Comment gérer la jalousie ?

On a tous déjà assisté, vécu ou vu une scène de jalousie dans un film. Parfois c’est drôle et caricatural, parfois c’est triste car cette crise fait jaillir des vérités sur les attentes de chacun dans la relation.

Ce sentiment cache bien souvent une insécurité, une peur par rapport à l’autre, à soi et au chemin que la relation prend. La jalousie peut apparaitre dans tout type de relation (amicale, fraternelle, professionnelle) mais nous parlerons de jalousie amoureuse.

L’accusé : La jalousie

Le motif : Briseuse de couples. Elle est responsable des disputes et incompréhensions, des crises, de la vaisselle meurtrie, de l’usure des cordes vocales, de la souffrance des portes qui claquent et des larmes.

Objection votre honneur : C’est de la discrimination sentimentale voyons ! La jalousie n’est pas un sentiment moins utile que les autres. Comme ses confrères, elle communique une information sur la personne qui la ressent. En résumé, être jaloux c’est normal, sain et même positif. Si si !

Commençons par ce que la jalousie n’est pas

Une preuve d’amour

Si elle n’est pas jalouse, ça ne veut pas dire qu’elle ne vous aime pas, que vous ne contez pas. Ça dépend des relations, ça dépend de la personnalité. Il s’agit de définir à deux les limites qu’on veut poser.

Un manque de confiance en soi

On peut être incroyablement confiant, connaître sa valeur et être jaloux car : une limite a été franchie, une peur vient d’apparaitre, un besoin d’évolution dans le couple se fait sentir et s’exprime par ce biais.

Plaidoyer de la défense en faveur de la jalousie

Un sentiment légitime et irrationnel

La jalousie est un sentiment, tout comme la colère, la joie, le plaisir, la peur, la tristesse, qui nous renseigne sur nos besoins. Elle correspond souvent à une insécurité/peur de perdre. Ce besoin d’être rassuré sur ses peurs est-il illégitime ?

Le couple est bien le lieu où s’expriment de nombreux doutes et insécurités. Les relations à autrui font émerger des questionnements mais aussi des besoins. Au début d’une relation ou quand le couple est installé, c’est souvent :

  • Est-ce qu’elle est toujours intéressée ?
  • Est-ce qu’elle est satisfaite ?
  • Est-ce qu’elle est bien/heureuse avec moi ?
  • Est-ce qu’elle m’aime toujours ?

Ce sont des questionnements sains, qui mettent en lumière bien souvent le besoin d’être aimé et de conserver cet amour. Et ce besoin légitime exprimé sous le mode de la jalousie doit nous permettre de faire émerger des désirs, des questions, des incompatibilités, des limites et des évolutions (positif ou négatif) dans la relation au même titre que les autres sentiments.

Il est important de comprendre que la jalousie n’est pas un sentiment rationnel (non ce n’est pas rationnel d’être jaloux du chat). Or, souvent on veut rationaliser et on finit par minimiser quelque chose qui nous dérange. Cependant si vous ressentez cette jalousie, vous avez le droit de l’exprimer afin de la comprendre et d’identifier ce qui manque/fait peur.

Pourquoi suis-je jaloux de l’attention porté au chat ? Peut-être parce que je la juge moindre par rapport à l’attention que j’obtiens ?

Pourquoi suis-je jaloux de ce petit être joufflu qui vient d’apparaître dans nos vies ? Peut-être parce qu’il vient bouleverser cet équilibre d’attentions partagées à deux jusqu’à présent ?

Pour comprendre cela et pour que votre compagne comprenne et rectifie ces injustices, vous devez pouvoir l’exprimer.

Comment exprimer votre jalousie ?

Nous avons tous des peurs et des besoins différents face à notre rapport à l’autre, et donc des attitudes qui nous dérangent plus que d’autres. Peut-être que rouler un patin à la fille canon au bar ce n’est rien pour vous, parce que ce n’est pas symbolique et que vous ne mettez rien derrière un baiser. Mais peut-être que chérie-chérie ne le voit pas de cet œil…

D’où l’importance de parler ensemble des choses que l’on peut accepter ou non, de fixer les limites de chacun et exprimer ce qui vous dérange. Par exemple quand :

  • Elle est tactile avec d’autres mecs
  • Elle se fait draguer par d’autres mecs
  • Elle embrasse un autre mec
  • Elle revoit son ex
  • Elle reçoit des appels, sms ou email d’un autre homme
  • Elle apparaît dans les bras d’un inconnu sur une photo Facebook
  • Un autre homme la couvre d’attentions
  • Elle a une complicité forte avec un autre homme
  • Elle partage quelque chose qui est à vous deux et qui appartient à votre histoire avec un autre ?

Prenons cet exemple :

Vous allez à une soirée entre amis avec votre petite amie ou récente conquête. A cette soirée, il y a aussi ce mec que vous ne connaissez pas. Il est sympa, tout le monde l’aime bien, et lui, il semble bien aimer votre target.

La soirée se déroule bien, tout le monde s’amuse, danse, l’ambiance est décontractée, vous ne vous sentez pas menacé, vous êtes bien. Vous clignez des yeux une seconde et le voilà entrain de la tchacher. Vous ne voulez pas faire le gros lourd donc vous les laissez parler, y’a pas de mal et puis vous faites confiance à votre chérie-chérie. Soudain il y a cette chanson, votre chanson, la vôtre et celle de chérie-chérie, celle de votre rencontre endiablée sur le dancefloor ! Quoi ? Elle ne vous lance même pas un regard et danse avec lui ? Vous les regardez, vous trépignez, vous vous sentez plus très bien, vous êtes… jaloux.

Afin d’éviter le sang et les années de prison dans un uniforme orange qui ne vous va pas au teint, voici la démarche à adopter :

  1. Vous ressentez de la jalousie: vous avez envie de sortir un revolver, une hache, une tronçonneuse, une batte de baseball (rayez la mention inutile) et lui refaire le portrait à ce mec qui ose approcher votre nana. Et elle, comment elle ose vous faire ça ? Non, elle ne peut pas partager ça avec un autre.
  2. Vous temporisez : laissez le sentiment de colère/jalousie retomber. On se calme, on inspire par le nez et on expire par la bouche. C’est avec elle que vous devez vous expliquer, pas avec lui. Montrer vos muscles ne vous aidera pas à communiquer avec elle.
  3. Vous essayez de trouver les mots pour lui faire comprendre ce qui vous a dérangé dans son comportement: « Cette chanson c’est la nôtre, elle appartient à notre histoire. Que tu le partages avec un d’autre ça me blesse, parce que ça revient à la banaliser. »
  4. Vous écoutez ce qu’elle a à dire et observez comment elle réagit face à votre ressenti: « Je ne savais pas que cette chanson était aussi importante pour toi. Pour moi, notre chanson c’est celle de notre première nuit ensemble, c’était chez toi, tu te souviens ? Raphaël de Carla Bruni. Celle-là je ne la partagerai jamais, avec personne d’autre. »

La nana avec qui vous avez envie d’être est bienveillante. Elle sait être à l’écoute de vos ressentis et capable de vous rassurer.

Trois choses à retenir quand vous ressentez de la jalousie :

  • Ce que vous partagez avec cette fille est unique et irremplaçable. Et ce qu’elle vit avec vous sera toujours différent de ce qu’elle vivra, vis ou a vécu avec une autre personne. Elle ne partagera jamais la même chose avec un autre homme parce que ce lien que vous entretenez est particulier, car il est partagé avec vous, et il ne ressemblera jamais à aucun autre lien partagé.
  • Elle a choisit d’être avec vous, pas avec un autre.
  • L’autre ne vous appartient pas. Jamais. Le désir de possession et de contrôle peut être très destructeur. Les notions d’exclusivité notamment sont à définir dans un « contrat amoureux » aux limites évolutives.

Quand elle est jalouse

  1. Ce n’est pas drôle ! Pourquoi je dis ça ? Parce que l’idée que les femmes sont jalouses, possessives et hystériques par nature a la vie dure.
  2. Ce n’est pas juste une facétie ou un caprice. Comme dit précédemment la jalousie communique quelque chose, souvent une peur, une insécurité ou une sensibilité liée à une histoire passée… comme la peur d’être trompée ou abandonnée. Donc mieux vaut ne pas minimiser ce sentiment ou le passer sous silence.

Elle est jalouse de votre secrétaire ? De cette amie mystérieuse ? De cette autre fille que vous avez invité 2 fois au restaurant le mois dernier ?

Vous voulez être l’homme qui saura être à l’écoute de ses peurs et qui sait la rassurer. A vous d’intervenir sur le point 4) de la démarche à adopter exposée plus haut : vous écoutez et essayez de comprendre pourquoi ce truc que vous partagez avec Jeannette la dérange ? Pourquoi est-ce qu’elle l’exprime sur ce mode ? Comment pouvez-vous la rassurer ?

La jalousie maladive

Malheureusement, ou heureusement, vous ne pouvez pas répondre à tous les besoins de votre partenaire. On ne peut pas toujours rassurer, tout le temps, sur toutes les insécurités de l’autre. De même, tous vos besoins ne peuvent pas être comblé par l’être aimé, aussi fort soit votre amour. De plus, votre compagne n’est pas responsable de vos peurs.

Une jalousie excessive cache souvent des insécurités plus profondes. Dans ce cas, sa bienveillance et les preuves de son amour ne suffiront peut-être pas à vous rassurer et à apaiser vos peurs. Et dans ce cas de figure, on tombe du côté obscur de la force… la jalousie peut mettre en péril la relation de façon récurrente ou permanente.

La communication reste la meilleure façon de ne pas blesser involontairement l’autre, mais aussi de tirer profit de ce que la jalousie (la nôtre et celle de chérie-chérie) dit de nous et de la relation, et de gérer quand elle apparaît. Ensuite, une fois la crise passée, on peut en rire autour d’un verre de vin rouge !

Et vous, qu’est ce qui vous rend le plus jaloux ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.