Natural Seduction

La vérité sur les femmes russes

Les femmes russes font couler beaucoup d’encre.

Que ce soit sur Internet, sur certains forums, ou ne serait-ce que quand je reçois certains mails ou que je discute avec certains hommes autour de moi.

Je reste également circonspect quand je vois ce que certains blogs et autres sites conseillent aux hommes pour séduire des femmes de l’est.

Les femmes russes sont généralement considérées comme plus traditionnelles par les uns, plus belles par les autres, ou encore plus ouvertes / faciles par d’autres hommes encore.

Malheureusement, peu de ces hommes ont véritablement eu l’occasion de rencontrer vraiment (par vraiment, j’entends au delà de certains mythes véhiculés sur internet) un nombre de femmes russes suffisant pour avoir une idée générale sur ces différences culturelles.

Je vais ici pouvoir rétablir certaines vérités et couper court à certains mythes et certaines légendes.

La femme russe en question


Petit préambule avant d’attaquer, j’aimerais préciser trois éléments.

Le premier, c’est que je suis un passionné d’Europe de l’Est et de la culture Russe, bien au delà des femmes, il s’agit d’une culture qui m’a toujours intrigué au travers de ses valeurs et de son histoire particulièrement riche.

J’ai séjourné de nombreuses fois (pour un total cumulé de plusieurs mois) dans plusieurs pays de ce que l’on peut appeler l’ancien « bloc de l’est », et j’ai rencontré un bon nombre de femmes russes, que ce soit dans un contexte de séduction ou simplement amical.

Autrement dit, j’ai constaté par moi-même comment étaient les femmes russes, et croyez-moi, beaucoup de caractéristiques et clichés ont malheureusement le vent en poupe lorsque j’entends certains hommes.

Deuxième élément : lorsque je parle de femmes russes, je parle principalement de femmes de culture slave et de culture russe.

Pour ceux d’entre-vous qui n’y sont pas familiers, vous devez bien comprendre que la Russie, ou les pays de l’ancien bloc soviétique ne constituent PAS un ensemble homogène de même culture et de mêmes traditions.

Au sein de la Fédération de Russie, par exemple, de nombreuses religions et ethnies coexistent avec leurs propres caractéristiques, et ce depuis plusieurs siècles.

Dans cet article, je parlerai principalement de la femme russe de culture slave, simplement car c’est bien souvent à elle que les hommes qui en parlent font référence.

Troisième élément : bien entendu, je vais encore une fois ici parler de manière générale et de tendances, comme toujours en séduction. Toutes les femmes ne pensent pas et n’agissent pas de la même façon, vous le savez d’ores et déjà.

Pour les femmes russes, c’est exactement la même chose.

Je vais principalement parler de la femme russe « moyenne » que vous avez le plus de chances de croiser dans un contexte de séduction.

Ce petit préambule fait, replaçons les différentes fausses croyances (ou croyances trop imprécises) dans leur contexte.

Nous allons progressivement décortiquer cela en allant de la croyance répandue la plus proche à la moins proche de la réalité sur le terrain.

Les femmes russes sont plus jolies


On commence par le plus facile, et la croyance la plus répandue !

La femme russe serait par définition une femme plus jolie, plus féminine, et plus soignée que la femme occidentale.

Qu’en est-il vraiment sur le terrain ?

Bien entendu, la beauté est quelque chose de totalement subjectif.

Mais il est vrai que beaucoup d’hommes sont attirés par les femmes russes pour leur féminité plus prononcée.

Cette croyance est probablement la plus proche de la réalité : il est vrai, qu’en moyenne, vous croiserez beaucoup plus de femmes remplissant les traditionnels critères de beauté communément admis en France et en Europe.

Il est également vrai que les femmes russes prennent plus soin d’elle en moyenne : il suffit de se balader un soir le long de la perspective Nevski de Saint-Pétersbourg pour s’en rendre compte.

Néanmoins, et il est important de le préciser : le cliché de la femme Russe toujours en talons-aiguilles et toujours apprêtée est de moins en moins vérifié, notamment dans les grandes villes comme Moscou ou St. Pétersbourg.

Si vous recherchez donc des femmes très féminines, qui prennent soin d’elles de manière plus prononcée, alors oui, la femme russe peut correspondre à vos attentes.

Notez néanmoins qu’avec cette féminité viendra aussi un côté bien plus émotionnel que chez les femmes occidentales. Pour le meilleur et pour le pire de ce que cela signifie.

Les femmes russes sont plus traditionnelles


Là encore, une croyance très répandue à l’ouest consiste à penser que les femmes russes sont les femmes qui restent « traditionnelles », par rapport aux femmes occidentales qui sont indépendantes et où l’égalité des sexes primerait sur tout.

Cette croyance est à nuancer.

Si vous faîtes partie de ces hommes qui espérez trouver chez la femme russe la femme française d’avant 1970 qui reste à la maison… Ce ne sera pas le cas par défaut.

La plupart des femmes russes que j’ai côtoyé travaillent et aspirent à avoir un niveau de vie plus élevé, tout spécialement dans les grandes villes.

Si vous faîtes partie de ces hommes, et que vous voulez rencontrer une femme russe qui ne travaille pas et s’occupe du foyer, alors préparez vous à avoir des moyens conséquents pour assumer l’ensemble des charges de ce foyer.

Bref, je m’adresse ici aux hommes qui pensent simplement trouver une femme russe traditionnelle pour s’occuper de la maison sans fournir l’effort de l’ambition et d’avoir un niveau de vie relativement élevé : vous rêvez ! ;)

Les femmes russes sont plus vénales


Là aussi, il s’agit d’une croyance malheureusement trop souvent répétée à tort et en omettant absolument tout contexte.

Le facteur le plus souvent oublié est la réalité de la vie en Russie : les salaires sont globalement bas comparés au niveau de vie requis pour vivre correctement.

Comptez quelques centaines d’euros par mois en moyenne en campagne, et environ 1000€ pour Moscou à l’heure où j’écris ces lignes.

Si le coût de la vie est bien entendu plus faible qu’en France, il reste néanmoins élevé au regard des salaires locaux pour la moyenne de la population.

Je ne parle pas non plus des périodes sombres que la Russie a traversé, notamment dans les années 90 suite à la chute de l’URSS, et tout au long du 20éme siècle qui ont appris aux femmes russes (et aussi aux hommes par ailleurs) à être beaucoup plus pragmatiques.

Une femme russe accordera donc en moyenne plus d’importance à la stabilité financière de l’homme avec qui elle choisira d’entamer une relation, en comparaison à une femme occidentale.

Maintenant, y-a-t-il des femmes vénales en Russie ? Oui, comme partout, et hormis les chasseuses de millionnaires russes (qui existent bel et bien), je vous renvoie à cet article dédié qui reste tout à fait de circonstance en ce qui concerne les femmes russes de manière plus générale.

Autrement dit, là encore, si vous espérez combler vos lacunes de séduction en allant entretenir des femmes russes à la rechercher d’un meilleur niveau de vie, là encore, vous rêvez, ou alors, préparez vous à dépenser VRAIMENT beaucoup, une femme russe « vénale » sera bien plus exigeante qu’une femme occidentale « vénale ».

Vous êtes prévenu.

Les femmes russes sont plus faciles


Je donne la palme d’or à la croyance la plus fausse, comme quoi les femmes russes seraient des femmes faciles, plus faciles que les femmes françaises ou occidentales.

Cette fausse croyance est en fait issue d’une autre réalité : en Russie, et c’est également vrai dans la plupart des pays de l’ancien bloc soviétique, il n’existe pas cette misère sexuelle existant en Europe de l’Ouest.

Les relations hommes-femmes sont généralement plus directes avec des rôles plus séparés.

Contrairement à ce que beaucoup pensent, ce n’est pas lié au surnombre de femmes par rapport aux hommes : ce n’est plus le cas depuis une vingtaine d’années.

Il est par exemple beaucoup moins « inhabituel » de pratiquer l’approche directe en Russie qu’en France.

En revanche, considérer que les femmes sont plus faciles est totalement faux.

Je connais personnellement plusieurs hommes qui se sont littéralement heurtés à des murs en Russie en s’imaginant pouvoir facilement séduire des femmes russes.

Comprenez bien qu’une femme russe aura généralement beaucoup plus d’attentes en terme de virilité et attendront de vous que vous assumiez votre rôle d’homme.

Faites-en sorte également d’avoir un minimum de culture : j’ai constaté que les femmes russes étaient généralement plus cultivées que leurs homologues occidentales, du fait de leur éducation : le niveau général étant plus élevé en moyenne qu’en France à ce niveau là.

Pas question donc d’être niais, mielleux à outrance, ou chercher à dire oui à tout pour lui faire plaisir.

C’est bien entendu également vrai en France, vous ne devez pas mettre les femmes sur un piédestal, mais dans la culture russe, cela sera bien plus fatal à votre séduction qu’en Europe de l’Ouest.

Pas question non plus de partager la note (je ne recommande pas de partager la note non plus en France, mais sachez qu’une femme russe que vous invitez à boire un verre dans un cadre de séduction ne sortira pas son portefeuille).

Bref, considérez que les rôles sont bien séparés en Russie.

En y allant avec un état d’esprit d’homme « bêta », séduire une femme russe sera bien plus délicat que vous ne pourriez le croire.

En revanche, si (et seulement si) vous avez une situation, un style de vie séduisant, et que vous assumez votre rôle, les femmes russes seront plus ouvertes à un style de séduction plus direct que ce que vous pourriez trouver en occident.

En conclusion, la femme russe n’est pas « la femme traditionnelle jolie et facile à séduire si on a de l’argent ».

Comme toute culture différente, la séduction s’envisage aussi différemment.

J’ai dressé ici un panorama un peu plus réaliste quant aux femmes russes, afin de peut-être aider à mettre fin à certaines fausses croyances véhiculées par certains.

Votre ami,

Famix.

A propos de 
Depuis 2013, j'aide les hommes à apprendre à séduire naturellement les femmes qui leur plaisent, en restant eux-mêmes et sans techniques compliquées. Je crois en une séduction naturelle, honnête, et assumée. Je crois en le fait de devenir un meilleur homme pour être plus séduisant.

0 Commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous voulez vraiment apprendre à séduire naturellement les femmes qui vous plaisent ?
De la rencontre au premier rendez-vous, entrez votre adresse mail pour recevoir votre vidéo gratuite exclusive, ainsi que mes meilleurs conseils directement dans votre boîte mail !  
Votre adresse e-mail sera conservée avec la plus grande confidentialité.