Natural Seduction

La persistance : une qualité indispensable à adopter

La persistance - une qualite indispensable a adopter

Lorsque l’on cherche à séduire une femme qui nous plaît, il va de soit qu’elle ne se laissera pas forcément charmer sans vous opposer quelques résistances. De nombreux séducteurs font l’erreur de considérer que le fait d’essuyer un refus signifie « Game Over » pour eux, et abandonnent trop vite. Parfois, il suffit juste de savoir vous montrer un peu persévérant pour passer ces refus, le tout sans tomber dans le cliché de l’homme un peu lourd, et sans être « needy ».

 

 Éloge de la persistance

 

Dans un précédent article, nous avions vu le meilleur moyen de passer les tests fémininsNous avions notamment expliqué que les femmes peuvent nous tester de manière plus ou moins régulière, mais également de manière plus ou moins consciente.

Pour aller plus loin, je vous propose aujourd’hui de nous intéresser à notre manière de persévérer.

En effet, la persévérance est une qualité indispensable à développer pour tout séducteur qui souhaite obtenir plus de succès avec les femmes. Seule une minorité de femmes se laisseront séduire facilement sans vous opposer ni refus, ni résistance. Savoir persévérer, c’est être capable de remédier à des situations où vous auriez pu laisser tomber un peu trop vite.

En fait, si nous tentons une généralisation un peu excessive des réactions de femmes auxquelles vous serez confronté, nous pouvons en gros, déterminer 3 catégories :

 

    • Les femmes très intéressées par vous : ce sont celles que vous devriez pouvoir séduire avec un minimum d’expérience en séduction. Elles sont déjà intéressées par vous, vous n’avez plus qu’à leur montrer que vous savez convertir cet intérêt en résultat (sexe, relation sérieuse, etc…). Elles ne vous opposeront généralement pas de résistances, ou alors très peu. Sur Natural Seduction, nous essayons de vous apprendre à devenir tout d’abord naturellement attirant, afin que de nombreuses femmes soient d’emblée intéressées par vous.

 

    • Les femmes moyennement intéressées par vous, ou indécises : ce sont celles qui demandent un peu plus d’habileté pour être séduites. Vous avez su vous montrer intéressant à leur yeux lorsque vous les avez abordé par exemple. Vous leur avez témoigné de l’intérêt, mais elles restent indécises et pas totalement convaincues pour aller plus loin avec vous. Il s’agit de notre second objectif sur ce site : vous donner la confiance en vous, et les ressources pour réussir à rendre l’intérêt réellement mutuel. Ce sont ces femmes qui mettront au défi vos talents de séducteurs, et avec qui vous devrez parfois vous montrer persistant, sans tomber dans l’insistance (j’explique cela juste après).

 

    • Les femmes totalement désintéressées par vous : Je vous le donne en mille. Ce sont les femmes qui ne sont, et ne seront pas intéressées par vous, pour X ou Y raisons. Inutile de perdre votre temps à essayer de les séduire. Toute persévérance est dans ce cas à proscrire. Vous avez fait votre part du boulot à priori : vous les avez abordées, vous avez essayé de créer un rapport agréable entre vous, vous avez été gentleman et elle a refusé. C’est son droit, et votre devoir est de courir aborder une femme qui sera beaucoup plus compliante !

 

En réalité, la grosse majorité des femmes que vous serez amené à rencontrer seront plutôt dans le second cas, et inversement, les femmes qui seront totalement désintéressées par vous seront très largement minoritaires, surtout si vous avez déjà commencé à vous intéresser à votre confiance en vous, au développement personnel et à la séduction.

Nous ne faisons pas partie des vendeurs de rêve qui prétendent vous apprendre à séduire toutes les femmes, et que vous arriverez à faire en sorte qu’elles soient toutes intéressées par vous. La réalité et l’expérience montrent que certaines femmes vous donneront du fil à retordre pour êtres séduites, et je vous avoue même que celles-ci sont mes préférées !

Intéressons-nous donc à cette majorité de femmes, qui ne sont que moyennement intéressées par vous, ou encore indécises. Vous pourrez réussir à les séduire, tout comme passer beaucoup de temps avec elles et ne rien obtenir du tout. Comment faire en sorte d’être du bon côté de la ligne ? La persévérance est ici la clé.

 

Insister et persister : quelle différence ?

 

Même si ces deux termes sont considérés comme étant synonymes, je préfère bien les séparer en ce qui concerne la séduction, simplement pour bien comprendre et ne pas nous perdre dans des subtilités du vocabulaire.

Je vous propose deux petites mises en situation pour bien distinguer les deux :

 

Situation A : Vous abordez une femme dans la rue. Elle s’arrête, mais vous regarde à peine, et vous répond de manière très superficielle. Elle a bien évidemment l’air désintéressée par vous. Vous sentez qu’elle veut partir. Vous tentez de briser la glace en étant sympathique et aimable, mais cela ne fonctionne pas. Cependant, vous restez et vous continuez à vouloir pousser l’interaction plus loin : vous forcez le rapport, et la séduction ne va que dans un seul sens : vous insistez -> INUTILE !

 

Situation B : Vous abordez une femme dans la rue. Elle s’arrête, vous sourit, vous répond mais semble un peu hésitante, parce qu’elle est embarrassée par vous ou alors par la situation qu’elle n’a peut être jamais vécu auparavant. Vous lui semblez sympathique, mais vous restez quand même un inconnu pour elle, et elle ne sait pas trop comment vous répondre. Elle reste, vous parle mais elle hésite à vous donner son numéro. Vous choisissez de rester encore un peu et de retenter votre chance. La séduction ici est bien dans les deux sens, puisque vous ne forcez pas le rapport, et que l’interaction reste naturelle : vous persistez -> vous avez encore votre chance !

Voilà où je veux en venir : vous insistez lorsque vous forcez le rapport entre vous et votre cible. Vous persistez lorsque vous savez vous montrer persévérant dans vos intentions sans pour autant rendre l’interaction à sens unique et absolument pas naturelle !

 

A retenir : La persistance démontre votre confiance en vous et que vous savez ce que vous voulez.

 

Petite précision : suite à certaines réactions, je me devais d’insister sur ce point : si une femme vous résiste, je vous encourage à persister un peu, sans en faire trop, et sans être lourd. Nous nous retrouvons alors dans ce que j’ai expliqué plus haut. PAR CONTRE, si une femme vous fait comprendre que c’est un non définitif, et qu’elle n’est pas intéressée, il est inutile de persister. Je le répète encore une fois, la persistance ne fonctionne que si l’intérêt est mutuel ! N’essayez jamais de forcer l’interaction pour obtenir son consentement si elle ne vous porte aucun intérêt. Le harcèlement est quelque chose de sérieux et de répréhensible.

 

Comment savoir si je dois persister ou laisser tomber ?

 

Vous avez maintenant compris qu’il était contre productif de persister et d’essayer de séduire des femmes qui ne sont absolument pas intéressées par vous : non seulement vous perdrez votre temps, mais en plus vous risquez de passer un moment qui ne sera pas très agréable, ni pour vous ni pour elle.

La séduction est un processus qui fonctionne dans les deux sens. Vous devez absolument retenir cela. Quel que soit votre objectif, la séduction naturelle, comme nous la voyons et la préconisons sur ce site, est un moment plaisant que vous passez en compagnie d’une femme qui vous plaît. L’inverse est également vrai : si vous persistez alors qu’elle n’est absolument pas intéressée par vous, alors vous tomberez dans l’insistance.

De nombreux indices peuvent vous aiguiller sur le fait de laisser tomber ou non. Essayez d’analyser ses réponses et de voir comment elle se comporte vis-à-vis de vous. Un autre excellent indicateur, qui est bien souvent négligé, c’est votre ressenti. Comment ressentez-vous l’interaction ? Avez-vous l’impression de trop forcer les choses ou au contraire pensez-vous passer un bon moment ? Ne vous focalisez pas toujours sur ses réactions, car elles peuvent vous induire en erreur. N’oubliez pas de faire confiance à votre ressenti, qui reste l’outil le plus puissant en séduction.

 

Un autre conseil : fixez vos propres limites !

 

Elle refuse d’accepter votre rendez-vous ? Vous pouvez bien sûr lui proposer plus tard, une ou deux fois. Mais pensez-vous que cela vaille la peine de retenter 10 fois pour obtenir ce rendez-vous ? Voulez-vous réellement faire autant d’efforts pour ne pas être certain d’obtenir ce rencart ?

Ceci n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Fixez vous vos limites, sachez votre seuil de tolérance. Parfois, il vaut mieux consacrer son temps et son énergie à séduire une autre femme qui sera potentiellement plus motivée que celle qui ne sait pas vraiment ce qu’elle veut.

Pour vous donner une petite idée, je suis quelqu’un de très fainéant et je n’aime pas perdre mon temps. Je préfère aborder de nombreuses femmes, pour avoir plus de chances de rencontrer celle qui sera vraiment intéressée par moi, et qui ne me demandera pas de persister pendant des heures. Cependant, je sais aussi me montrer persévérant quand le jeu en vaut la chandelle.

Je me souviens avoir passé plus de 6 heures lors d’un premier rendez-vous avec une femme qui s’avérait être vraiment joueuse et expérimentée avec les hommes. J’ai petit à petit réussi à franchir les différentes étapes qui m’ont finalement mené à conclure avec cette femme dès le premier soir.

D’habitude, je ne persiste pas autant. 2 heures de rendez-vous commencent déjà à faire un peu long pour moi. Pourquoi cette fois cela a été différent ? Tout simplement parce que je passais un excellent moment en compagnie de cette fille. Les 6 heures sont passées vite, et les résistances que j’ai dû passé n’ont en rien entaché le bon temps que je passais avec elle. Je n’avais pas le sentiment de forcer les choses. Si j’avais abandonné, et oh combien j’y ai pensé lors de ce premier rendez-vous, je n’aurai pas eu l’occasion de conclure avec elle, et au passage d’avoir fait une très belle rencontre.

 

Conseil : Chaque fois que vous pensez à laisser tomber, posez-vous la question suivante : est-ce que l’effort que je réalise pour séduire cette fille ne sera pas mieux mis à contribution si je veux en séduire une autre, peut être encore plus intéressée par moi ?

 

Et concrètement, comment je persiste ?

 

Une fois que vous avez bien saisi quand vous devez persister, il reste à savoir quels moyens vous pouvez mettre en oeuvre pour faire pencher la balance du bon côté. Il est très délicat de vous donner une réponse exhaustive, tant les cas seront différents.

De manière générale, vous pouvez retenir le schéma suivant :

 

1) Essayez de déceler son sa raison pour laquelle elle vous met des barrières (vos intentions, ses propres inquiétudes…).

2) Rassurez-là, mais sans totalement rentrer dans son jeu.

 

Premièrement, réfléchissez à ce qui la bloque. Pourquoi elle vous met une barrière à ce moment précis ? Peut être que lorsque vous l’abordez, elle a peur que vous vous mettiez à la harceler de textos (ce que vous ne ferez évidemment pas si vous lisez mon article : comment séduire par sms). Peut être que si elle vous résiste alors que vous souhaitez coucher avec elle, c’est parce qu’elle ne veut pas passer pour une fille facile etc.

Identifiez bien les raisons qui la poussent à vous mettre une barrière, pour pouvoir mieux réagir par la suite.

Une fois que c’est identifié, vous devez la rassurer. Autrement dit, vous devez lui montrer en quoi cette inquiétude est irrationnelle et n’a pas lieu d’être. Bien sûr, il ne s’agit pas d’aller à 100% dans son sens.

Par exemple, si une femme refuse de vous donner son numéro de téléphone, ne répondez-pas « Ah ok je comprends, pas grave, tu n’as qu’à me donner ton facebook » car dans ce cas là, vous la rassurez, ce qui est un bon point, mais vous la laissez prendre le contrôle de l’interaction.

Rassurez la plutôt tout en assumant vos intentions : « Ecoute, voilà ce que je te propose. On s’échange nos numéros, et ne t’en fais pas, je ne vais pas te harceler tous les soirs à deux heures du matin. Je t’enverrai surement un texto, et on verra bien à ce moment là. »

Vous devriez bien saisir la nuance entre les deux types de persistance.

 

A retenir : Identifiez ses inquiétudes, puis rassurez là en gardant le contrôle.

 

Pour conclure

 

La persistance est donc une qualité clé si vous souhaitez vraiment passer au niveau supérieur en séduction. Vous apprendrez, en persistant, à séduire des femmes que vous auriez pu trop vite laisser tomber si vous ne vous montrez pas un peu téméraire.

Apprenez-donc à bien identifier les situations qui se prêtent à la persistance, et celles qui ne le sont pas. N’oubliez pas qu’il vaut parfois mieux passer à autre chose que de vous embourber dans une interaction qui vous coûtera du temps et de l’énergie pour un résultat plus qu’incertain. Certaines femmes expérimentées vous résisteront quoi qu’il arrive. Voyez-ça comme un excellent moyen de progresser en séduction : vous y prendrez d’ailleurs très vite goût !

A propos de 
Depuis 2013, j'aide les hommes à apprendre à séduire naturellement les femmes qui leur plaisent, en restant eux-mêmes et sans techniques compliquées. Je crois en une séduction naturelle, honnête, et assumée. Je crois en le fait de devenir un meilleur homme pour être plus séduisant.

10 Commentaires

  1. richard

    17 septembre 2013 - 9 h 52 min
    Reply

    Très bon article, comme toujours Famix :) C’est vrai que la persistance est un point crucial dans le game et savoir faire la différence entre persistance et insistance est une chose importante en séduction.
    De mon expérience, les femmes désintéressées sont en générale celles qui ont une haute valeur d’elle même tandis que celles moyennement intéressées sont des filles qui se mettent une valeur sociale de 7-8/10 environ. Les filles moyennement intéressées sont d’excellentes « proies » pour les débutants tandis que les désintéressées seraient plutôt réservé au séducteur confirmé. Toujours est-il que c’est l’intuition, fruit des expériences qui permet au séducteur de savoir sur quel type de fille il est tombé et agir en fonction de cela.
    Au plaisir de te lire :)

    • Famix

      17 septembre 2013 - 21 h 03 min
      Reply

      Merci pour ton commentaire et ton complément d’info.

      Personnellement, et considérant la séduction comme un acte mutuel, je ne vais en général pas perdre beaucoup de temps à séduire une femme désinteressée par moi.

      Ma vision c’est que vraiment l’intérêt se doit d’aller dans les deux sens : lorsque je dévoile mon intérêt, il faut que je sente que la femme est un minimum intéressée par moi pour m’encourager à continuer.

      Bien sûr, je ne dis pas qu’elle doit me sauter au cou, mais qu’elle soit ne serait-ce qu’un minimum intéressée pour faire plus ample connaissance avec moi et que l’on passe un moment agréable.

      Au plaisir de te lire également ;).

  2. Romain

    17 septembre 2013 - 21 h 12 min
    Reply

    Article très intéressant ,persister est en effet important . Que cela soit en drague de rue ou alors quand on séduit dans ses cercles sociaux . Dans le second cas je préconise quand même de ne pas hésiter à prendre son temps et y aller subtilement. Draguer dans son cercle social est toujours plus dangereux à cause de la pression social que cela soit pour vous mais aussi pour elle . Heureusement si votre target est dans l’un de vos cercles sociaux vous ne risquez pas de ne plus la revoir

  3. Phedra60

    12 septembre 2014 - 17 h 09 min
    Reply

    Bonjour,
    Je suis dans une situation où je me demande si continuer serait de la persévérance ou de l’obstination bete alors que j’ai essuyé un refus.
    Je m’explique. J’ai proposé un rencard à une nana, qui m’a dit que ce n’était pad possible car elle revoyait machin.
    Quelques jours après, elle le dit qu’elle le revoit, mais qu’ils ne sont pas ensemble. Dans la suite de la conversation, elle répète plusieurs fois : « Mais je suis toujours célibataire ». Au bout d’un moment, je me lance et lui demande si ce sont des encouragements. Ce a quoi elle repond en rougissant « Non, non, pas du tout. ».
    Au final, et vu qu’avec Machin ca ne semble pas fonctionner, je me pose toujours la question de savoir s’il n’y avait pas un shit-test et qu’elle m’encourageait effectivement a persévérer, ou si effectivement continuer a tenter de la séduire serait s’obstiner, être lourd ?

    • Famix

      13 septembre 2014 - 12 h 22 min
      Reply

      Salut Phedra.

      La situation est intéressante. Le fait qu’elle te précise qu’elle est célibataire ne signifie pas forcément qu’elle t’encourage. Ca peut l’être, mais peut être qu’elle « teste » juste pour voir un peu si tu es toujours attiré par elle.

      Une autre chose, c’est qu’il y aura souvent un (plus ou ou moins grand) décalage entre ce qu’elle te dit et ce qu’elle pense rééllement : les femmes réagissent de manière bien plus émotionnelle que nous.

      D’après ce que je comprends, tu n’es pas « lourd » dans le sens où tu ne lui demande pas sans cesse le rencard, ou ne tente pas de forcer les choses.

      A mon avis, tu peux encore tenter ta chance, une ou deux fois en lui proposant d’aller prendre un café, de manière assez naturelle si possible. Par exemple, dans une conversation, tu lui glisses que tu connais un coin sympa et que ça pourrait être cool d’aller y faire un tour ensemble sans forcément lui parler de rencard ou de rendre la chose trop « officielle », tu vois ce que je veux dire ?

      A ce moment là tu pourras juger de sa réaction. Mais si elle refuse une ou deux fois malgré tes tentatives, c’est qu’elle n’est probablement pas assez intéressée et/ou trop intimidée pour te voir en tête à tête.

      Bon courage!

  4. Snow

    4 mai 2016 - 14 h 31 min
    Reply

    Salut !
    Alors voilà j’ai beau avoir lu ton article, je ne trouve pas de solution a mon problème. Ce n’est pas mon habitude de venir consulter des sites pour savoir comment agir avec une fille. Mais pour le coup, moi et mes amis on ne trouve pas vraiment d’explication, ni de solution. Bref en clair je ne sais absolument pas si je dois abandonner ou persister. La situation est la suivante:
    La demoiselle en question me plait, et je lui plais aussi depuis déjà en bon moment enfaite. Je fais le premier pas, et je reçois un refus pour une soirée. Elle n’était pas disponible.
    Je retentes ma chance et cette fois c’est partie, on passe une soirée ensemble, puis s’en suit de longue conversation pas sms (car on ne pouvait plus se revoir) après une semaine environs où on apprend a se connaitre j’apprends l’existence de son COPAIN. Aïe.
    Malgré ça on continue de parler, jusque là c’est juste de banale discution, comme deux amis. Puis vient le jour où elle m’avoue que je lui plais, c’est elle qui me le dit en premier, elle m’avoue ce qu’elle ressent. Ok bon point, mais son copain est toujours là ! Je le mets de côté et je lui dis qu’elle me plait aussi. On continue de parler, cette fois les conversations sont plus soutenus, on se cherche, on s’organise un petit soupé, on veut se voir.
    Je finis par lui dire que je ne suis pas a l’aise de lui parler comme ça en sachant qu’elle a quelqu’un. Elle me dit pareil, mais qu’elle peut pas s’empêcher de me parler, qu’avec moi elle est comme dans une bulle et elle y est bien. Elle me dit qu’elle aime son copain, qu’il est « cool » (j’appuis bien sur le « cool » parce que c’est quand même spécial de dire ça pour son copain, enfin je trouvais ça un peu hilarant) bref. Encore une fois on met le sujet de côté, on veut en parler face a face et pas par message.
    Arrive enfin le jour ou on peut se revoir, on passe une agréable soirée, tout se passe bien. On se revoit encore quelques jours à notre école (on étudie les deux a la même place) puis c’est la chute. Elle est distante, j’attends quelques jours, puis lui demande ce qui ne va pas. Elle me dit qu’elle se sent perdu, qu’elle ne sait pas ce qu’elle veut, elle précise qu’elle ne parle plus non plus a ses amis, ni a son copain, qu’elle se coupe du monde pour réfléchir a sa vie en général. Bon ok, je comprends et je lui laisse de l’espace.
    Elle finit par revenir me parler, mais voilà, maintenant c’est plus comme avant. Je savais dès le départ que c’était foireux vu qu’elle est en couple. Mais en même temps je lui plais, et si elle a prit le risque ou simplement eu l’envie de passer du temps avec moi, c’est que sa ne doit pas être tout rose avec son copain. Je ne sais pas vraiment quoi faire. Je dois avoir ma chance, non ? Alors je suis dans un assez gros dilemme « persister ou abandonner » et si je persiste comment m’y prendre ? Ouais, je ne sais vraiment pas quoi faire.

    • Famix

      5 mai 2016 - 15 h 16 min
      Reply

      Salut Snow.
      Dans cette situation, je te conseillerais de persister encore un peu. Elle t’a recontacté d’elle-même, en te disant que tu lui plais : c’était un excellent signe.

      Ton erreur, à mon sens, c’est d’avoir verbalisé le fait qu’elle ait un copain comme te mettant mal à l’aise.

      A partir de là, je ne peux pas te dire si tenter ta chance ou non sachant qu’elle a un copain est une bonne chose ou non : c’est un sentiment personnel et c’est à toi de faire le choix (et de l’assumer).

      Ce que je peux te dire, de mon point de vue, c’est que dans le cas où tu veux tout de même tenter quelque chose, il faut faire en sorte de justement, profiter de votre « bulle » où vous vous sentez bien tous les deux, et faire abstraction de son copain.

      Ses raisons n’importent pas vraiment, comme je le dis réguliérement dans mes articles : c’est à toi de faire un choix et de la guider. SI tu veux tenter quelque chose avec elle, alors fait progresser l’interaction, fais-lui comprendre ce que TOI tu veux.

      Et à ce moment-là, sa réaction t’indiquera si tu dois persister ou non.

      La première question à laquelle tu dois répondre, c’est, qu’est ce que tu veux TOI avec elle.

      Bon courage.

      Famix.

  5. Justin

    2 juin 2016 - 8 h 10 min
    Reply

    Bon moi je suis assez perdu parce que j’ai rencontré une fille a mon boulot elle s’est interessé a moi j’ai pris son facebook on a commencer a chatter tranquille alors je lui ai dit qu’elle me plaisait elle m’a fait attendre un moment puis elle m’a proposé de commencer a etre des amis puis j’ai voulu rusher le truc je lui ai proposé de sortir avec moi meme si c’est pas trop officiel pour se donner le temps d’evoluer elle m’a dit que c’a ne l’interressait pas et qu’elle y a trop de chose dans sa vie et qu’elle n’est pas tres bonne en relation ! Alors j’ai arreter le contact puis au boulot on s’est un peu plus rapprocher mais une autre fille est tres interessé par moi on est souvent ensemble je pense que s’a l’a rendu jalouse puis je lui demandé si elle a prevue quelque chose pour le dimanche elle m’a dit oui (je precise par facebook elle a pas de tel) puis j’ai dit mercredi elle m’a repondu qu’elle est occupé toute la semaine j’etait un peu enervé coz je savais que c’etait juste des pretextes alors on s’est revue au boulot on s’est saluer elle m’a demander a quelle heure je commencé j’ai repondu calmement sans lui poser de question puis elle est partit puis plutard etant loin elle m’a regarder pour susciter une réaction de ma part en froncant les sourcils d’un air amuser j’ai froidement souris puis continuer mes activités car je sais pas a quoi elle joue et j’ai decider de la nexter un moment car je sais pas si je doit abandonner pour sortir avec l’autre ou relancer et risqué de perdre la fille qui me plait vraiment et l’autre interéssé par moi voila !

  6. Yann

    12 décembre 2016 - 5 h 12 min
    Reply

    Bonjour,
    Depuis plusieurs mois, une femme a tout fait pour attirer mon attention. Submergé de travail à ce moment et étant dans une relation, je n’ai pas réagis. J’ai entrepris une démarche pleine d’audace (je m’étais toujours promis de ne jamais faire cela sans invitation), je me suis rendu chez elle et l’ai invité à boire un verre sur le pas de sa porte; après quelques secondes de réflexions (tète baissé, sourire et un aller-retour gauche droite de la tète), elle a refusé en ces termes : Pour l’instant, non, ce n’est pas possible. J’ai relancé en disant (peut-être une erreur de ma part) : « je ne me suis pas trompé, vous êtes intéressée ?! ». Puis je l’ai trouvé vexé ou agacé (je n’arrive pas à définir l’émotion) et en faisant allusion à un premier abord de ma part il y a qq temps, elle me laisse entendre qu’elle ne m’a laissé aucune ouverture. En gros, je me fais des idées; et me dit NON, ce n’est pas possible (le « pour l’instant » a disparu). Avec calme et sérénité, je lui dit « ok, j’ai compris », et lui souhaite une bonne journée, elle en fait de même avec un ton plus doux.
    Je ne suis pas un séducteur à plein temps mais reconnaître les signes d’intérêt que porte une femme à un homme, je suis plutôt bon. Là, je suis déstabilisé. Je précise que durant ce court entretien, elle me dégustait du regard des pieds à la tète, je suis parti, en lui tournant le dos, elle a continué à me déguster du regard, et n’est entendu la porte se refermé derrière moi que 10-15 secondes après.
    Précisions : j’ai pu me rendre compte à divers reprises que ses gamines étaient dans la confidence et qu’elles la poussaient à aller à ma rencontre.
    Du coup, j’ai décidé de vivre ma vie d’homme avec une autre prétendante, plus motivée. Je ne m’affiche pas avec car je crains toujours d’anéantir mes chances (si il y en a) avec la première.
    Qu’en pensez-vous ?

  7. David

    12 mars 2017 - 21 h 11 min
    Reply

    Salut Famix,
    Je n ai pas vraiment l habitude de venir poser des questions sur des sites se séduction, c est meme la premiere fois, généralement cela ce passe très bien avec les filles que je drague, mais la je t explique, je suis coincer.
    J ai rencontré une fille il y a 2 mois, on s appel tous les jours de longs moments , on s envoi des textos à longueur de journée. On ce plaît physiquement, on est très complice, sur la même longueur d onde,on est bien quand on est ensemble (tous ça n est pas que mon ressenti mais le sien aussi, on en a parler, elle me la dit plusieurs fois). Quand j ai commencer à la draguer , elle m a dit je suis pas très bien en ce moment ,je sais pas si tu devrais m appeler, je lui est dit ça arrive à tous le monde et j ai passer outre . Il y a une semaine je lui dit je comprend pas qu on ne sorte toujours pas ensemble (d une manière gentille, avec du tact), je pense lui avoir laisser le temps de ce sentir mieux dans ça tete (2mois) , et la elle me répond j ai pas le declic, je reste bête et lui dit je te plais plus physiquement et mentalement (la rebelote, si tu me plais physiquement, je suis bien quand je suis avec toi etc …). Je lui dit tu as peur peut être , (elle me laisse entendre à demi mot que oui) ,elle ne dit rien, elle ce réfugie derrière ce mot declic. Et on ce prend un peu la tête, car je lâche pas et cherche à comprendre.
    Je lui dit donc que je vais arreter de lui parler et plus la calculer du tout (on ce voit tous les jours au sport), et la elle me dit tu me diras toujours bonjour quand même, moi je lui dit bien sûr que non (pour la faire réagir ). Je l ai donc fait , pendant 4 jours , plus de textos, plus d appel, très froid au sport .Mais durant ces 4 jours on trouve encore le moyen de ce texter et de s appeler , mais que pour ce prendre la tête ( elle me reproche tu me regardes au sport et tu me calcules pas, moi je lui reproche que l on ne sorte pas ensemble, tu m as dit ça, je t ai dit ça, etc …)… Comme si on étais en couple, un coup c est moi qui la rappel, une fois c est elle …etc.. A la fin de ces 4 jours , on decide d arrêter de ce prendre la tête, (j ai vu que ca lui faisait du mal, moi aussi) et de ce reprocher des trucs. (On décide de ne plus parler de ces 4 jours).
    Si elle n en avait rien à faire de notre histoire, on ne ce parlerai plus (je t avoue que je serai déçu ), je lui est donnée assez de perches pour le faire je pense . Je pense qu elle me kiffe vraiment mais qu elle veut pas ce l avouer.
    Donc au jour d aujourd’hui on est revenu comme avant ces 4 jours et on ne sort toujours pas ensemble … Le truc c est qu on ne peux pas ce passer l un de l autre je pense, sinon avec ce qu il c est passé on aurait zapper .
    Que ferais tu pour faire avancer la situation ? ( comme je t ai dit le fuis moi je te suis , suis moi je te fuis pendant 4 jours n a pas était concluant et n as mener qu a des disputes).
    Elle me plaît vraiment, et j ai trop envie de sortir avec elle .
    Ps: je connais bien les filles,rien à voir avec la friend zone, il y toujours eu un jeu de séduction, ça a toujours été chaud entre nous.
    Merci d avance Famix

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *