Natural Seduction

Conseils en séduction : comment déterminer le vrai du faux

Internet regorge de sites, d’articles, ou encore de vidéos traitant de séduction. Le thème ayant été progressivement popularisé par les « médias » ou les coachs en séduction. Parmi ces conseils en séduction, comment déterminer le vrai du faux ?

Le phénomène ayant pris de l’ampleur, on a vu au fur et à mesure des années fleurir de nombreux sites, et certains conseils de séduction sont même donnés dans les médias grand public.

Cependant, je ne saurais que vous conseiller de limiter fortement vos sources d’information, en particulier en ce qui concerne la séduction.

 

La surenchère de l’information en séduction

 

Lorsque j’ai découvert la séduction sur internet, il y a avait relativement peu de sites et de blogs qui y consacraient des articles.

On devait à l’époque fréquenter certains forums spécialisés sur lesquels des hommes échangeaient sur la séduction, et on voyait émerger des théories directement sur ces derniers.

Avec l’avènement des chaînes YouTube, et la popularisation de la séduction dans les médias (avec entre autres, le phénomène des coachs en séduction), on a vu fleurir sur le net de nombreux sites de séduction plus ou moins sérieux, et surtout, de plus en plus d’articles consacrés à la séduction.

Articles qui, soit dit en passant, disent tout et leur contraire.

Cette surenchère de l’information a tendance à rendre le séducteur passif, au lieu de le pousser à pratiquer la séduction sur le terrain (là où il aura finalement vraiment des choses à apprendre).

Contrairement à ce que vous pourriez penser, il n’y a pas besoin de beaucoup de théorie pour effectivement séduire des femmes.

La règle des 80 / 20 en séduction fait qu’en réalité, il n’y a que trois choses à savoir pour séduire les femmes qui vous plaisent.

 

Le nombre de conseils en séduction (et la facilité d’accès à ces conseils) étant ce qu’il est, on a parfois tendance à vouloir accumuler un maximum de connaissances et de théorie, dans le but de se perfectionner en séduction.

Le problème, c’est que cela engendre un éparpillement néfaste, de la confusion qui détourne le séducteur de l’essentiel :

 

  • Faire réguliérement de nouvelles rencontres grâce aux approches directes
  • Proposer à toutes les femmes que vous rencontrez de prolonger l’échange autour d’un rendez-vous
  • Assumer votre intérêt et faire progresser l’interaction vers une finalité sexuelle

 

C’est tout.

 

Il est inutile de vouloir accumuler toute la connaissance du monde en séduction. Focalisez-vous sur l’essentiel.

Évitez les conseils en séduction qui n’en portent que le nom.

 

Premier conseil : fuyez comme la peste les sites généralistes, qui prétendraient vous donner des conseils en séduction. Les BuzzFeed, sites de tops 50, et autres… sont spécialement conçus pour parler au plus grand nombre d’individus et pour générer des revenus publicitaires.

Il en va d’ailleurs de même pour les grands médias traditionnels, qui pour dans 95% des cas font rédiger leurs articles par des journalistes qui ne connaissent absolument rien à la séduction.

 

Deuxième conseil : triez les conseils séduction qui émanent de sites spécialisés.

Lorsque vous découvrez un nouveau site de séduction, lisez plusieurs articles, et s’il y a plusieurs auteurs, essayez de lire quelques articles rédigés par chacun d’entre eux.

De cette manière, vous arriverez à dégager une philosophie (ou une absence de philosophie, et juste des conseils vus, revus, et réchauffés).

Est-ce que l’auteur de ces lignes semble avoir déjà pratiqué lui-même ce qu’il préconise ?

Pensez-vous qu’il est réaliste que cet auteur vous promette que vous pourrez séduire toutes les filles si vous choisissez de prendre un programme hors de prix ?

Intéressez-vous au modèle économique de ce site, s’il s’agit d’un modèle basé sur des revenus publicitaires par exemple, les articles devront pouvoir parler au plus grand nombre, et auront d’autant moins de chances d’aller au fond des choses.

 

Plus important encore : ce qu’il préconise est-il aligné avec votre propre vision, avec vos propres objectifs et votre propre conception de la séduction ?

 

Une manière de faire le tri entre les conseils de qualités, et les autres, est de toujours se demander si les conseils prodigués sont adaptés à vous.

 

C’est d’ailleurs pour cela que j’ai tendance à donner relativement peu d’exemples, ou de phrases toutes faites.

Je préfère vous transmettre un état d’esprit, que je considère comme étant efficace de part ma propre expérience issue du terrain.

Pour progresser, vous devrez alors mener votre propre réflexion, et vous forger votre propre expérience.

Enfin, réduisez le nombre de sites de séduction que vous consultez.

Encore une fois, il est inutile de vouloir accumuler tous les conseils de séduction que le web a à vous offrir : limitez-vous à 2 ou 3 sources d’information que vous considérez comme étant de qualité.

Pour ma part, l’essentiel de mes inspirations est recensé dans mes recommandations, ici.

 

Ne procrastinez pas sur la pratique des conseils en séduction

 

Lorsque vous voyez un conseil qui semble pertinent et efficace, ne tardez pas à le mettre en pratique.

Plus vite vous mettrez en pratique, plus vite vous pourrez juger de l’efficacité réelle de ce conseil, et vous pourrez voir si oui ou non il fonctionne pour vous.

Par exemple, je recommande très régulièrement dans mes articles de pratiquer l’approche directe, étant donné que c’est encore et toujours le meilleur moyen de faire de nouvelles rencontres.

Avez-vous mis en pratique ces conseils sans tarder ?

 

Accumuler de l’information sans la mettre en pratique est inutile : peut-être que vous avez le sentiment de progresser, mais seuls les résultats concrets, sur le terrain, pourront vous le confirmer.

 

Etant un grand féru de productivité et de développement personnel, j’ai moi-même tendance à parfois tomber dans ce piège, et à accumuler les conseils sans toujours les mettre en pratique immédiatement.

Ma méthode anti-procrastination : je prend en note ce conseil et fait en sorte de le planifier dès le lendemain, voire le jour-même si c’est possible.

Brian Tracy, écrivain et coach que j’apprécie beaucoup pour ses conseils pratiques le répète régulièrement : « Think On Paper ».

En l’écrivant, il devient plus difficile de procrastiner dessus.

L’apprentissage de la séduction doit toujours vous amener à vous poser la question suivante : comment puis-je, dés à présent, ou dès demain, appliquer ce conseil en pratique.

 

La connaissance amène au triomphe, mais le triomphe n’est que le reflet de la pratique de conseils avisés.

 

Amicalement,

Votre ami,

Famix.

A propos de 
Depuis 2013, j'aide les hommes à apprendre à séduire naturellement les femmes qui leur plaisent, en restant eux-mêmes et sans techniques compliquées. Je crois en une séduction naturelle, honnête, et assumée. Je crois en le fait de devenir un meilleur homme pour être plus séduisant.

0 Commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous voulez vraiment apprendre à séduire naturellement les femmes qui vous plaisent ?
De la rencontre au premier rendez-vous, entrez votre adresse mail pour recevoir votre vidéo gratuite exclusive, ainsi que mes meilleurs conseils directement dans votre boîte mail !  
Votre adresse e-mail sera conservée avec la plus grande confidentialité.