Accueil » Le Blog du Séducteur » Réussir un premier rendez-vous

Réussir un premier rendez-vous

reussir_premier_rendez-vous1-1953846

Réussir un premier rendez vous est souvent une source d’angoisse pour nous autres séducteurs.

Aborder une femme et prendre son numéro de téléphone sont des étapes qui, pour tout séducteur aguerri, est un jeu d’enfant (j’explique d’ailleurs de A à Z comment dans mon guide de l’approche directe).

Le 1er rendez-vous est un peu plus délicat : c’est lui qui va conditionner la suite de votre interaction.

Vous devez à la fois la mettre à l’aise, lui donner envie de mieux vous connaître, mais aussi et surtout l’attirer sexuellement.

Le premier rendez-vous est un passage essentiel en séduction.

Il est donc nécessaire de maîtriser quelques bases pour ne pas se prendre un « je préfère que l’on reste amis » en pleine figure, ou encore perdre ses moyens.

Je vous rassure, avec une démarche claire et un peu d’expérience, vous parviendrez à réussir vos premiers rendez-vous très régulièrement.

Vos croyances pour réussir un premier rendez-vous

Allez le plus loin possible !

Oui, première croyance que vous devrez changer si vous voulez réussir vos premiers rendez-vous : ne vous limitez pas.

Si comme moi vous pratiquez l’approche directe, votre demoiselle sait parfaitement pourquoi elle est à ce premier rendez-vous.

Elle vous a trouvé intéressant au premier abord et accepte de venir avec vous.

De base donc, lorsque vous commencez votre rendez-vous, vous êtes d’emblée bien parti.

Il s’agit ensuite de ne pas gâcher cette attirance qu’elle a pour vous en montrant que vous n’êtes pas à l’aise ou que vous avez peur d’aller trop loin.

J’y reviendrai dans un instant, mais si l’opportunité se crée pour que vous couchiez avec elle dés le premier rendez vous, il est de votre devoir (et j’insiste) de le faire !

Ensuite, vous allez passer du temps avec elle.

Vous lui accordez de votre temps, et elle aussi vous accorde le sien.

Le but donc, c’est que vous passiez du bon temps tous les deux.

Voilà la seconde croyance : vous êtes là pour passer un bon moment tous les deux, pas un moment de torture mentale pendant lequel vous vous demandez toutes les 5 min ce que vous devez lui dire, ou faire pour obtenir son approbation.

1 – Allez le plus loin possible. 2 – Passez du bon temps.

Les 3 leviers de l’attraction

Vous avez adopté les bonnes croyances ? Bien ! Intéressons nous maintenant à ce que j’appellerai les leviers de l’attraction.

Pour faire simple, pour séduire une femme, vous jouez sur 3 leviers principaux. La Confiance, la Connexion Affective et la Connexion Sexuelle.

Je ne vous infligerai pas une théorie avancée dans le cadre de cet article, mais retenez simplement les choses suivantes :

    • Une femme doit vous faire confiance.
    • Une femme doit vous trouver intéressant.
    • Une femme doit être excitée par vous.

Pour le premier point, il s’agit de mettre la mettre à l’aise, ce sont les fondations du premier rendez-vous réussi.

Comment voulez-vous mettre en avant vos qualités et vous rendre séduisant si votre cible est mal à l’aise ou complètement intimidée par votre simple présence ?

Nos émotions se transmettent lors de nos interactions.

Si elle est mal à l’aise, vous aurez de fortes chances de vous sentir mal à l’aise également, et inversement.

De plus, plus elle vous fera confiance, moins elle portera attention à ce que vous faites : elle sera beaucoup plus à même d’être réceptive à ce que vous lui communiquez.

Pour le second point, elle doit vous trouver intéressant.

Sinon, la conversation sera ennuyeuse, et l’intérêt qu’elle a pour vous se dissipera très vite. N’oubliez pas que l’ennui est le pire ennemi du premier rendez-vous.

C’est l’une des erreurs éliminatoires à ne pas commettre pour ne pas réduire à néant vos chances de la séduire.

Astuce : Pour ce second point, n’hésitez pas à réfléchir à quelques sujets de conversations sur lesquels vous pouvez rebondir facilement si vous n’avez pas beaucoup d’expérience. Des sujets de secours peuvent toujours rassurer, surtout au début. Vous vous en passerez assez vite de toutes façon. J’aime beaucoup leur parler de voyages, de gastronomie, de relations sociales ou encore de phénomènes paranormaux. Ils ont l’avantage d’être facilement abordés, et vous pourrez également rebondir sur des sujets plus perso.

Enfin, le dernier point est un point que nous avons souvent tendance à négliger lors du premier rendez-vous.

Si vous l’omettez, vous tomberez à coup sûr dans la friendzone.

Vous serez au mieux son meilleur ami, au pire elle ne sera pas intéressée pour vous voir à nouveau.

Dans tous les cas vous ne réussirez pas à coucher avec elle si elle ne vous trouve pas attirant sexuellement !

Toutes les méthodes sont bonnes : vous pouvez être tactile, dévoiler votre regard de séducteur, verbaliser votre intérêt avec humour, sexualiser la conversation… A vous de voir quelle méthode vous convient le plus pour ne pas rester dans des discussions platoniques.

Le rendez-vous, en pratique

1. Le lieu :

Guidez-la. Soyez élégant et sachez ce que vous voulez.

Vous pouvez aussi lui proposer plusieurs choses, et voir ce qu’elle préfère. L’important est que c’est vous qui avez initié l’idée du lieu.

Ne vous prenez pas la tête et faites au plus simple.

Un café sympa, un salon de thé, une promenade dans un parc, un bar lounge… tout est permis !

Choisissez de préférence un endroit peu fréquenté, de manière à être un peu plus intime avec elle où vous pourrez discuter sans être dérangés. Évitez donc les bars bondés et les boites de nuits absolument peu propices au premier rendez-vous.

Évitez également le restaurant ou le bar trop chic : vous ne cherchez pas à l’impressionner je le répète, mais simplement à passer un moment agréable tous les deux.

Dans l’idéal, invitez là pas très loin de chez vous. On ne sait jamais comment cela peut finir !

2. Le budget :

Il s’agit du premier rendez-vous : vous ne savez pas encore si elle va vous plaire.

Ne dépensez donc pas une fortune pour une fille que vous n’allez peut être jamais revoir.

Limitez-vous selon votre budget à 10 ou à 20€.  Vous la mettrez probablement très mal à l’aise si vous en faîtes trop.

« Je dois l’inviter ? »

La réponse est … OUI.

A quelques exceptions près…

Je pars du principe que si je passe un bon moment, ça me fait plaisir de lui payer son verre, parce que ça me fait réellement plaisir.

A contrario si elle ne me plait pas, ou que je la trouve arrogante, je ne l’invite pas (et j’essaie même de me faire inviter à la place, tant qu’à faire !).

Astuce : Si vous voulez l’inviter, mais que vous sentez qu’elle est réticente, n’hésitez pas à insister. Dites lui que vous payez celui là et qu’elle n’aura qu’à vous inviter la prochaine fois. C’est toujours plus classe que de payer séparément.

3. Le temps :

De manière générale, évitez de vous éterniser lors du premier rendez-vous.

Idéalement, je préconise des rendez-vous de 1 à 2h de base, mais soyez capable de partir au bout de 30 minutes si elle ne vous plaît pas ou qu’elle vous ennuie, mais également de prolonger si vous sentez que vous pourrez pousser l’interaction encore un peu plus loin, ou même coucher avec elle.

Concernant le moment, c’est à vous de voir.

J’aime beaucoup leur donner rendez-vous après le travail, ou les études.

Vers 18h-19h en semaine : cela me libère ma soirée si le rendez-vous se fait vite, ou je peux leur proposer un repas chez moi ou chez elle si tout se passe bien. Sinon, un après-midi le dimanche.

Regardez les endroits qui sont ouverts le dimanche pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

Le déroulement du rendez-vous

Voilà enfin le gros morceau.

Vous avez les bonnes croyances, vous connaissez vos objectifs, et vous savez où aller.

La chose la plus importante à savoir lors du rendez-vous, c’est la prise en compte de la progression émotionnelle.

Du début à la fin, il doit y avoir une progression dans votre interaction avec votre cible.

Vous devrez donc vous positionner assez vite.

Il y a deux approches qui sont possibles à ce niveau.

L’approche sexuée (escalade rapide), et l’approche émotionnelle (escalade progressive).

L’approche sexuée demande un peu plus d’expérience, car vous devez absolument vous sentir à l’aise pour la mettre en place.

Pour mettre en pratique cette approche, vous sous-communiquez un intérêt sexuel à votre cible avant tout, en privilégiant l’excitation du moment.

Vous ne devez donc pas vous attarder lors de votre rendez-vous, et il doit déjà y avoir un intérêt établi pour vous de la part de la femme.

Cette stratégie peut vous permettre de coucher avec des femmes en moins d’une à deux heures si tout se passe bien.

Je parlerai plutôt ici de l’approche émotionnelle.

Elle consiste à jouer progressivement sur les 3 leviers de l’attraction pour pousser l’interaction le plus loin possible.

Vous pouvez donc ici prendre un peu plus votre temps, et donc vous permettre de vous mettre progressivement à l’aise en même temps qu’elle.

Vous passerez donc par ces 3 étapes :

1. Mettez-la en confiance (10-20 min)

Au début du rendez-vous, vous ne vous connaissez encore pas vraiment.

Peut être avez-vous échangé vos numéros en 2 minutes entre deux stations de métros, ou que vous aviez discuté 10 minutes dans un parc : elle ne sera pas tout de suite à l’aise de vous revoir.

Votre premier objectif sera donc de la mettre en confiance : parlez-lui de vous, restez léger et fun.

N’hésitez pas à monopoliser la conversation au début si vous sentez qu’elle ne parle pas beaucoup.

Rassurez là, puis progressivement posez lui des questions et faites la s’investir tout doucement.

Jouez la carte de l’humour et montrez lui que vous êtes à l’aise avec le fait de la revoir.

Lors de cette première étape, restez sur des sujets simples et ne cherchez pas compliqué.

Faites connaissance.

2. Dévoilez vos atouts (30-40 min)

Une fois que vous avez réussi à créer une relation de confiance, et que vous sentez qu’elle est à l’aise d’être avec vous, commencez à inverser les rôles.

Si vous étiez bavard au départ, commencez à la faire parler.

Ralentissez votre ton de voix, regardez la dans les yeux, et posez lui des questions ouvertes.

Intéressez-vous à elle, à ses passions et à ce qu’elle fait.

Rebondissez dessus, posez vos questions et racontez lui des histoires et des expériences que vous avez vécu.

Trouvez vous des points communs, mais ne soyez pas d’accord tout le temps. Affirmez aussi vos idées, parlez de vos passions, dites lui ce que vous aimez faire, pourquoi vous aimez le faire…

Parlez de manière émotionnelle.

Dites lui ce que vous ressentez quand vous faites de la musique, ou du sport. Faites lui visualiser des scènes, racontez des histoires étonnantes et originales…

N’essayez pas de lui plaire et ne vous vantez pas, parlez juste de ce qui vous plait à vous !

Elle s’intéressera forcément à vous.

Idées en vrac : Qu’est-ce qui te plait dans ce que tu fais ? C’est quoi ton rêve le plus cher ? Tu te vois où dans quelques années ? Plutôt dans une grande ville ou au bord de la mer ? Quelles qualités sont importantes à tes yeux chez les gens ? Voilà quelques idées de questions que vous pouvez lui poser et rebondir dessus.

Soufflez le chaud et le froid : Soyez fun et léger. Dites lui que d’habitude vous préférez les blondes, mais qu’elle vous plait quand même… Et repassez dans un registre sérieux. Faites la rire, puis redevenez sérieux : jouez avec ses émotions.

3. Excitez-la (10-20 min)

Voilà le dernier levier, celui que beaucoup d’apprentis-séducteurs négligent bien trop souvent.

Si vous avez tout suivi jusque là, elle est parfaitement à l’aise, et en plus elle vous trouve intéressant.

Il ne vous reste plus qu’à réveiller ses instincts primaires !

Il n’y a pas 36 méthodes.

Vous pouvez commencer à devenir un peu plus tactile, ou alors jouer sur le verbal.

Parlez lui de sujets un peu plus intimes : amour, relations, voire sexe. Calibrez bien selon comment vous la sentez.

Ne parlez pas de sexe à une femme très timide et peu à l’aise avec sa sexualité.

Vous avez passé suffisamment de temps avec elle pour savoir jusqu’où vous pouvez aller. Regardez-là dans les yeux, affirmez-vous plus qu’auparavant, et montrez que vous assumez totalement votre intérêt pour elle.

Dans le non verbal : Faites des sourires en coin, tenez vous droit, parlez de manière sensuelle et sexy : d’une voix grave, et dans un ton calme et posé.

Dans le verbal : Dites-lui que vous la trouvez sexy, faites la parler de ses expériences, de l’importance du sexe dans une relation…

A partir de là, vous allez pouvoir déceler les signes d’intérêts (sans pour autant les attendre) : repérez si elle se touche les cheveux, si elle rit sans arrêt, si elle vous dévore du regard, si elle vous touche… Vous pouvez tenter de tester sa compliance en lui prenant la main et voir comment elle réagit.

4. Lancez-vous !

Lancez-vous, et embrassez là dés que vous sentez un feeling entre vous. Ne le tentez pas de but en blanc et à froid, mais si vous avez bien suivi les 3 étapes précédentes, vous devriez à un moment ou à un autre sentir de l’attraction entre vous.

Plusieurs cas sont possibles ici :

Cas 1 : Elle ne vous aura opposé aucune résistance, et vous arrivez à voir des signes d’intérêt : aucune raison donc de ne pas vous lancer. Elle aura de très grandes chances d’accepter et cela aura pour but de valider votre attraction mutuelle. A partir de là, vous savez que vous êtes attirés l’un par l’autre, il est donc naturel de lui proposer d’aller boire un dernier verre chez vous, ou de grignoter quelque chose par exemple. Elle sait très bien pourquoi elle vient chez vous. A vous de la guider.

Cas 2 : Elle ne vous aura pas opposé de résistance, mais vous ne la sentez pas spécialement emballée : lancez-vous. Vous ne risquez pas de la refroidir, au contraire. Si elle semble hésitante, le fait de vous montrer confiant en assumant votre intérêt jusqu’au bout valide définitivement vos intentions : vous n’êtes pas là pour devenir son pote, mais bien pour la séduire. Vous restez donc en totale cohérence avec votre attitude, et vous démontrez l’une des qualités préférées des femmes : la confiance. Vous multiplierez vos chances de la revoir lors d’un second rendez-vous, qui lui vous permettra très certainement de conclure.

Si elle refuse, sachez que ce n’est certainement pas un non définitif. Ou quand bien même ça le serait, vous le saurez, et ne perdrez pas votre temps à tenter x rendez-vous qui n’aboutiront pas au final.

Cas 3 : Elle refuse votre escalade : elle aura peut être besoin de plus de temps. Une à deux tentatives sont acceptables, mais restez gentleman et ne lui forcez pas la main.

 Les femmes pardonnent parfois à celui qui brusque l’occasion, mais jamais à celui qui la manque.

 – Talleyrand

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour gérer sereinement vos premiers rendez vous. Retenez les bonnes croyances, amusez vous et faites au plus simple. Assumez, intéressez vous vraiment à elle. Mettez la en confiance, soyez intéressant, excitez là, puis lancez vous. Ces deux lignes résument parfaitement l’état d’esprit à adopter lors du premier rendez-vous.

Vous souhaitez obtenir plus d’informations sur comment aborder une femme, réussir vos premiers rendez-vous, la revoir, et démultiplier vos résultats ?

Inscrivez-vous gratuitement à notre Dépêche Séduction en entrant votre adresse e-mail ci-dessous.

Vous recevrez instantanément :

  • Une vidéo exclusive gratuite qui vous montre les fondamentaux sur comment aborder et séduire une parfaite inconnue.
  • Une série de conseils séduction qui vous permettront de vous lancer efficacement dans la séduction. J »approfondis beaucoup plus les notions que vous avez découvert ou redécouvert ici.
  • Tous les 15 jours, une Dépêche Séduction où je vous donne des conseils de séduction applicables immédiatement, exclusifs, et réservés aux inscrits.
  • Et bien d’autres choses encore….

Votre adresse e-mail sera conservée avec la plus grande confidentialité

Votre ami,


★★★★★

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *