face :

  • Je faisais preuve d’aisance et de confiance lors de tous mes exposés à l’école.
  • Je n’ai plus jamais raté un seul entretien d’embauche depuis que j’ai appris à séduire.
  • J’ai appris à poser les bonnes questions et à répondre de manière claire, concise et précise.
  • Je suis désormais plus à l’écoute de mes interlocuteurs.
  • J’aborde les femmes qui me plaisent sans même avoir à y réfléchir. Et j’en revois une grande majorité.

L’homme est un animal social, et de bonnes compétences sociales provoqueront un effet levier très puissant dans tous les domaines de votre vie.

 

6. Apprendre à vivre l’instant présent

Beaucoup d’hommes sont déprimés. Ils ont peur de l’avenir, ou maudissent le passé.

Devenir bon séducteur passe par apprendre à vivre l’instant présent. Et vivre l’instant présent permet d’améliorer considérablement son bien-être général.

Je le disais au début de l’article, la sphère de séduction relève d’une haute importance pour la très grande majorité des hommes (et certainement vous tous qui lisez ces lignes). Considérer la séduction comme une part importante et intégrée à votre style de vie vous apportera nécessairement à long-terme satisfaction et bien-être, quels que soient vos objectifs à la base.

J’espère que ces quelques lignes vous permettront de quelque part vous retrouver en moi et en mon parcours.

A votre succès.

Famix.

 

 

A propos de 
Depuis 2013, j'aide les hommes à apprendre à séduire naturellement les femmes qui leur plaisent, en restant eux-mêmes et sans techniques compliquées. Je crois en une séduction naturelle, honnête, et assumée. Je crois en le fait de devenir un meilleur homme pour être plus séduisant.

2 Commentaires

  1. Sylvain

    13 février 2016 - 0 h 26 min
    Reply

    Salut,

    Excellent article. J’approuve tout, du début à la fin! J’ai ressenti le même besoin de me libérer de mes frustrations et aquis les mêmes qualités au final. Le 6eme point pourrait même être poussé un peu plus loin : vivre l’instant présent c’est être en parfait accord avec ce que nous sommes fondamentalement. Il y a là une dimension carrément spirituelle.

    • Famix

      13 février 2016 - 8 h 04 min
      Reply

      Hello Sylvain. Merci.
      C’est vrai que j’aurai pu en parler pendant des heures, l’instant présent est vraiment un état interne incroyable quand on arrive à l’atteindre. On a l’impression d’avoir une maîtrise totale sur soi et sur notre environnement.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous voulez vraiment apprendre à séduire naturellement les femmes qui vous plaisent ?
De la rencontre au premier rendez-vous, entrez votre adresse mail pour recevoir votre vidéo gratuite exclusive, ainsi que mes meilleurs conseils directement dans votre boîte mail !  
Votre adresse e-mail sera conservée avec la plus grande confidentialité.