Natural Seduction

Être le prix : ne tombez pas dans le panneau !

Être le prix

Ces dernières semaines, j’ai beaucoup discuté avec des amis apprenti-séducteurs et j’ai remarqué que deux questions reviennent particulièrement souvent : « Comment faire pour se faire désirer ? Comment faire pour être le prix ? ». Or il y a ici un piège majeur dans lequel pas mal de séducteurs tombent lorsqu’ils débutent : être le prix ne nous rend pas nécessairement désirable.

En effet, il n’est pas difficile de trouver tout un tas d’articles parlant du « Prizing » comme étant une des clés de l’attraction : « Soyez inaccessible », « Vous êtes le prix », « Elle doit vous mériter »… Le problème, surtout lorsque l’on débute, c’est que nous avons vite tendance à adopter la fausse croyance que plus nous sommes inaccessibles, plus nos sommes attirants.

 

Mais en fait, ça veut dire quoi être le prix ?

 

Commençons par poser les bases de mon raisonnement : pour moi, le prizing, ou plus simplement « être le prix » est une manière pour nous de nous convaincre que les femmes ne sont pas à mettre sur un piédestal : il s’agit d’adopter la croyance que nous avons plus de valeur qu’elles, et cette notion sert à nous éviter d’être constamment dans le besoin et dans la recherche d’approbation (ou needy). L’attitude que l’on pense alors tous à adopter est celle de vouloir inverser nos rapports aux femmes, et à les faire nous mettre nous, sur un piédestal.

On peut donc facilement tomber sur de nombreux articles nous expliquant comment être inaccessible, comment se faire désirer, ou encore comment inverser les rôles. Comme si l’une des clés de l’attraction était cette apparente inaccessibilité.

Comprenez-moi bien ici, je ne remets pas en cause l’adage « Suis moi je te fuis, fuis moi je te suis ». Ce que je critique, c’est le fait de toujours chercher à mettre en avant cette distance, et cette inaccessibilité à tout prix. En fait j’irai même plus loin : 

 

Vous n’êtes pas le prix !

 

Vous faites la démarche d’aborder cette femme, vous voulez la séduire, vous la voulez dans votre lit : c’est elle le prix, ce n’est pas vous.

Dans mes 5 fondamentaux, je vous expliquais que l’une des clés d’une approche réussie est d’être persuadé que vous êtes naturellement quelqu’un d’attirant et que vous avez des qualités à faire valoir. Je vous propose une croyance bien plus puissante : vous n’avez pas besoin d’être un prix, puisque vous êtes déjà attirant. Plutôt logique non ? Evidemment, je caricature un peu délibérément, il ne s’agit pas d’en devenir narcissique, mais d’être conscient de ses qualité, de la manière la plus neutre et objective possible.

 

Conseil : Mettez de côté vos efforts pour paraître inaccessible, et utilisez ces ressources pour mettre en avant vos meilleures qualités. 

Allons encore un peu plus loin et essayons de comprendre pourquoi être le prix peut nous porter préjudice.

 

Restez congruent

 

Lorsque l’on va voir une femme pour lui dévoiler notre intérêt, on se place d’office comme étant dans une démarche de séduction. Un peu comme le paon qui dévoile ses plus belles plumes, nous montrons à cette demoiselle nos qualités, dans le but de lui plaire, et elle le sait.

Donc, en adoptant une démarche d’inaccessibilité, vous vous mettez en contradiction avec votre attitude initiale : en quelque sorte, vous vous efforcez de cacher le fait qu’elle vous plait, en feignant l’indifférence. C’est là que se situe le piège : vous êtes constamment en décalage, entre ce que vous ressentez, la manière dont laquelle vous le montrez. Les femmes sont douées pour sentir ce genre de désaccord avec nous même, c’est pourquoi le prizing n’est pas un exercice de débutant, mais bien un concept avancé que l’on doit maîtriser avec précaution.

Je vous propose de penser la chose de manière différente : au lieu de considérer les femmes comme étant celles qui cherchent votre validation (si vous êtes assis avec elles sur une terrasse de café, et que vous passez du bon temps, c’est qu’elle a en quelque sorte déjà votre validation), considérez là d’égal à égal : montrez lui qu’elle vous plait, mais dans le même temps, montrez lui que VOUS aussi, vous lui plaisez tout autant. Assumez votre intérêt et mettez en avant vos qualités, vos passions et sachez la toucher émotionnellement : je vous garantis que ça sera beaucoup plus puissant mais également beaucoup moins usant pour vous que d’essayer de la faire courir après vous.

Conseil : Vous n’êtes pas needy en montrant de l’intérêt à une cible intéressée par vous. Vous l’êtes si vous montrez de l’intérêt à une cible désintéressée et qui vous prend de haut.

 

Être le prix, une théorie dépassée ?

 

La réponse est NON, être le prix n’est pas une théorie dépassée, mais peu adaptée dans la plupart des cas. Imaginons par exemple que vous êtes en couple. Vous avez l’habitude de tous les jours recevoir des SMS de votre dulcinée et d’un coup, elle décide de ne plus le faire. Vous ressentez un manque, et vous avez de fortes chances de céder et de lui demander des nouvelles : elle a été le prix et cela a fonctionné dans ce cas précis.

Prenons maintenant un second cas : vous abordez une jolie demoiselle en sortant du métro. Vous lui plaisez, mais elle ne veut pas passer pour une fille facile et use et abuse de tests et se place comme étant elle même le prix. Vous insistez un peu pour prendre son numéro, mais par la suite, elle joue la femme occupée, et peu intéressée par vos avances. Vous n’avez plus envie d’insister, et vous perdez vite l’intérêt que vous aviez pour elle au départ : elle a été le prix, et cela n’a pas fonctionné ici.

Voilà où je veux en venir : être le prix n’est pas la clé de voûte de votre capacité à la rendre folle de vous, mais uniquement un levier à utiliser avec parcimonie.

Je serai curieux de savoir ce que vous en pensez, n’hésitez pas à commenter !

A propos de 
Depuis 2013, j'aide les hommes à apprendre à séduire naturellement les femmes qui leur plaisent, en restant eux-mêmes et sans techniques compliquées. Je crois en une séduction naturelle, honnête, et assumée. Je crois en le fait de devenir un meilleur homme pour être plus séduisant.

17 Commentaires

  1. Irana

    18 août 2013 - 1 h 39 min
    Reply

    « Vous n’êtes pas needy en montrant de l’intérêt à une cible intéressée par vous. Vous l’êtes si vous montrez de l’intérêt à une cible désintéressée et qui vous prend de haut. »

    Tout à fait d’accord, je dirais même, vous êtes needy si vous CONTINUEZ à montrer de l’intérêt à une cible que vous savez désintéressée. La personne needy a un côté insistant.

    • Famix

      18 août 2013 - 12 h 12 min
      Reply

      Yes !

      D’autant plus que c’est quelque chose d’absolument désagréable : montrer de l’intérêt pour a peine réussir à arracher un sourire… Pourquoi s’infliger cela !

      La séduction doit rester un jeu mutuel.

  2. CLO

    10 août 2015 - 11 h 01 min
    Reply

    Bonjour, moi je pense qu’il y a 2 facons de seduire (ou plus je ne sais pas) :

    1) Où nous sommes le prix, c’est à dire celui qu’on cherche à obtenir. Mais toute fois il faut continuer à la seduire un peu pour lui donner de l’espoir et qu’elle nous trouve toujours au moins un peu plus intéressant et un peu plus difficile à avoir que les autres mecs qu’elle rencontre.

    2) Où nous avions développés des qualités tel que la confiance, présence sexuée, charisme…( qui nous permettent d’attirer les femmes et à les rendre interressées par nous dès le debut). Et quand une femme est dejà potentiellement interessée,je pense que ca ne sert à rien de vouloir etre le prix(sinon on tourne autour du pot). Je pense qu’apres il faut flirter et saisir le bon moment pour l’embrasser.

    Voilà ce que je pense.

    • Famix

      16 août 2015 - 17 h 55 min
      Reply

      Bonjour Clo !

      Dans ce cas je suis partisan de ta 2 éme méthode : c’est là que la séduction est à mes yeux est la plus naturelle et où elle nous rend plus apte à devenir un meilleur séducteur.

      Pour moi, la séduction, c’est simplement réussir à se focaliser sur les femmes déjà intéressées par nous, d’une part, mais aussi faire en sorte de s’améliorer continuellement pour AUGMENTER, justement, ce nombre de femmes intéressées par nous dés le départ.

  3. littmann123

    30 août 2015 - 22 h 15 min
    Reply

    Totalement d’accord avec toi, j’en ai marre de mes potes qui dise n’importe quoi, qui mente sur eux meme pour plaire à une fille et au final s’étonne de pas coucher avec ou bien de sortir avec des filles avec qui ils ont rien en commun.

    En fait je me rend compte que plus on plait, plus on ne plait pas ^^

    • Famix

      31 août 2015 - 12 h 30 min
      Reply

      Salut Littmann !

      Oui, c’est un des symptômes. En fait on atteint vite une sorte de plafond invisible quand on se force à agir de façon différente de ses principes.

      J’ai mis un bout de temps à le comprendre, mais c’est bien souvent parce que c’est plus facile de prétendre que de faire un véritable travail de fond et de réflexion sur soi-même, sur le type de femmes que l’on cherche, et sur ce qui nous rend séduisant.

      • littmann123

        31 août 2015 - 13 h 08 min
        Reply

        qu’est ce que tu entends par reflexion sur ce qui nous rend seduisant ?

        oui ca prend plus de temps, et puis j’ai l’impression que certaines personnnes pensent inconsciament ne pas etre attirante comme elles sont et du coup elles essayent de coller au stéréotype du seducteur

        • Famix

          31 août 2015 - 15 h 10 min
          Reply

          Ce que je veux dire, c’est que tu progresseras beaucoup plus en faisant un effort de réflexion sur ce qui te rend véritablement séduisant.

          C’est exactement ça ;).

          La première chose à faire ce n’est pas de chercher à plaire aux femmes, mais d’abord il faut absolument se plaire à soi-même.

          Un exercice (parmi d’autres) pour améliorer cette estime de soi, c’est de prendre le temps de noter quelque part toutes les qualités que tu es déjà conscient d’avoir : tout ce qui te rend séduisant déjà naturellement, sans que tu aies besoin de jouer un rôle.

          Bref, travailler sa confiance et son estime de soi est à mon sens bien plus intéressant à long terme pour devenir un séducteur tout en restant naturel.

          • littmann123

            31 août 2015 - 15 h 31 min

            Interessant cette exercice je vais essayer de travailler ça merci :) oui ça c’est sur et puis c’est bien plus plaisant ^^

  4. Wigga

    25 septembre 2015 - 15 h 56 min
    Reply

    Wouaah ! Si seulement je serai tomber sur ton blog beaucoup plus tôt…
    Après je n’ai que 21 ans du coup j’ai encore du temps devant moi ^^

    Mais après d’être tomber sur ton site, je me suis rendu compte que je me suis fais berner dès le début… En pensant que la séduction était quelque chose de très complexe, alors qu’au fond c’est quelque chose de tellement simple…

    Après il y a également des site incluent le lyfestyle, le développement personnel, et les dynamiques sociales dans la séduction. Ce sont de très bons domaines ou il faut s’exceller, mais il n’est pas nécessaire de maîtriser tout ça pour savoir séduire quoi …

    Sur ce, j’adhère totalement cet article ! Je suis nouveau sur ton site, je sens qu’il va grandement me servir ;)

    Wigga

    • Famix

      25 septembre 2015 - 17 h 39 min
      Reply

      Salut Wigga, merci pour ton commentaire, et heureux que l’article te plaise.

      Petite précision concernant la séduction et sa simplicité : en fait, elle EST simple, mais il faut avoir expérimenté quelques fois pour s’en rendre compte ;).

      A ton succès !

      Famix.

      • Pierrick

        25 septembre 2015 - 21 h 28 min
        Reply

        Moi aussi j’avais à peine 21 ans quand j’ai découvert le site (22 ans maintenant). La seule difficulté est de lancer, mais là première personne qu’il faut séduire c’est soi-même.

        • Famix

          26 septembre 2015 - 12 h 07 min
          Reply

          Salut Pierrick.

          C’est un excellent âge pour commencer, tu as un énorme avantage par rapport à ceux qui ont déjà 30-35 ans et qui découvrent la séduction : ils ont beaucoup plus de croyances et de préjugés dont ils doivent se débarrasser.

  5. titi

    27 février 2016 - 16 h 40 min
    Reply

    Bonjour,

    J’ai lu votre article et je ne suis pas très d’accord sur le faite que c’est la Femme le Prix.
    Je ne suis pas d’accord parce que l’Homme et la Femme ont des choses à apporter l’un à l’autre mais en tant que Homme on a plus à apporter et c’est Normal. De ce fait si on a plus à apporter qu’elles c’est qu’elles ont plus à gagner que nous (plus de chance que nous). Donc nous sommes le Prix, c’est t-elle qui dois chercher à nous obtenir.

    • Famix

      27 février 2016 - 18 h 35 min
      Reply

      Bonjour,

      Une femme ne viendra pas d’elle même nous aborder. Ne nous enverra pas de textos si on omet de lui répondre, et ne cherchera pas à nous obtenir si nous ne faisons pas le premier pas.

  6. titi

    28 février 2016 - 1 h 34 min
    Reply

    Bien sûr, je suis d’accord avec vous du faite que c’est l’Homme qui doit aborder la femme. Si c’est nous qui abordons c ‘est parce que l’homme selectionne principalement la femme pour son physique or le physique c’est la premiere chose qu’on voit chez une personne. Donc c’est tout à fait normale que ca soit l’homme qui aborde.
    Pour la question du Prix. Si on communique à la femme que c’est elle le prix on lui communique en meme temps que c’est elle qui doit nous apporter des choses. Or dans la nature homme/femme c’est l’homme qui doit surtout s’occuper de la Survie de son foyer (Survie) et que c’est la femme qui doit s’occuper surtout de la survie de notre espece (Reproduction). Or la reproduction et la survie sont complementaires puisque sans la reproduction l’espece s’etteind et sans la survie l’espece s’etteind aussi. Donc comme c’est homme qui doit s’assurer de la survie de son foyer il va devoir apporter des choses pour que son foyer puisse Survivre. Donc c’est l’homme qui doit apporter des choses à la femme alors c’est lui le prix( mais la femme a aussi de choses à lui apporter mais un peu moins). C’est la raison pour laquelle la femme accorde beaucoup d’importance à notre personnalité, bien qu’elle donne aussi de l’importance à notre physique(surtout pendant les premiers instant).
    Donc la seduction est partagée les deux doivent participer, ils ont des rôles à jouer. l’Homme aborde pour voir si la femme lui plait vraiment et la femme doit le conquérir d’autant plus si c’est un homme qui peut assurer la survie leur foyer ( un homme capable de subvenir à leurs besoins et ceux de leur progeniture).

    Voilà ;)

    • Famix

      1 mars 2016 - 13 h 17 min
      Reply

      Hello Titi !

      Merci pour ton commentaire, tu rentres un peu plus dans le côté instinctif et psychologique là où moi je parle de séduction, c’est un complément intéressant.

      Je suis d’accord avec toi sur le fait que les rôles soient complémentaires et agissent en symbiose. Je suis également d’accord que les deux ont un rôle à jouer.

      Ce que je critique dans cet article, c’est le fait que certains hommes ont tendance à utiliser l’argument du « prix » pour justement ne pas assumer une attirance qui est, elle, naturelle (de l’homme vers la femme et inversement).
      Autrement dit, ils justifient le fait d’être le prix et n’agissent pas en congruence avec leurs désirs et instincts naturels : « je suis le prix DONC je suis désintéressé et tu dois me séduire ».

      C’est ce type de raccourci que je souhaitais avant tout mettre en avant dans cet article.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous voulez vraiment apprendre à séduire naturellement les femmes qui vous plaisent ?
De la rencontre au premier rendez-vous, entrez votre adresse mail pour recevoir votre vidéo gratuite exclusive, ainsi que mes meilleurs conseils directement dans votre boîte mail !  
Votre adresse e-mail sera conservée avec la plus grande confidentialité.