Pourquoi la plupart des séducteurs abandonnent.

Depuis que je pratique la séduction, j’ai eu l’occasion de rencontrer de nombreux hommes qui ont décidé de se lancer dans la séduction pour devenir plus séduisants et améliorer leurs résultats avec les femmes.

Pour autant, j’ai constaté que 80% de ces séducteurs abandonnent au bout de quelques mois, voire même quelques semaines.

De la motivation à se mettre à séduire

La plupart des apprenti-séducteurs que j’ai eu l’occasion de rencontrer ont accumulé une certaine frustration. Frustration vis-à-vis des femmes, vis-à-vis d’eux-mêmes ou même frustration issue d’une succession d’échecs sentimentaux : tant de raisons pour un débutant de se lancer dans la séduction.

Celle-ci apparait alors comme un remède à cette frustration. Bien entendu, ces séducteurs en devenir n’en ont à ce stade pas encore idée. La plupart des hommes qui se lancent dans la séduction cherchent en fait dans un premier temps une réponse à un problème bien spécifique.

Certains veulent trouver une copine, d’autres veulent apprendre comment séduire par SMS, et d’autres enfin ne comprennent pas pourquoi ils n’arrivent pas à éviter la friendzone. Il peut y avoir un nombre infini de raisons qui peuvent pousser un homme à se lancer dans la séduction.

Là où je veux en venir, c’est que si la plupart des hommes se lancent avec une problématique bien précise en tête, ils ne se rendent souvent pas compte au départ de l’immense bénéfice que la séduction leur apporte réellement.

Le fait de s’ouvrir aux femmes permet de se rendre compte de ses propres qualités. En cela, la séduction est un moyen pour les hommes de dépasser leurs limites bien au-delà de ce qu’ils auraient pu imaginer auparavant. Le fait est qu’ils ne s’en rendent compte qu’après un certain temps et une certaine expérience dans la pratique de la séduction.

Il y a plusieurs raisons qui font que la plupart des séducteurs qui se lancent dans la séduction n’y arrivent pas.

Une idée biaisée de la séduction

D’abord, ils sont mal informés sur la réalité de la séduction. Sur certains sites, on propose la méthode miracle pour séduire toutes les femmes ou pour devenir un véritable Don Juan sans efforts et avec juste quelques phrases à apprendre par cœur.
De ce fait, les débutants en séduction sous estiment grandement les efforts à réaliser pour vraiment devenir un bon séducteur.
Alors bien entendu, certains de ces hommes progresseront bien plus vite que d’autres.

J’ai connu certains apprenti-séducteurs qui ont juste eu besoin du petit coup de pouce de départ pour se mettre sur les rails et démarrer en trombe. En fait, c’est exactement comme celui qui en classe arrivait toujours à finir ses devoirs en premier, et à obtenir les meilleures notes sans vraiment beaucoup travailler : c’est possible, mais il s’agit là plus d’une exception que d’une norme.

Le problème, c’est que beaucoup de séducteurs se font transmettre l’idée qu’ils peuvent eux aussi séduire sans fournir le moindre effort.

On ne part pas tous sur un même pied d’égalité

Ces séducteurs, qui se lancent avec une idée biaisée de la séduction, ne développent pas tous une vision plus réaliste et plus saine.
Pour adopter cette bonne vision de la séduction, cela requiert non seulement d’acquérir une certaine expérience avec les femmes, mais également de passer par un processus de développement personnel.

Encore une fois, certains auront des facilités, parce qu’ils auront déjà certains acquis. Un homme riche, au physique avantageux et extraverti aura tout naturellement moins de mal que l’homme plus modeste, et plus introverti.

Cela ne veut pas dire que ce dernier n’y arrivera pas. Cela veut surtout dire qu’il devra aura certainement à fournir plus d’efforts que le premier : trouver un style qui l’avantage plus, s’ouvrir aux femmes mais aussi aux autres, acquérir une certaine indépendance financière…

Il s’agit là d’ouvrir les yeux et d’user de son bon sens pour ne pas être aveuglé par certaines promesses que l’on peut lire à droite ou à gauche.

Pourquoi la plupart n’y arriveront pas

Les séducteurs qui se confrontent alors à une réalité du terrain souvent bien différente de celle qu’ils ont pu lire sur les nombreux ouvrages et sites internet consacrés à ce sujet.

Dites-vous bien que parmi tous ceux qui lisent et s’informent sur la séduction, seule une minorité prend son courage à deux mains et va vraiment appliquer les conseils prodigués sur le terrain (vous n’en faites pas partie hein ?).

Ceux qui finissent par prendre le taureau par les cornes comprennent alors que la séduction n’est pas qu’une question de « techniques » mais aussi de nombre, d’efforts, de facteurs humains et sociaux qui s’avèrent être indépendants de leur volonté. Ils abandonnent parce qu’ils se sentent impuissants face au fossé entre la théorie et la pratique.

Cependant, les séducteurs qui continuent de pratiquer après un certain temps d’adaptation et de prise de conscience sont ceux qui vont véritablement décoller en séduction.

A retenir : Peu importe le temps que cela peut prendre, celui qui fournit les efforts nécessaires en séduction finira forcément par obtenir des résultats.

Ce qui les distingue des autres séducteurs, c’est qu’ils ont développé une véritable passion pour les femmes et pour la séduction. Ils ont pris conscience que leur expérience acquise en séduction va les aider non seulement à obtenir ce qu’ils sont venus chercher à la base, mais que cette expérience va aussi se transposer dans d’autres domaines de leur vie.

Par exemple apprendre à aborder une fille nous permet d’acquérir plus de confiance en nous de manière plus globale. Et adopter une démarche de développement personnel ne se limite pas juste à la séduction.

L’homme séduisant s’apprécie avant de chercher à se faire apprécier des femmes. Il a appris à connaître ses qualités, et à les valoriser : vous comprenez donc bien que cela a bien plus de valeur sur le long terme que le simple fait de coucher avec une nouvelle fille n’est-ce pas ?

La progression en séduction est exponentielle

En adoptant une démarche de progression efficace, vous vous rendrez compte que la progression en séduction exponentielle : il faut un certain temps pour s’adapter, pour dépasser ses peurs et ses appréhensions.

Si vous parvenez à maintenir votre motivation et si vous avez le courage de traverser ces premières fois un peu difficiles, vous verrez que vous aurez des résultats de plus en plus impressionnants, mais aussi de plus en plus réguliers avec les femmes qui vous plaisent. Vous développerez alors brique par brique votre propre méthode, adaptée à votre propre personnalité en apprenant de vos expériences passées.

Voyez donc la séduction comme étant un investissement à long terme, et qui s’étendra au-delà des femmes : vous développerez un véritable style de vie séduisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.