Peut-on séduire sans prendre de risques ?

Séduire sans prendre de risques, n’est-ce pas un idéal particulièrement alléchant ? Le fait de se dire que de toute façon, une fois qu’on aborde, ça marchera.

Aucun risque de refus, et tout se passera exactement comme on le souhaite.
Il serait même possible, dans ce monde idyllique qui rappelle fortement celui des bisounours, que toutes les femmes qui vous plaisent soient séduites à partir du moment où vous faîtes le premier pas.

Vous l’avez compris, j’ironise régulièrement sur le fait que certains vendeurs peu scrupuleux vous proposent des méthodes soi-disant inégalées pour les séduire toutes et à tous les coups, et si vous n’y arrivez pas, c’est que vous avez mal compris quelque chose dans cette fameuse méthode.

Cette idée, implique donc forcément une séduction « sans risque » puisqu’il suffit d’appliquer la méthode pas à pas.

Par conséquent, vous vous dites certainement en lisant ces lignes : « Ah, ça y est, Famix va nous expliquer qu’il est impossible de séduire sans prendre de risques ? »

Presque !

Restez avec moi encore un petit peu, car je vais vous révéler la seule chose dont vous aurez besoin pour séduire sans prendre de risques.

Le risque est mental

Lorsque je veux séduire une femme, je peux vous garantir que je ne prends absolument aucun risque.
Comment ? J’y viens.

  • Un risque, c’est traverser une route dangereuse sans regarder si une voiture n’arrive pas à toute allure.
  • Un risque, c’est miser toute sa fortune sur une action en baisse, en espérant qu’elle remonte.
  • Un risque, c’est parier sur le mauvais cheval, ou tenter un bluff au poker.

Quel risque y a t-il d’aller aborder une parfaite inconnue ?

Quel risque y a t-il de proposer à une fille d’aller boire un verre ?

Quel risque y a t-il de montrer son intérêt à la femme qui vous plait ?

Quelle est la pire chose qui pourrait arriver si vous osez lui dire que vous la trouvez élégante ?

Certainement rien de bien méchant. Elle vous dira non merci, et vous l’aurez oublié dans les heures qui suivent.

La différence entre le risque en séduction, et le risque réel, c’est le mental.

Par conséquent, le risque en séduction dépend de l’importance que vous choisissez de lui donner.

En séduction, le risque n’est que mental : si la conséquence est futile, alors le risque est inexistant.

Elle refuse votre approche ? Et alors ? C’est une occasion de rencontrer une femme encore plus belle et réceptive.

Elle refuse d’aller boire un verre ? Et alors ? Vous avez un créneau de libre pour proposer à une autre femme (ou en rencontrer de nouvelles).

Elle n’est pas intéressée ? Et alors ? Elle vous présentera peut-être ses copines célibataires.

Formulé de cette manière, vous faites en sorte que votre cerveau (et donc vous) fasse disparaître une bonne fois pour toutes le risque associé à votre crainte.

Le risque est une excuse

Beaucoup d’hommes n’agissent pas par peur de « prendre un risque », et il m’arrive régulièrement de recevoir des questions par e-mail terminant par :

« Ne risque-t-elle pas ? »

A partir du moment où vous vous posez cette question, c’est que vous vous trouvez une excuse.

  • Si je l’aborde, elle risque de me dire non !
  • Si je prends son numéro, elle risque de ne pas me répondre !
  • Si j’essaie de l’embrasser, elle va se sentir mal à l’aise !

Si je fais X, elle risque de Y ? Remplacer X par ce que vous voulez faire, et Y par votre excuse.

Oui, elle risque de Y. Et alors ?

Si vous n’essayez pas, vous avez 100% de chances de ne pas la séduire, et c’est le seul risque que je peux affirmer avec certitude.

J’aime me poser la question suivante : « Si je fais X, quelle est la pire chose qui puisse arriver ? ». En séduction, la pire chose qui puisse arriver n’est que futile.

Rappelez-vous que le rejet n’existe pas.

Le refus, lui, existe, et fait partie des règles du jeu.

Le seul moyen d’éviter tout refus, c’est de ne pas séduire (ou de payer des escortes), c’est d’ailleurs pour cela qu’il est parfaitement inutile d’attendre les signes d’intérêt pour agir.

Si vous entretenez les bonnes croyances, les refus ne seront plus qu’une barrière comme une autre et il ne tiendra qu’à vous de la dépasser.

Comment séduire sans prendre de risques ? Faites-le disparaître

Travaillez sur votre mental. La séduction ne rime pas avec prise de risques.

Alors oui, je peux comprendre que la séduction, comme toute discipline demandant une remise en question, fasse peur et suscite de l’appréhension.

Moi-même j’ai encore de l’appréhension malgré mes années de pratique, puisque je dois forcément sortir de ma zone de confort à un moment où à un autre.

Au début, vous devrez vous forcer.

Au début, ça sera difficile.

Séduire c’est la partie facile. C’est la remise en question qu’elle requiert qui sera difficile.

Apprendre à séduire demande du temps, du courage et des efforts, et tout le monde n’y arrivera pas.

Par contre, sortir de votre zone de confort en séduction n’implique absolument aucun risque, mais juste de détruire vos croyances limitantes.

A votre succès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.